Quele est la symbolique du caractère chinois 茶 pour le mot thé ?

La symbolique du caractère chinois 茶 pour le mot thé

Les thés chinois peuvent être un sujet assez complexe, entre les différentes variétés et les saveurs en passant par les méthodes de production complexes, jusqu'à la façon dont le caractère du thé est écrit. Les caractères chinois renferment bien plus de sens que leurs seuls mots. Il y a une histoire derrière chaque caractère et une raison pour laquelle ils sont écrits comme ils le sont.

Tout comme le processus de production du thé a évolué au fil des siècles jusqu'à sa forme actuelle, il en va de même pour le caractère.

L'un des aspects les plus intéressants de l'écriture chinoise est que les caractères chinois sont des « images » composées de différents éléments qui racontent une histoire sur l'idée ou le concept qu'ils représentent. Le caractère chinois pour le thé 茶(chá) est particulièrement intéressant.

Le problème de l'apprentissage du chinois, c'est qu'il n'y a pas d'alphabet et que l'écriture n'est pas phonétique, contrairement à de nombreuses autres langues.

Ainsi, bien que le chinois ne dispose pas d'un alphabet que l'on peut assembler pour créer des mots par le son, les caractères chinois peuvent être décomposés en différents éléments appelés radicaux. Ce que représente chaque radical peut vous donner un indice sur la signification globale du caractère.

Le caractère 茶 a évolué au fil des siècles, et celui qui est utilisé aujourd'hui en Chine est une version simplifiée de 荼, mais la symbolique reste comparable.

Décomposition des différents radicaux du caractère 茶(chá)

La partie basse 木 est le caractère pour « bois », qui représente l'arbre à thé, issu de la terre.

La partie supérieure 艹 est le radical qui représente « l'herbe, la plante », et dans ce cas les feuilles de thé qui poussent sur l'arbre.

Enfin, au milieu de tout cela, se trouve le caractère 人 pour « Homme ». L'Homme prend les feuilles qui poussent sur les arbres et les transforme en thé.

Chacun de ces radicaux nous rappelle les éléments essentiels liés à la récolte et à la création du thé : les arbres, les personnes et les feuilles.

Une autre façon de voir les choses et d'imaginer une personne au-dessus d'un arbre ramassant des feuilles, ce qui est exactement la façon dont le thé est récolté en Chine. Les gens cueillent à la main les feuilles de thé sur le théier et utilisent ces feuilles pour créer cette merveilleuse boisson qu'est le thé.

Les radicaux qui composent le caractère 茶(chá) nous rappellent que le thé n'existerait pas si un de ces éléments venait à manquer. Pour cette raison, le caractère 茶 du thé est l'incarnation parfaite de l'harmonie entre la nature et l'homme.

La tradition du thé en Chine repose ainsi sur des fondements culturels profonds. On peut dire que sans cette fondation, il ne peut pas former une véritable culture. Le thé tient ainsi une place importante au sein des différentes philosophies chinoises que sont le bouddhisme, le confucianisme et surtout le taoïsme.

La relation entre le taoïsme et la tradition du thé est celle dont on parle le moins, mais elle est la plus lointaine et la plus profonde, car l'harmonie entre l'homme et la nature est au centre de cette philosophie.

Les symboles du thé sont nombreux dans la culture chinoise, par exemple les Chinois boivent traditionnellement le thé dans un Gaiwan (盖碗, gàiwǎn), qui se compose de trois parties : la tasse, le couvercle et la soucoupe. Le couvercle représente le ciel, la soucoupe représente la terre, et la tasse représente l'Homme. Ces trois parties se combinent en un gaiwan complet, symbolisant l'unité du ciel, de la terre et de l'homme.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?