Qu'est-ce que le Feng Shui et comment fonctionne-t-il ?

Qu'est-ce que le Feng Shui et comment fonctionne-t-il ?

Le Feng Shui (风水, fēng shuǐ) signifie « vent eau » en chinois, et est l'art de canaliser l'énergie naturelle appelée Qi (气, qì ) pour une relation harmonieuse entre l'Homme et la nature. Selon le Feng Shui, la bonne disposition des objets dans nos espaces de vie dévie le mauvais Qi et invite le bon Qi à circuler dans nos vies. Cette connaissance très ancienne de la culture chinoise reste encore très populaire aujourd'hui, à travers la Chine ainsi que dans les cultures occidentales.

Si l'on met de côté les éléments les plus superstitieux de l'art du Feng Shui, la plupart des principes de base de cette pratique ont beaucoup de sens pratique. Par exemple, le Feng Shui tire parti des éléments naturels de notre monde, comme la lumière du soleil ou la verdure, afin que nous soyons plus en phase avec les inclinaisons naturelles de notre corps.

Les scientifiques ont découvert que la couleur affecte fortement notre psychologie et notre physiologie, ce que le Feng Shui a compris il y a longtemps. C'est un art millénaire comportant de nombreux éléments superstitieux, mais nombre de ses applications sont d'une pertinence frappante aujourd'hui, car elles sont fondées sur l'interaction séculaire de l'homme avec la nature.

Quel est le but du Feng Shui ?

L'objectif du Feng Shui est de fournir des outils permettant d'apporter l'harmonie dans n'importe quel environnement. C'est un système de connaissances chinoises anciennes, qui est principalement utilisé pour orienter les habitations (et anciennement les tombes). Il aide à choisir le bon emplacement, la bonne orientation par rapport aux points cardinaux et l'aménagement intérieur.

Le Feng Shui est ainsi une pratique qui consiste à agencer les éléments des espaces de vie pour créer un équilibre avec le monde naturel, afin de maîtriser les forces énergétiques et d'établir une harmonie entre l'Homme et son environnement.

Dans la culture asiatique, cette philosophie est appelée le Tao (道, dào), qui se traduit par « la voie ». Le taoïsme est la voie de la nature, et toutes les règles de base du Feng Shui reflètent la nature.

Le principe fondamental du Feng Shui est de comprendre que la disposition de notre espace de vie, ainsi que son intégration dans l'environnement, auront un impact sur notre bien-être général.

Certaines personnes pensent même que le Feng Shui est capable d'affecter le destin d'une famille et l'avenir des jeunes générations.

Qu'est-ce que le Taoïsme et ses enseignements philosophiques ?
Cette philosophie a pour principe de faire ce qui est naturel et de suivre le Tao, une force cosmique qui traverse toutes les choses, les lie et les libère.

Comment fonctionne le Feng Shui traditionnel ?

Le Feng Shui étudie le paysage naturel, l'environnement d'un bâtiment et la façon dont ils sont liés. Pour cela, il utilise des modèles basés sur la nature, applique des méthodes d'analyse technique et dispose d'outils pour optimiser le flux d'énergie dans les bâtiments et leur environnement extérieur.

La circulation du Qi, l'énergie vitale

Les principes architecturaux du Feng Shui reposent de façon mystérieuse sur la force invisible du Qi(气). Le Qi (parfois traduit en Chi) est quelque chose de plus complexe à comprendre que le mot « énergie ».

Il s'agit de l'expression chinoise de la force énergétique vitale naturelle et intangible qui émane de pratiquement tout l'univers, y compris le mouvement et la qualité de l'air, le champ magnétique terrestre, la force gravitationnelle de la lune, le rayonnement cosmique, la lumière du soleil, les vibrations des couleurs, tous les objets physiques, nos pensées et nos émotions.

Qu'est-ce que le Qì, ce principe taoïste de la force vitale
Le concept de Qì, cette substance primordiale qui anime l'univers, est une façon typiquement orientale de regarder le monde.

Le Qi est la même énergie que les moines Shaolin utilisent pour casser des briques à mains nues, et que la médecine chinoise utilise pour régénérer le corps.

Le concept de Qi est issu du taoïsme, dont le principe central est que l'énergie, ou essence, est impermanente dans sa forme et fluide par nature.

energie qi, chi

Le Qi influence la sensation d'un lieu et notre réaction, car il nourrit l'environnement qui l'entoure et amène l'harmonie. S'il se déplace trop vite ou stagne, le Qi peut au contraire avec des conséquences indésirables. C'est pourquoi des mesures sont prises pour créer un flux de Qi positif.

Selon le taoïsme, l'eau est l'état idéal de la matière, car elle coule sans effort d'un endroit à l'autre, connaissant instinctivement « la voie » en trouvant le chemin de moindre résistance.

Bien que décrire l'architecture en termes métaphoriques semble être un charabia superstitieux, le Feng Shui peut être compris comme la tentative de donner aux espaces de vie un sentiment de facilité et de confort.

Par exemple, en phase de conception d'un bâtiment, vérifier qu'un dragon peut aller dans toutes les pièces, le Feng Shui suggère que nous recherchions les passages difficiles ou les espaces exigus dans la conception de nos bâtiments, de la même manière que les bâtiments d'aujourd'hui doivent être accessibles aux fauteuils roulants.

L'utilisation de la boussole magnétique dans le Feng Shui

Pour décider de la position exacte d'un bâtiment et de la manière dont il doit être construit, le feng shui implique de nombreux calculs complexes et une attention méticuleuse aux détails.

Le luopan (罗盘 luópán), ou boussole magnétique, a été inventé pour le Feng Shui et utilisé comme outil de divination terrestre. Luo signifie « tout », et pan signifie « assiette », faisant de la boussole magnétique métaphoriquement « un bol qui contient tous les mystères de l'univers ».

L'une de ses fonctions était de mesurer les différents éléments du paysage, car les rivières, les collines ou d'autres caractéristiques géographiques étaient censées avoir une certaine influence sur le Qi qui circulait dans la région.

Des milliers d'années avant la découverte scientifique de la polarité magnétique, les anciens Chinois décrivaient ces forces en termes de Yin (force réceptrice féminine) et de Yang (force émétrice masculine).

L'équilibre de ces forces universelles était essentiel pour trouver le bon emplacement d'une structure avec un bon Qi, de la même manière que la médecine chinoise tente de rétablir l'équilibre du Yin et du Yang dans le corps.

Que signifie le symbole Yin-Yang dans la culture chinoise ?
Au cœur de la philosophie taoïste, se trouve le symbole qui en est venu à la représenter comme son aspect le plus identifiable : le Yin et le Yang.

Chacune des huit directions avait ses propres caractéristiques de Qi, d'où l'importance de choisir la bonne orientation pour une structure. En outre, le luopan permettait de prendre en compte des considérations géographiques et climatiques plus précises.

Les bâtiments idéaux étaient hauts et massifs, orientés vers le Nord pour briser le vent, et bas et ouverts vers le Sud pour capter la lumière, la chaleur et la brise d'été.

compas feng shui, luopan

Avant l'invention de la boussole, les architectes utilisaient les caractéristiques géographiques pour émettre des jugements Feng Shui, et se basaient plus intuitivement sur l'harmonie avec l'environnement naturel. Par exemple, les villes devaient être construites à côté d'une chaîne de montagnes à leur extrémité nord pour bloquer le flux du mauvais Qi.

Plus tard, la boussole a permis le développement de nouvelles techniques pour identifier les types distincts de Qi provenant de chacune des huit directions, impliquant des calculs complexes à l'aide d'instruments tels que le luopan.

L'importance des 5 éléments dans le Feng Shui

Les calculs complexes prenaient également en compte les Cinq éléments (métal, terre, feu, eau et bois) qui figurent également en bonne place dans d'autres disciples issus de la philosophie chinoise, des arts martiaux ou de la médecine.

Les 5 éléments chinois

Les Cinq éléments, comme le Qi, sont des forces invisibles qui se combinent à leur manière pour créer des cycles positifs ou destructeurs.

Selon la philosophie chinoise, la terre est une zone tampon dans laquelle la vie peut exister, car les éléments extrêmes et les polarités s'annulent mutuellement.

Le travail de l'architecte Feng Shui consiste à équilibrer ces cinq éléments les uns par rapport aux autres, bien qu'une grande flexibilité soit autorisée en ce qui concerne les caractéristiques de conception dans lesquelles les éléments sont incorporés.

L'application architecturale de ces éléments se fait par ordre décroissant : forme, orientation, placement, couleur, matériau, texture et nombre. Si des contraintes urbaines ou topographiques pèsent sur la conception du bâtiment et que l'équilibre des éléments ne peut être atteint par la forme, par exemple, l'architecte peut alors compenser par des couleurs qui contrebalanceront le déséquilibre.

Le charlatanisme autour du Feng Shui

La culture chinoise s'exprime poétiquement dans les légendes, les histoires et les superstitions, dont certaines ont trouvé leur place dans la perception plus légère du Feng Shui. Par exemple, la véritable raison de fermer le couvercle de vos toilettes est de préserver votre santé, et n'a rien à voir avec le Feng Shui.

Autrefois, si un soutien de famille tombait malade, il ne pouvait pas gagner sa vie pour nourrir sa famille, aussi les toilettes étaient-elles toujours couvertes pour empêcher la propagation des microbes.

decoration feng shui
Même si ce type de décoration d'intérieur peut sembler reposant, cela n'a absolument rien à avoir avec le Feng Shui

Les carillons à vent d'intérieur sont généralement immobiles et inefficaces, bien que parfois leur élément en métal ou en bois puisse être utile. C'est l'activité rythmique et le son mélodique qu'ils produisent lorsqu'ils sont suspendus à l'extérieur qui génèrent le Qi, apportant une énergie positive à votre habitation.

Contrairement à ce que vous avez pu penser, un bon Feng Shui n'est pas de la magie ou du mystère, de la superstition ou de la religion, et il ne vous révélera pas votre avenir.

Il ne s'agit pas non plus de placer des porte-bonheur, des glands rouges, des flûtes, des objets kitch et des pièces de monnaie autour de votre maison, dans votre sac à main ou sous les lattes du plancher pour vous porter chance. Mais si vous les aimez, ils ne peuvent pas vous faire de mal.

Le Feng Shui a une origine culturelle chinoise qui ne peut être « modernisée » ou « occidentalisée ». Il n'a pas besoin de l'être, il fonctionne très bien comme il est dans notre vie quotidienne.

Les origines du Feng Shui

Si, en Occident, le Feng Shui nous est plus familier en tant que concept d'aménagement moderne, il s'agit en fait d'un art aussi ancien que la civilisation chinoise elle-même. Les textes anciens et les preuves archéologiques montrent une grande continuité entre la façon dont le Feng Shui était pratiqué au début de la civilisation chinoise, et la façon dont il est encore pratiqué aujourd'hui.

Le but du Feng Shui a toujours été de bien situer les humains dans leur environnement. L'emplacement parfait d'une structure devait permettre aux occupants du bâtiment de bénéficier du bon Qi, une force universelle qui lie l'univers, la terre et l'humanité.

Le Feng Shui était l'expression de la manière dont les anciens Chinois concevaient leur relation avec l'univers.

À partir d'il y a environ 4 000 ans, toutes les capitales chinoises ont commencé à être construites selon un axe Nord-Sud. Les souverains chinois se considérant comme les intermédiaires entre le Ciel et la Terre, cet axe d'orientation soulignait le rôle de la capitale entre ce qui était considéré comme la direction cardinale de l'élément terre au Sud, et le ciel au Nord.

À l'intérieur des palais chinois, la résidence de l'empereur se trouvait du côté nord et comportait des bâtiments plus grands, tandis que le coin le plus au sud abritait les serviteurs dans des quartiers bas, reflétant la hiérarchie sociale confucéenne.

L'alignement des capitales chinoises sur l'axe polaire de la terre était également un symbole d'unité et d'harmonie avec la nature. L'axe nord-sud est encore visible dans le quadrillage des villes modernes comme Pékin.

Le renouveau du Feng Shui aujourd'hui

Alors qu'il a été jeté en disgrace pendant la révolution culturelle et considéré comme une superstition féodale, c'est en Occident que le Feng Shui qu'il a gagné en popularité en tant que mode de décoration intérieure.

Le monde du marketing s'est jeté sur le Feng Shui, le réinventant pour la consommation occidentale, adoptant quelques-uns de ses concepts de base pour étayer des méthodes simplistes.

Même si cela a contribué à populariser le Feng Shui, cela a aussi créé de la confusion et dévalorisé sa véritable valeur, ce qui a attiré de nombreuses critiques affirmant que le sens original de cet art avait été perdu.

De prétendus maîtres du Feng Shui vendent leurs services pour des sommes considérables afin de dire aux gens comment leurs portes doivent s'ouvrir et où installer leurs bibelots et autres chinoiseries.

Le Feng Shui était quasiment devenu une sorte d'escroquerie énergétique New Age avec ses gammes de produits métaphysiques.

En raison des réactions hostiles à la pensée traditionnelle dans la Chine du 20e siècle, le pourcentage de Chinois qui croient au Feng Shui aujourd'hui plus aussi important qu'autrefois. Cependant, il a fait un retour en force depuis les réformes économiques de Deng Xiaopeng, car la richesse croissante de la Chine et l'intérêt grandissant pour son passé ont favorisé le retour de certains métiers traditionnels.

D'éminents universitaires étudient le Feng Shui dans le but d'attirer davantage l'attention du pays sur les attributs de cet art ancien.

Conclusion

S'il peut sembler étrange qu'une tradition fondée sur le taoïsme métaphysique ait ses entrées dans l'architecture, l'aménagement urbain et la décoration intérieure, de nombreux principes du Feng Shui sont considérés comme tout à fait terre-à-terre.

Par exemple, le concept de maison bioclimatique, une maison qui s'intègre de façon harmonieuse à son environnement, essaye de tire partie des éléments naturels qui nous entourent, comme la lumière du soleil ou la végétation, afin de rendre nos habitats plus agréables. Tout ceci, le Feng Shui l'avait déjà compris il y a longtemps.

Le Feng Shui lie inextricablement la vie humaine et son environnement, car toutes les choses de la vie dépendent les unes des autres. Pour la pensée chinoise, un paysage est une chose vivante. Et il semblerait donc qu'il y ait beaucoup de choses dans ce monde que les Occidentaux pourraient considérer comme le font les Chinois.

Quant aux éléments plus mystiques du Feng Shui, que vous soyez sceptique ou non quant à l'effet placebo, parfois, c'est la conviction que quelque chose va marcher qui compte le plus.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?