Festival de la mi-automne, fête de la Lune 2024 en Chine

Festival de la mi-automne, la fête de la lune

La fête de la mi-automne (中秋节 zhōngqiūjié), également appelée fête de la Lune, est le festival traditionnel chinois le plus important après la fête du printemps. Il tombe le 15e jour du 8e mois lunaire où l'on pense que la lune est la plus pleine et la plus ronde. On y célèbre les récoltes et c'est également un moment de retrouvailles en famille, pour dîner et apprécier la lune tout en mangeant des gâteaux de lune de différentes saveurs.

Lorsque la pleine lune se lève, jetant une lueur argentée sur les villes animées comme sur les villages tranquilles, les familles de Chine et d'ailleurs se rassemblent pour célébrer l'une des fêtes les plus importantes du calendrier lunaire chinois. La fête de la mi-automne est une période de retrouvailles, de réflexion et de réjouissances, où les traditions ancestrales se mêlent harmonieusement aux festivités modernes.

C'est une tradition ancrée dans la culture chinoise depuis des centaines d'année, célébrée en Chine ainsi que dans plusieurs pays asiatiques. Mais qu'est-ce qui rend ce festival si magique ? Pourquoi les légendes de déesses de la lune et de lapins célestes captivent-elles le cœur de millions de personnes, année après année ? Plongeons au coeur de l'histoire et des légendes du festival de la mi-automne.

17
Sept
2024
Le prochain festival de la mi-automne a lieu le mardi 17 Septembre 2024.

Les origines de la fête de la lune

Bien avant les gratte-ciel de Shanghai ou les rues animées de Pékin, la Chine ancienne était un pays profondément lié aux rythmes de la nature. Les changements de saison, le flux et le reflux des rivières et les cycles de la lune jouaient un rôle essentiel dans la vie de ses habitants. C'est dans ce contexte qu'est née la fête de la mi-automne.

Les origines de la fête de la mi-automne remontent à la dynastie Zhou, il y a plus de 3 000 ans. À l'origine, il s'agissait d'une célébration de la saison des récoltes. L'agriculture étant l'épine dorsale de la société chinoise ancienne, la fin de la saison des récoltes était un moment de joie et de gratitude.

La pleine lune, avec sa forme ronde, symbolisait la complétude et l'unité, ce qui en faisait l'emblème parfait d'une récolte réussie et d'une famille unie.

La lune a toujours occupé une place particulière dans le folklore et la spiritualité chinois. Les dirigeants de la dynastie Zhou s'appelaient Tiānzǐ (天子) au lieu d'empereur, ce qui signifie « fils du ciel ». Ils pensaient que le ciel accordait le mandat du ciel à celui qui était le plus apte à gouverner. Par conséquent, chaque Tiānzǐ devait se comporter avec vertu.

Durant certaines journée de l'année, ou lorsque quelque chose de mauvais survenait, ils vénéraient les cieux pour trouver la réponse. Les Tiānzǐ devaient vénérer le soleil durant l'équinoxe de mars, et la lune pendant l'équinoxe de septembre, pour des récoltes abondantes et le bien-être de leur royaume.

Au fil du temps, ces rituels royaux ont été transmis aux gens du peuple, qui ont aussi commencé à vénérer la lune autour de cette date, qui a toutefois été déplacée de l'équinoxe au 15e jour du 8e mois dans le calendrier lunaire chinois.

Au fil des dynasties, la fête de la mi-automne a subi diverses transformations. Sous la dynastie Tang, ce jour est devenu officiellement férié et les soirées d'observation de la lune ont fait fureur. Comme ce calendrier est basé sur les phases de la lune, le 15e jour du mois est toujours une pleine lune. Les érudits écrivaient des poèmes au clair de lune, les artistes capturaient la beauté éthérée de la lune et les musiciens jouaient une sérénade nocturne.

La dynastie Song a popularisé les défilés de lanternes, tandis que les dynasties Ming et Qing ont consolidé la tradition de l'échange de gâteaux de lune.

À l'époque moderne, la fête de la mi-automne est devenue un amalgame de toutes ces traditions, chaque dynastie laissant son empreinte unique sur la célébration et c'est l'une des fêtes les plus populaires à travers les pays asiatiques.

Les chinois l'appellent 中秋节 (zhōngqiūjié), littéralement « festival du milieu de l'automne ». Les anciens chinois considéraient que les 7e, 8e et 9e mois du calendrier lunaire correspondaient à la saison automnale. Le 15e jour du 8e mois se trouve ainsi exactement au milieu de la saison, et c'est pourquoi il est appelé « Festival de la mi-automne ».

Le « Festival de la lune » et juste un surnom car cette fête est profondément liée à la lune.

Légendes autour du festival de la mi-automne

Les contes sont une partie essentielle de la culture chinoise et de nombreuses fêtes traditionnelles sont associées à des légendes. Sans surprise, le festival de la mi-automne n'est pas différent. L'histoire de Chang'e qui s'est envolée vers le palais sur la lune après avoir bu un élixir magique pour devenir la déesse de la lune est souvent racontée aux enfants à ce moment de l'année.

Selon la légende, dans les temps anciens, il y avait 10 soleils qui brillaient simultanément dans le ciel. Les températures extrêmes brulaient les cultures, la vie est gens était une véritable tragédie. L'empereur du ciel a convoqué Hou Yi (后羿), le Dieu du tir à l'arc, pour abattre neuf des soleils, et sauva le monde. Hou Yi a été récompensé par un élixir d'immortalité.

Hou Yi, héro antiquité chinoise
Hou Yi se fait une réputation en sauvant la terre de la sécheresse et des incendies en abattant les neuf soleils excédentaires

Lorsque Hou Yi était sur Terre, il a rencontré Chang'e (嫦娥 ), sont tombés amoureux et se sont mariés. Lorsque Hou Yi est rentré chez lui avec l'élixir, il l'a montré à sa femme. Comme il voulait rester pour toujours avec Chang'e, ils ont décidé de boire l'élixir ensemble, le 15e jour du 8e mois lunaire, lorsque la lune était ronde et brillante.

Mais l'ennemi de Hou Yi, Feng Meng, les a entendus et a voulu l'élixir pour lui-même. Le 15e jour, Feng Meng s'est rendu chez Hou Yi avant qu'il ne rentre de la chasse et a forcé Chang'e à lui donner l'élixir. Elle savait qu'elle ne pouvait pas vaincre Feng Meng, alors, sans autre choix, elle a bu entièrement l'élixir, devant immortelle.

Comme les immortels ne peuvent rester dans le royaume des mortels, elle a du quitter la terre pour se rendre sur la lune, parce qu'elle est la plus proche de la Terre.

Lorsque Hou Yi est revenu, il a constaté que sa femme avait été élevée au ciel. Il a levé les yeux vers la lune et a mis la nourriture préférée de Chang'e en offrande dans le jardin. Ainsi, les gens ont commencé à admirer la lune ce jour-là. Plus tard, Chang'e et Hou Yi sont devenus des représentations du yin et du yang, tels la lune et le soleil.

Chang'e, légende festival de la mi-automne
Séparée de son mari et du reste des humains, Chang'e réside éternellement sur la Lune, dans un palais de jade.

Cette légende est profondément ancrée dans la culture chinoise. Le projet chinois d'exploration de la lune a été nommé Chang'e, en référence à cette histoire. Le 3 janvier 2019, Chang'e 4 s'est posé avec succès sur le sol lunaire, envoyant au monde des images de la face cachée de la lune.

7 légendes chinoises méconnues à propos de la lune
Le monde captivant des légendes lunaires chinoises au-delà du célèbre récit de Chang'e. Parfait pour les passionnés d'histoire, les romantiques et les rêveurs !

Les gâteaux de lune, le délice emblématique du festival de la mi-automne

S'il est une chose qui est synonyme du festival de la mi-automne, c'est bien le gâteau de lune (月饼, yuèbǐng). Ces pâtisseries rondes, souvent conçues de manière complexe et remplies d'ingrédients variés offrent toute une variétés de saveurs. Ce ne sont pas seulement des friandises ; ce sont des symboles comestibles de l'unité et de la tradition.

Les gâteaux de lune ont considérablement évolué au fil des siècles. Traditionnellement, ils sont fourrés de pâte de graines de lotus et peuvent contenir des jaunes d'œufs salés, symbolisant la pleine lune. Aujourd'hui, les garnitures vont des haricots rouges au matcha, en passant par le durian ! Les régions ont également leurs spécialités : les Cantonais préfèrent les pâtisseries sucrées avec plusieurs jaunes d'œuf, tandis que ceux de Suzhou sont connues pour leut goût salés, fourrées à la viande.

Ces dernières années, des variantes modernes, comme les gâteaux de lune à la crème glacée ous à faible teneur en sucre, ont permis de répondre aux goûts du moment.

Au-delà du goût, le gâteau de lune est chargé de sens. Sa forme ronde est synonyme de plénitude et de réunion, en écho au symbolisme de la pleine lune. L'échange de gâteaux de lune n'est pas seulement un geste de bonne volonté, mais aussi un souhait d'unité et de bonheur. Dans les familles, partager un gâteau de lune signifie partager les bénédictions, l'amour et l'espoir d'un avenir prospère.

À l'origine, les Chinois vénéraient la lune pour les récoltes en automne ; le gâteau de la lune était offert en offrande. Plus tard, il a été mangé lorsque les familles se sont réunies, profitant de la beauté de la pleine et brillante lune.

gateau de lune
Le gâteau de lune est un aliment incontournable au Festival de la mi-automne. Il est partagé en famille ou entre amis.

Dans les marchés animés de Chine, à l'approche de la mi-automne, on peut assister à la frénésie d'achat de gâteaux de lune. Il ne s'agit pas seulement d'une pâtisserie, mais d'un morceau de tradition, d'une tranche d'histoire et d'un gage d'affection.

Les communautés chinoises du monde entier mangent des gâteaux de lune pendant le Festival de la mi-automne. Beaucoup sont destinés à être offerts à de la famille ou des amis, avec un emballage souvent luxueux (à tel point que les boîtes-cadeaux sont parfois plus chères que les gâteaux eux-mêmes).

Certains pays comme le Vietnam et Singapour célèbrent également ce festival traditionnel.

Le festival de la mi-automne tombe en septembre ou octobre, ce qui est un des meilleurs moment pour visiter la Chine. La météo est souvent idéale et vous pourrez profiter des changements de couleur de la nature qui se prépare à entrer dans l'hiver, tout en participant à ce festival traditionnel.

Gateau de lune : symbole gourmand de la fête de la mi-automne
La pâtisserie emblématique au cœur du festival de la mi-automne en Chine : ses légendes, les variantes modernes et sa profonde signification culturelle.

Célébrations et traditions modernes

Si le festival de la mi-automne a des racines anciennes, son essence a magnifiquement évolué, s'adaptant au monde moderne sans perdre ses valeurs fondamentales. Aujourd'hui, le festival est un mélange de traditions ancestrales et de célébrations contemporaines, ce qui le rend aussi pertinent et dynamique que jamais.

Au cœur de la fête de la mi-automne se trouve l'unité. Quelle que soit la distance qui sépare les membres de la famille, c'est le moment de rentrer à la maison. Les tables sont garnies de somptueux festins et le partage de la nourriture sous la pleine lune symbolise l'unité et l'amour. C'est un rappel poignant que, dans notre monde au rythme effréné, les moments de connexion authentique doivent être chéris.

Si les soirées d'observation de la lune restent populaires, de nouvelles formes de célébration ont vu le jour :

  • Les rassemblements virtuels : la technologie réduisant les distances, les familles séparées par les continents célèbrent désormais leurs fêtes par le biais d'appels vidéo, afin que personne ne manque la joie ;
  • Manifestations publiques : les villes chinoises organisent de grands événements, des expositions de lanternes aux ateliers de fabrication de gâteaux de lune, en passant par des spectacles culturels, qui attirent des foules d'habitants et de touristes ;
  • Célébrations en ligne : les plateformes de médias sociaux sont en effervescence avec des vœux de mi-automne, des concours de photographie de la lune et même des expériences de réalité augmentée qui permettent aux utilisateurs d'explorer des paysages lunaires ou d'interagir avec des personnages des légendes du festival ;
  • La diffusion mondiale du festival : le festival de la mi-automne ne se limite plus à la Chine. Grâce à la diaspora chinoise mondiale et à un intérêt croissant pour les échanges culturels, des pays allant du Viêt Nam au Canada et au-delà ont adopté le festival. Si les traditions essentielles demeurent, chaque région y ajoute sa propre saveur, faisant de cette fête une tapisserie mondiale de l'amour lunaire partagé. Dans des pays comme Singapour, les saveurs des gâteaux de lune peuvent inclure des fruits tropicaux comme le durian ou le pandan. En Occident, certaines boulangeries proposent des gateaux de lune vegan ou sans gluten, afin de répondre aux différents besoins alimentaires.

En fait, les célébrations modernes de la fête de la mi-automne témoignent de son charme durable. Elles prouvent que, même si les temps changent et que les frontières nous séparent, le besoin humain de connexion, la joie des traditions partagées et l'attrait envoûtant de la lune restent des constantes. Alors que nous allons de l'avant, il est réconfortant de constater que le festival de la mi-automne, avec son mélange d'ancien et de nouveau, continue de briller dans notre conscience collective.

Date des prochains festivals de la mi-automne

  • En 2024 : le mardi 17 Septembre 2024
  • En 2025 : le lundi 06 Octobre 2025
  • En 2026 : le dimanche 25 Octobre 2026
Les 10 festivals traditionnels les plus importants en Chine
Bien que le mode de vie des Chinois n'ait cessé de changer au fil des ans, l'importance des fêtes traditionnelles dans la vie des Chinois ne s'est pas estompée.

Le festival de la mi-automne, avec son mélange de légendes, de traditions et d'adaptations modernes, est un témoignage de l'esprit durable de la connexion humaine. C'est une célébration qui transcende le temps, jetant un pont entre l'ancien et le contemporain, entre le terrestre et le céleste.

Dans un monde qui semble souvent fragmenté, le festival rappelle doucement les liens qui nous unissent. La pleine lune, dans toute sa gloire lumineuse, ne brille pas seulement pour une personne, une famille ou une nation. Elle brille pour tous, projetant sa lumière argentée sur un monde qui, malgré son immensité, partage des rêves, des joies et des espoirs communs.

Les gâteaux de lune, avec leurs garnitures variées, sont plus que de simples pâtisseries ; ce sont des symboles d'unité, d'amour et du cercle de la vie. Les lanternes, avec leur chaude lueur, éclairent non seulement les rues et les maisons, mais aussi les couloirs de nos cœurs. Et les légendes, avec leurs histoires d'amour, de sacrifice et de magie, nous rappellent les valeurs intemporelles qui guident nos vies.

Vous pourriez aussi être intéressés par ces articles

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.