La dynastie Zhou et son impact sur la culture chinoise

La dynastie Zhou et son impact sur la culture chinoise

L'ère Zhou a duré 790 ans, faisant de cette dynastie pré-impériale la plus longue dynastie régnante de l'histoire chinoise. La plupart des grands philosophes chinois, dont Confucius, ont été actifs pendant la période Zhou, ce qui en a fait l'âge d'or de la philosophie chinoise. De grands progrès ont également été réalisés dans d'autres domaines, notamment le génie hydraulique, les mathématiques, la guerre, l'art et la littérature.

La dynastie des Zhou est arrivée au pouvoir en 1046 avant JC après que le roi Wu eut vaincu l'empereur de la dynastie des Shang, au pouvoir. Cependant, le véritable pouvoir n'a été détenu par les empereurs Zhou que pendant les 275 premières années, une période connue sous le nom de Zhou occidental. La société y était alors strictement hiérarchisée avec une aristocratie forte en place.

Cependant le contrôle politique et militaire réel de la Chine par la famille régnante de la dynastie Zhou n'a duré que pendant les 275 premières années, une période connue sous le nom de Zhou occidental. C'était une époque de rois forts, qui ont étendu leurs frontières par la conquête et la colonisation.

En 771 avant JC, la capitale des Zhou a été mise à sac par les envahisseurs et a été déplacée plus à l'Est, marquant une transition majeure vers l'époque Zhou orientale (771-256 avant JC). Cette deuxième période est celle de rois plus faibles qui ont permis l'émergence de puissants États régionaux. C'était une période de changements spectaculaires pour la Chine ancienne, en matière de gouvernement, de guerre, de philosophie, d'économie et de société.

L'ère des Zhou de l'Est a été la période de formation clé dans le développement de la civilisation chinoise. La Chine a connu une grande expansion culturelle et intellectuelle ; les principales philosophies et religions, qui apparaissent à cette époque, constitueront les fondements des croyances chinoises des ères postérieures, créant par la même l'âge d'or de la philosophie et de la littérature chinoise.

La première preuve confirmée de l'existence de l'écriture chinoise remonte à la dynastie Shang. L'écriture en os de l'oracle de l'ère Shang a évoluée pour former l'écriture du sceau et plus tard l'écriture cléricale pendant la fin de la dynastie Zhou. C'est cette écriture cléricale qui, avec le temps, a évolué pour devenir l'écriture chinoise standard moderne. L'art de la calligraphie, apparu à l'époque de Shang, s'est épanoui sous le régime Zhou.

Les pensées et les idées développées au cours de cette période ont eu une profonde influence sur le mode de vie et la conscience sociale non seulement de la Chine mais aussi de plusieurs pays d'Asie de l'Est. Les philosophies chinoises de l'époque continuent à avoir un impact sur de nombreux pays de la région et cette époque est appelée à juste titre l'âge d'or de la philosophie chinoise.

Au cours de cette période, tous les éléments clés de la civilisation chinoise ultérieure ont fait leur apparition, notamment le système bureaucratique du gouvernement et les grands systèmes de croyance qui ont façonné la culture chinoise jusqu'à nos jours : le légisme, le taoïsme et surtout le confucianisme.

Ces éléments, et d'autres encore, allaient avoir une profonde influence dans toute l'Asie orientale, et bien plus loin encore. La période Zhou de l'histoire de la Chine a donc marqué un chapitre de première importance dans l'histoire du monde.

Parmi les philosophes les plus influents, citons Confucius (551-479 avant JC), fondateur du confucianisme, la philosophie chinoise la plus dominante ; Mencius (372-289 avant JC), le plus célèbre des confucianistes après Confucius lui-même ; Lao Tseu, fondateur du taoïsme qui est toujours pratiqué par des millions de personnes ; et Shang Yang (390-338 avant JC), fondateur du légisme qui a jeté les bases qui ont permis aux Qin de conquérir toute la Chine.

Les livres qui sont attribués à Confucius et à ses disciples, ont été écrits avant 300 avant JC, pendant la période Zhou orientale. Ces livres sont devenus le centre du système éducatif chinois et, au cours des dynasties suivantes, ont servi de base à l'examen impérial pour tout poste gouvernemental. Outre les classiques du confucianisme, du taoïsme et d'autres pensées philosophiques, plusieurs ouvrages importants sur la science militaire et l'histoire chinoise ont été écrits pendant l'ère Zhou.

Parmi eux figure L'art de la guerre du stratège militaire chinois Sun Tzu. Il a longtemps été le texte de stratégie militaire le plus influent en Asie de l'Est. De nombreux dirigeants de premier plan, dont Mao Zedong, se sont inspirés de cet ouvrage.

Vers 481 avant J.-C., la dynastie des Zhou se fragmente en royaumes séparés. Durant cette période, le travail du fer est devenu disponible, le niveau de vie s'est élevé et la population a augmenté. La monnaie a été établie, permettant la mise en place de systèmes d'échanges commerciaux très étendus. La période des Royaumes Combattants a pris fin lorsque la dynastie Qin a réuni la Chine en 221 avant JC.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?