Qui était Lao Tseu, le vieux maître chinois fondateur du taoïsme ?

Qui était Lao Tseu, le vieux maître chinois fondateur du taoïsme ?

Le légendaire philosophe chinois Lao Tseu (老子 Lǎozǐ) est considéré a posteriori comme le père fondateur du taoïsme, une pratique spirituelle encore populaire aujourd'hui en Chine. De nombreux historiens le considèrent comme une figure mythique plutôt qu'historique. Son existence est largement contestée, car même la traduction littérale de son nom (Lǎozǐ signifie « Vieux Maître ») indique une divinité plutôt qu'un homme.

Il aurait écrit le Tao Te Ching (道德经 dàodéjīng), le texte le plus sacré du taoïsme, et aurait été un contemporain de Confucius. Indépendamment des perspectives historiques de son existence, Lao Tseu et le Tao Te Ching ont contribué à façonner la Chine moderne et ont eu un impact durable sur le pays et ses pratiques culturelles.

Les mystères autour de la vie de Lao Tseu

Lao Tseu serait né et serait mort au cours du 6e siècle avant JC, bien que certains récits historiques le placent en Chine plus près du 4e siècle avant JC. Les documents les plus communément acceptés indiquent que Laozi était contemporain de Confucius, ce qui le placerait en Chine à la fin de l'ère pré-impériale sous la dynastie Zhou.

Le mystère entourant la vie de Laozi commence par sa conception. Les récits traditionnels indiquent que la mère de Lao Tseu a regardé une étoile tomber, et Lao Tseu a ainsi été conçu. Il aurait passé jusqu'à 80 ans dans le ventre de sa mère avant d'émerger comme un homme adulte avec une barbe grise, symbole de sagesse dans la Chine ancienne.

Devenant archiviste et historien de l'empereur, il aurait été une autorité en matière d'astronomie, d'astrologie et de divination ainsi qu'un gardien de textes sacrés.

Vers la fin de sa vie, Lao Tseu a vu que la dynastie Zhou avait perdu le mandat du ciel et que la dynastie dégénérait dans le chaos. Consterné par la situation, Lao Tseu a voyagé vers l'ouest, jusqu'à la frontière occidentale de l'empire chinois.

Bien qu'il ait été habillé en fermier, le responsable de la frontière l'a reconnu et lui a demandé d'écrire sa sagesse. Selon cette légende, ce que Lao Tseu a écrit est devenu le texte sacré appelé le Tao Te Ching (道德经 dàodéjīng), la doctrine centrale du taoïsme. Il aurait ensuite traversé la frontière et disparu de l'histoire, peut-être pour devenir un ermite.

Le récit traditionnel de Sima Qian, le grand historien, dit que Lao Tseu n'a jamais été revu après avoir franchi les portes à l'ouest. D'autres biographies indiquent qu'il a voyagé jusqu'en Inde, où il aurait rencontré et éduqué le Bouddha, tandis que d'autres indiquent encore que Lao Tseu lui-même est devenu le Bouddha. Sima Qian a expliqué le mystère derrière la vie de Laozi et sa reclusivité comme une chasse intentionnelle du monde physique à la recherche d'une vie tranquille, d'une existence simple et d'une paix intérieure.

Des récits historiques ultérieurs réfutent l'existence de Lao Tseu, le qualifiant de mythe, bien que puissant. Bien que son influence soit spectaculaire et durable, il est vénéré davantage comme une figure mythique que comme une figure historique.

L'histoire de la Chine est bien conservée, comme le montrent les informations qui existent sur la vie de Confucius, mais on sait très peu de choses sur Lao Tseu, ce qui indique qu'il n'a probablement jamais existé.

Le Tao Te Ching serait probablement la compilation des œuvres de nombreux auteurs au fil du temps. Mais les histoires sur Lao Tseu et le Tao Te Ching sont passées par différentes écoles philosophiques chinoises depuis plus de 2000 ans et oint été inexorablement embellies dans ce processus.

Le Tao Te Ching et le taoïsme

Le taoïsme est la croyance que l'univers et tout ce qu'il englobe suit une harmonie, indépendamment de l'influence humaine, et que cette harmonie est faite de bonté, d'intégrité et de simplicité. Ce flux d'harmonie est appelé Tao (道教 dào), ou « la voie ». Dans les 81 versets poétiques qui composent le Tao Te Ching, Lao Tseu décrit le Tao pour les vies individuelles ainsi que pour les dirigeants et les modes de gouvernance.

Le Tao Te Ching répète l'importance de la bienveillance et du respect. Les passages utilisent fréquemment le symbolisme pour expliquer l'harmonie naturelle de l'existence.

Tao Te Ching

C'est l'un des ouvrages les plus traduits et les plus prolifiques de l'histoire, il a eu une forte et spectaculaire influence sur la culture et la société chinoises. Au cours de la Chine impériale, le taoïsme a pris de forts aspects religieux, et le Tao Te Ching est devenu la doctrine par laquelle les individus ont façonné leurs pratiques cultuelles.

Lao Tseu et Confucius

Bien que les dates de sa naissance et de sa mort soient inconnues, on pense que Lao Tseu était un contemporain de Confucius. Selon certains témoignages, ces deux personnages historiques étaient en fait la même personne.

Selon Sima Qian, les deux personnages se sont rencontrés ou ont discuté ensemble à plusieurs reprises. Une fois, Confucius est allé voir Lao Tseu pour lui poser des questions sur les rites et les rituels. Il est rentré chez lui et est resté silencieux pendant trois jours avant de proclamer à ses étudiants que Lao Tseu était un dragon, volant parmi les nuages.

À une autre occasion, Lao Tseu a déclaré que Confucius était confiné et limité par son orgueil et son ambition. Selon lui, Confucius ne comprenait pas que la vie et la mort étaient égales.

Qu'est-ce que le confucianisme ?
L'une des philosophies les plus influentes de l'histoire chinoise, le confucianisme définit des principes moraux pour l'amélioration des relations sociales.

Le confucianisme et le taoïsme sont tous deux devenus des piliers de la culture et de la religion chinoises, bien que de manière différente. Le confucianisme, avec ses rites, ses rituels, ses cérémonies et ses hiérarchies prescrites, est devenu le contour ou la construction physique de la société chinoise.

En revanche, le taoïsme a mis l'accent sur la spiritualité, l'harmonie et la dualité présentes dans la nature et l'existence, en particulier lorsqu'il s'est développé pour englober des aspects plus religieux au cours de l'ère impériale.

Le confucianisme et le taoïsme conservent tous deux une influence sur la culture chinoise ainsi que sur de nombreuses sociétés du continent asiatique.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?