Le Festival des fantômes affamés en Chine

Festival des fantômes affamés et différences avec Halloween

Le festival des fantômes (中元节, zhōngyuánjié) a lieu le 7e mois du calendrier lunaire. Cette fête traditionnelle est principalement observée par les bouddhistes et taoïstes chinois qui croient que durant cette période les portes de l'enfer s'ouvrent, libérant les esprits qui errent sur la terre. C'est l'un des deux grands festivals annuels désignés spécifiquement pour les morts, l'autre étant Qingming au printemps.

Qu'est-ce que le festival des fantômes ?

Les Chinois croient que les portes des enfers sont ouvertes le 1er jour du 7e mois, libérant les fantômes captifs pour parcourir la terre parmi les vivants jusqu'à ce que les portes soient refermées le dernier jour du mois. Les esprits sont à la recherche de nourriture, de divertissements et parfois la vengeance contre ceux qui leur ont fait du mal de leur vivant.

Cette période est aussi communément appelée « Festival des fantômes affamés », en référence à la croyance selon laquelle les esprits ont faim car ils n'ont pas de descendants pour leur faire des offrandes. L'objectif est donc d'apaiser les fantômes agités, c'est-à-dire les esprits qui n'ont pas reçu d'enterrement approprié ou ceux qui ont été assassinés ou se sont suicidés. On leur fera des offrandes de nourriture, on brulera de l'encens et du « papier monnaie », et on observera des superstitions tout au long du mois.

allumer de l'encens

Les vivants sont censés nourrir les fantômes affamés, car la nourriture leur est refusée dans les enfers. La nourriture est préparée comme une offrande pour respecter les ancêtres et les êtres chers décédés. Parfois, vous voyez des offrandes au bord de la route. C'est pour les esprits orphelins qui n'ont personne pour prendre soin d'eux.

Bien que Qingming et le festival des fantômes impliquent tous deux des prières pour les ancêtres décédés et, dans presque tous les cas, la combustion d'offrandes en papier pour les morts, ils diffèrent sur plusieurs aspects clés.

Qingming est l'occasion de se souvenir de ses ancêtres, de ses défunts bien-aimés, et de nettoyer les tombes familiales. Le festival des fantômes implique quant à lui des prières et des offrandes pour toute la communauté décédée en général. En d'autres termes, la charité pour la communauté spirituelle.

Parce que les rituels du festival des fantômes impliquent des prières et des offrandes « pour tous », il a développé une deuxième identité en tant qu'événement culturel et social important. Pour de nombreuses communautés chinoises, telles que celles d'Asie du Sud-Est, le festival constitue également une occasion sociale clé pour se réunir en famille. C'est également une excellente occasion d'enseigner aux enfants à prendre soin des démunis et des moins fortunés.

Le Festival des fantômes affamés est pratiqué dans les pays et communautés asiatiques à forte population chinoise, bouddhiste ou taoïste, notamment en Chine continentale, à Hong Kong, à Taiwan, en Thaïlande, en Malaisie et à Singapour.

Quand se déroule le festival des fantômes ?

Strictement parlant, le Festival des fantômes chinois a lieu le 15e jour du 7e mois dans le calendrier lunaire chinois. Cependant, tout le 7e mois est également considéré par les Chinois comme le mois fantôme (鬼月; guǐyuè), c'est-à-dire le moment où les esprits sont autorisés à visiter le royaume mortel.

30
Août
2023
Le prochain festival des fantômes affamés a lieu le mercredi 30 Août 2023.

Les rituels et les prières qui ont lieu un jour autre que le 15e sont donc largement considérés comme acceptables. En conséquence, dans certaines publications, le festival pourrait également se référer aux 30 jours du 7e mois.

Comment les chinois célèbrent-il le festival des fantômes ?

Les gens prennent des mesures le soir du Festival et pendant tout le mois suivant, pour pacifier les esprits qui cherchent à causer des méfaits autour d'eux. On suppose que les fantômes ne maudiront pas ceux qui font des offrandes de nourriture, d'argent et de biens matériels.

Vous verrez des gens s'occuper à faire brûler de l'encens, du « papier monnaie » ou « argent fantome » dans des bacs. Ce sont des imitations de billets de banque, souvent avec des montants mirobolants, que les chinois appellent zhǐqián (紙錢) qui sont brûlés lors de rites funéraires. Il est également courant de faire brûler de répliques des maisons, de l'électronique et des voitures, bref tout ce dont les fantômes auraient besoin lors de leur passage sur Terre.

On pense que brûler de l'encens et du papier de joss respectueusement apaiserait les fantômes affamés et empêcherait la malchance pendant ce mois peu propice.

Sans surprise, ces combustions, à l'échelle d'une grande ville et durant un mois entier, a fait l'objet d'un examen minutieux ces dernières années. Dans certaines villes, cette pratique est soit interdite, soit encadrée. Les organisations religieuses ont encouragé les fidèles à brûler moins, à ne brûler qu'à des endroits clairement désignés.

La nuit du Festival des fantômes affamés, les gens croient également que le lien entre les vivants et les morts est le plus étroit. Ce soir-là, ils préparent un grand repas pour la famille et les fantômes de leurs ancêtres, auxquels ils laissent quelques places libres à table pour qu'ils s'y installent. Ensuite, ils penseront aux esprits de passage, en mettant des offrandes alimentaires dans une assiette à l'extérieur de leurs portes ou dans des zones avec d'autres offrandes, telles que des morceaux de fruits, du riz, du thé et des bonbons.

offrandes de nourriture

Et comme si satisfaire l'appétit des fantômes pour l'argent et la nourriture ne suffisait pas, il est également important de prendre soin de leur divertissement. De grandes tentes sont installées pour accueillir des dîners bruyants et des ventes aux enchères.

L'un des piliers du festival sont des spectacles à grande échelle appelés 歌台 (Gētái), qui présentent des contes de dieux et de déesses, des comédies de stand-up loufoques, ainsi que des spectacles de chansons et de danse. Tout le monde peut y assister mais ne vous asseyez pas dans les sièges vides de la première rangée, qui sont réservés aux fantômes.

Enfin, selon la croyance chinoise, une lanterne flottante doit être placée sur une rivière. Cela guide les esprits loin de chez eux, et les aide à retrouver le chemin ses enfers. Des lanternes flottantes sont déposées sur n'importe quel plan d'eau, et la coutume est de la regarder flotter et s'éloigner.

lanternes flottantes

Quelle est l'origine de la fête des fantômes affamés ?

C'est une journée de culte des ancêtres, issue de d'une ancienne pratique en Chine qui consistait à des offrandes aux ancêtres pendant la période de la récolte. En automne, les anciens Chinois offraient également des spécialités saisonnières pour apaiser leurs dieux.

Les activités liées au culte des ancêtres à l'automne auraient commencé avant la dynastie Qin. Au début, elles concernaient principalement l'empereur et les princes, mais plus tard, la pratique s'est répandue auprès du grand public. La date du culte des ancêtres était incertaine au début, puis progressivement elle a été fixée le 15e jour du 7e mois du calendrier lunaire chaque année, qui tombe généralement le premier jour de pleine lune en automne.

La transition vers le festival des fantômes affamés provient de pratiques taoïstes datant de la dynastie Han. La légende raconte que le jour du Festival des fantômes affamés, les portes de l'enfer ont été ouvertes et que tous les fantômes ont été libérés pour une courte période de liberté. Ceux qui avaient des parents rentraient chez eux, et ceux qui n'avaient pas de parents erraient dans le monde mortel. Par conséquent, des festivals ont eu lieu à cette époque pour offrir des offrandes aux fantômes, et les gens allumaient des lampes pour éclairer le chemin du retour des âmes errantes. Les temples taoïstes organisaient de grandes assemblées religieuses pour libérer les âmes du purgatoire.

cérémonie bouddhiste, festival des fantômes

Bien qu'une grande partie du mythe d'origine du Festival des fantômes affamés soit perdue dans le temps, beaucoup attribuent l'accent mis par la fête sur les démunis et les moins fortunés à l'influence du bouddhisme, notamment le Festival Ullambana. Le 15e jour du 7e mois lunaire, les moines sortaient de leur retraite d'été. On leur demandait alors de faire des offrandes et des prières au bénéfice des défunts de la famille et des âmes errantes. Ce rituel s'est également transmis au Japon où il a donné naissance à la fête de Obon.

Les coutumes taoïstes et bouddhistes ont progressivement fusionné avec le temps. Sous la dynastie Tang, lorsque les dirigeants préconisaient le taoïsme, le Festival des fantômes affamés est progressivement devenu le nom définitif du festival.

Quelles sont les différences avec Halloween

Halloween et le festival des fantômes chinois ne sont pas seulement différents dans leurs noms ; leur durée, leur objectif, leur cérémonie, leurs coutumes et leur décoration sont très différents.

La durée de l'Halloween occidental est courte, les fantômes peuvent profiter de la liberté pour une seule journée. Bien que la date exacte du festival des fantômes chinois soit fixée au 15e jour du 7e mois lunaire chinois, les fantômes de la culture chinoise peuvent jouir de la liberté pendant environ un mois.

Les célébrations occidentales d'Halloween sont des fêtes costumées, les rues sont remplies de spectacles, d'expositions avec des cadavres et des fantômes réalistes. Au fil du temps, la célébration d'Halloween est devenue de plus en plus festive, et son symbole a évolué pour captiver l'imagination avec des figures telles que des citrouilles, des sorcières, des zombies et des vampires.

En Chine, c'est un festival chinois traditionnel pour présenter des offrandes aux ancêtres. L'objectif est de respecter et d'apaiser les fantômes solitaires et affamés. Ainsi, les gens brûlent du papier-monnaie et offrent de la nourriture froide (le fantôme ne peut pas manger de nourriture chaude !) pour eux dans la rue.

Halloween en Chine
Halloween est également fêté en Chine, mais surtout par la nouvelle génération.

Si durant halloween, les gens portent des masques pour effrayer les mauvais esprits, pour les chinois les coutumes du festival des fantômes visent principalement à éviter certains tabous. Par exemple, éviter de sortir la nuit. On dit que vous pourriez rencontrer un fantôme si vous sortez ce jour-là. En outre, ne vous promenez pas dans les rivières, vous pourriez éventuellement tomber à l'eau puis devenir le remplaçant du fantôme.

Les chinois évitent également de s'habiller tout en rouge, noir, blanc ou bleu. S'ils marchent dans un endroit avec peu de monde et qu'ils sentent que quelqu'un les appelle, il ne faut pas revenir en arrière, c'est peut-être le fantôme qui les appelle !

Certains de ces tabous sont respectés encore aujourd'hui. Pendant le Festival des fantômes affamés, les Chinois sont toujours très prudents quant aux différents tabous qui pourraient porter malheur, de sorte que les festivités sont particulièrement calmes et sérieuses.

Date des prochains festivals des fantômes affamés en Chine

  • En 2023 : le mercredi 30 Août 2023
  • En 2024 : le dimanche 18 Août 2024
  • En 2025 : le samedi 06 Septembre 2025
  • En 2026 : le jeudi 27 Août 2026
x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?