Fête des bateaux-dragons, festival traditionnel chinois

La fête des bateaux-dragons

La fête des bateaux-dragons (端午节, duānwǔjié), est également appelé le « Festival du double cinq » car il tombe le cinquième jour du cinquième mois du calendrier lunaire. C'est l'un des festivals chinois les plus importants, avec une histoire de plus de 2000 ans, qui commémore Qu Yuan, un grand poète ayant vécu pendant la période des Royaumes Combattants et qui s'est noyé dans le fleuve Miluo dans l'actuelle province du Hunan.

Le Festival des bateaux-dragons est un jour férié officiel en Chine continentale. Comme sa date est basée sur le calendrier lunaire, il est célébré à un moment différent chaque année dans le calendrier Grégorien. Généralement, ce jour tombe entre fin mai et début juin.

22
Juin
2023
Le prochain festival des bateaux dragon a lieu le jeudi 22 Juin 2023.

Le festival est populaire en Chine continentale, à Hong Kong, à Macao et ailleurs dans le monde. Le peuple chinois bénéficie généralement de trois jours de congés afin de profiter de ce moment entre amis ou en famille. C'est donc une période de l'année où les gens voyagent beaucoup, se rendant dans différentes villes pour profiter des festivités. Il est courant de voir des foules impressionnantes dans des villes telles que Pékin et Canton.

Le festival des bateaux dragons porte de nombreux noms en Chine et à travers le monde. En Chine continentale, il est appelé 端午节 (Duānwǔjié), littéralement la fête du début de la septième branche terrestre (ou premier jour du signe du cheval, en référence au calendrier du zodiaque chinois).

Cependant, le caractère 午 (wǔ) se prononce de la même façon que 五 qui signifie cinq. Comme le festival est célébré le cinquième jour du cinquième mois sur le calendrier lunaire, il est donc plutôt appelé le « festival du double cinq ».

Légende et origine du festival des bateaux dragons

Selon les vieilles histoires, l'origine de ce festival remonte à la période des Royaumes Combattants (environ 475 à 221 avant JC). Qū Yuán (屈原) était un poète et comme c'était souvent le cas pour les lettrés de l'époque, il travaillait également pour le gouvernement, en l'occurrence celui de l'Etat de Chu.

Qū Yuán a occupé de hautes fonctions, notamment celle de ministre. Face à la forte pression du puissant État Qin, il a préconisé d'enrichir le pays et de renforcer ses forces militaires afin de lutter contre les Qin. Face à l'opposition, il a été démis de ses fonctions puis envoyé en exile. Durant cette période, il se souciait encore beaucoup de son pays, de son peuple, et a composé de célèbres poèmes patriotiques qui exprimaient son amour et sa vision pour la Chine.

Qū Yuán, poète chinois
Qū Yuán, célèbre poète chinois, s'est noyé, espérant que sa mort encouragerait le roi à revitaliser le royaume du Chu face aux Qin.

En 278 avant JC, il a appris que les troupes Qin avaient finalement conquis la capitale de Chu, unifiant ainsi la Chine. Qū Yuán s'est alors noyé dans la rivière Miluo dans la province du Hunan, en 278 avant notre ère. Il est dit que Qū Yuán aimait tellement la Chine qu'il préférerait mourir plutôt que de la voir tomber entre les mains des Qin. C'était le 5ème jour du 5ème mois dans le calendrier lunaire chinois.

Comme Qū Yuán était devenu très populaire, lorsque les habitants de Chu ont appris qu'il voulait se noyer, les pêcheurs ont arpentés la rivière avec leurs bateaux pour chercher son corps, en vain.

Des boulettes de riz gluant et des œufs ont été jetés dans l'eau pour détourner d'éventuels poissons ou crevettes de s'attaquer son corps.

Après sa mort, les œuvres de Qū Yuán ont circulé dans tout le pays. Ayant gagné en prestige en tant qu'auteur et patriote, le Festival des bateaux-dragons a commencé à commémorer sa mort dans la rivière.

proue de bateau dragon, festival
C'est à partir de la dynastie Han que les proues des bateaux ont été ornées de dragons et que les courses sont devenues un sport populaire.

Depuis très longtemps, le dragon fait partie de la culture chinoise ; il était initialement considéré comme l'esprit bienveillant des eaux. Il incarnait le principe masculin ou yang dans l'idéologie chinoise de l'harmonie. On croyait que le dragon de la rivière contrôlait la pluie et était donc vénéré lors du solstice d'été. On demandait des pluies équilibrées et suffisantes pour assurer une bonne récolte, sans surabondance qui provoquerait des inondations destructrices.

Le dragon chinois primitif avait la tête d'un cheval, le corps d'un serpent, les ailes d'un oiseau et quatre ou cinq pattes. Il y avait cinq griffes à chaque pied s'il s'agissait d'un dragon impérial, sinon il n'y en avait que quatre. Ces immortels divins ont ensuite été adoptés par les empereurs chinois comme emblème impérial, et le dragon est ainsi devenu un symbole de pouvoir, de richesse et de prospérité.

Dragons chinois : pourquoi sont-ils si importants en Chine ?
Le dragon chinois joue un rôle très important dans la culture chinoise, car il est considéré comme un symbole très puissant et comme un porte-bonheur.

On pense que les courses de bateaux-dragons ont commencé entre 770 et 476 avant notre ère, durant la période des Printemps et Automnes. Les pêcheurs de l'Etat de Wu (actuelle province du Jiangsu) et de l'Etat de Yue (actuelle province du Zhejiang) utilisaient des bateaux en forme de dragon pour apaiser les dragons de rivière. C'est sous la dynastie Han que la course de bateaux-dragons est devenue un sport. Les bateaux étaient longs et étroits, avec des proues peintes comme une tête de dragon. Les gongs bruyants et la batterie donnent le rythme aux rameurs. Les drapeaux battaient en l'air tandis que les spectateurs applaudissaient les bateaux, joyeusement parés de lanternes, vers la ligne d'arrivée.

festival du bateau dragon
Aujourd'hui, des milliers de concurrents et de supporters assistent aux différentes journées de course pour participer aux festivités, aux défilés et aux événements d'animation.

À la fin de la dynastie Qing, Taïwan a commencé à organiser des courses de bateaux-dragons et, plus tard, l'activité est également devenue populaire à Hong Kong. Dans le même temps, elle s'est également étendue aux pays voisins chinois comme le Japon et le Vietnam.

En tant que premier festival traditionnel chinois inscrit au patrimoine culturel immatériel mondial en 2009, le Festival des bateau-dragons est l'un des trois festivals lunaires les plus importants de Chine, avec la fête du printemps (nouvel an chinois) et le festival de la mi-automne.

Les courses de bateaux-dragons

Pour honorer la vie et l'œuvre de Qū Yuán, des courses de bateaux 赛龙舟 (sàilóngzhōu) ont lieu sur diverses voies navigables à travers la Chine chaque année. Bien que les gens ordinaires participent à ces courses (salariés, étudiants), il y a aussi des équipes de coureurs qui s'entraînent pendant des mois avant les événements. Des prix et des médailles sont parfois décernés aux gagnants, mais traditionnellement, l'équipe gagnante gagne symboliquement une année de bonheur et de chance.

Les équipes concurrentes conduisent leurs bateaux-dragons colorés au rythme des tambours battants, qui aide à pagayer de façon synchronisée. Ces courses passionnantes ont été inspirées par les tentatives des pêcheurs de sauver Qū Yuán de la rivière Miluo.

proue de bateau dragon, festival
Les longs bateaux sont ornés de dessins et de représentations de dragons colorés. Tout le monde rame au rythme des tambours.

Au fil des années, les courses informelles sont devenues un sport, avec ses règles, et les anciens bateaux en bois laissent progressivement la place à des modèles construits avec des matériaux plus récents (tels que la fibre de verre). Cependant, l'esprit original a réussi à passer les années, surtout dans les petites villes ou communautés, où tout le monde se connait.

Que mangent les chinois lors de ce festival ?

Évidemment, toute célébration chinoise s'accompagne d'au moins un plat traditionnel. En se promenant dans les rues et sur les marchés, il est difficile de passer à côté des étals de 粽子 (zòngzi). Ce sont des sortes de boulettes en forme de pyramide à base de riz gluant, farcie de diverses garnitures sucrées ou salées, enveloppées dans des feuilles de bambou puis attachées avec une ficelle pour être cuites à la vapeur.

zòngzi, plat traditionnel, boulette de riz gluant
Les zòngzi sont populaires dans toute la Chine et les garnitures varient selon la région. Plutôt sucrées et garnis de pâte de haricots rouges dans le nord ; plutôt salés et garnis de poitrine de porc, poulet, jaune d'œuf dans le sud.

Les garnitures courantes pour le zòngzi sucré comprennent la pâte de haricots rouges sucrés ou le jujube (dattes chinoises). Les zòngzi salés peuvent être farcis de jaunes d'œufs salés, de porc, de poulet ou de champignons.

La tradition de zòngzi vise à nous rappeler les pêcheurs qui ont dispersé du riz dans l'eau de la rivière Miluo pour apaiser les dragons de la rivière afin que les poissons ne dévorent pas le corps de Qū Yuán.

La coutume veut que ce soit un en-cas traditionnel spécialement préparé et consommé ce jour-là. Le reste de l'année, il peut être plus difficile d'en trouver.

Date des prochains festivals des bateaux dragon

  • En 2023 : le jeudi 22 Juin 2023
  • En 2024 : le lundi 10 Juin 2024
  • En 2025 : le samedi 31 Mai 2025
  • En 2026 : le vendredi 19 Juin 2026
x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?