La danse du dragon pour le Nouvel An chinois

La danse du dragon pour le Nouvel An chinois

La danse du dragon (舞龙, wǔ lóng) est une forme de spectacle traditionnel, qui constitue une partie importante des célébrations du Nouvel An chinois et de nombreuses fêtes et festivals chinois. La danse est exécutée par des danseurs portant un long dragon fixé sur des perches, et simule les mouvements imaginaires de cet esprit de la rivière, de manière sinueuse et ondulante.

Les défilés commencent le premier jour de l'année lunaire et se poursuivent pendant les quinze jours suivants jusqu'au festival des lanternes. Symbole de bonne chance, la dance du dragon est l'un des symboles les plus distinctifs de la culture chinoise.

Que symbolise la danse du dragon ?

Danse traditionnelle du dragon

La danse du dragon est une forme de danse traditionnelle dans la culture chinoise. Le dragon représente la sagesse, la puissance et la richesse. On croit que la danse du dragon fait fuir les mauvais esprits et toute la malchance qui leur est associée, et qu'elle apporte au contraire la chance et la richesse.

C'est pourquoi la danse du dragon est très populaire pendant le Nouvel An chinois ainsi que lors d'autres occasions, telles que les mariages.

Mais le dragon chinois est plus qu'un simple symbole de chance. Il est ancré dans le patrimoine métaphorique de l'histoire chinoise. Et il ne s'agit pas seulement d'une mascotte nationale, mais d'un être divin.

Le dragon chinois est également l'incarnation du concept de la force Yang. Dans la mythologie chinoise, les dragons sont censés être capables de créer des nuages avec leur souffle ; les volcans seraient créés lorsque les dragons sortent de terre pour se rendre au ciel.

L'animal sage possède de grands pouvoirs et une importante dignité, symbolisant la fertilité, la sagesse, les bons auspices et l'autorité impériale. En outre, le dragon est la source des éléments (eau, vent, terre et feu) et le gardien des saisons, symbolisant ainsi la vie et la prospérité.

Dragons chinois : pourquoi sont-ils si importants en Chine ?
Le dragon chinois joue un rôle très important dans la culture chinoise, car il est considéré comme un symbole très puissant et comme un porte-bonheur.

Comment se déroule la parade de la danse du dragon ?

Danse traditionnelle du dragon

La parade du dragon est un moment fort des festivités, notamment celles du Nouvel An chinois. Une douzaine d'artistes tiennent un dragon sur des perches, l'élèvent et l'abaissent pour le faire « danser » tandis qu'ils traversent la foule, s'arrêtant ici et là pour offrir un spectacle fantastique aux spectateurs.

Les danseurs imitent les mouvements supposés de cet esprit du fleuve de manière sinueuse et ondulante.

Ce déplacement ondulatoire est obtenu par le balancement coordonné et successif des danseurs, ce qui constitue le mouvement de base du dragon. Il existe cependant des mouvements plus complexes, qui ne sont limités que par la créativité de l'équipe. Les danseurs courent ainsi en spirale pour faire tourner et vriller le corps du dragon sur lui-même. Ils peuvent également sauter par-dessus des sections du corps du dragon, ce qui ajoute au spectacle visuel.

Des manœuvres avancées comprennent également des mouvements plus acrobatiques où les artistes se tiennent sur les jambes et les épaules les uns des autres pour augmenter la hauteur des mouvements du dragon.

Dragon qui s'enroule sur lui même

La danse est accompagnée par le rythme intense et envoûtant des cymbales, des gongs et du grand tambour. Le son et le rythme conduisent le mouvement du dragon.

Tous les danseurs de la danse du dragon doivent coopérer pour déplacer le corps du dragon en fonction du rythme du tambour. Le tambour n'est pas seulement utilisé pour battre un rythme, mais le bruit fort de l'instrument effraie les mauvais esprits.

Parfois, le dragon suit un homme portant une balle sur un bâton. Il s'agit de la « Perle de sagesse ». On dit que cela représente la manière dont le Dragon poursuit le savoir et la connaissance. Si l'on est touché par un dragon, et encore mieux si l'on est touché par un dragon d'or, la chance et la prospérité seront au rendez-vous pour l'année à venir.

Pendant le Nouvel An chinois, il s'agit parfois d'un globe rouge ou jaune, qui est censé représenter le soleil, car le festival célèbre les pluies de printemps et le soleil pour une bonne récolte.

Comment est fabriqué le dragon ?

Danse traditionnelle du dragon

Le corps du dragon était traditionnellement constitué de plusieurs segments réalisés en bambou. Aujourd'hui, des matériaux plus légers sont utilisés, comme l'aluminium et le plastique. Le tout est ensuite recouvert d'un grand tissu orné d'écailles de dragon.

Le tissu se décline en plusieurs couleurs. Le vert symbolise une bonne récolte, le jaune évoque l'empereur, l'or et l'argent symbolisent la prospérité, et le rouge évoque la fête et la bonne fortune durant les festivités.

Les couleurs et leur symbolisme dans la culture chinoise
Les couleurs jouent un rôle important dans la culture chinoise, la plupart ayant une signification symbolique, et considérées porteuses de chance ou le malheur.

Les dragons varient en longueur, généralement de vingt à trente mètres, mais certains peuvent faire jusqu'à 100 mètres de long ! On croit que plus le dragon est long, plus il porte chance !

Les nombres impairs d'articulations du dragon sont considérés comme de bon augure, c'est pourquoi les gens fabriquent souvent des dragons à neuf articulations, onze articulations, treize articulations. Au-delà, ils ne sont pas destinés à être utilisés pour le spectacle, mais plutôt pour être exposés.

La tête peut, quant à elle, contenir des éléments pour cracher de la fumée provenant de dispositifs pyrotechniques.

Quelle est l'origine de la danse du dragon ?

Danse traditionnelle du dragon

Les débuts de la danse du dragon remontent à la dynastie Han (202 avant JC - 220 après JC). Elle était alors exécutée pour plaire aux ancêtres, implorer des pluies suffisantes pour les récoltes et ainsi prévenir la maladie et la famine, puis elle a progressivement évolué vers une activité culturelle orientée vers le divertissement.

Sous la dynastie Tang (618 - 907) puis sous la dynastie Song (960 - 1279), les danses du dragon faisaient partie de nombreux festivals, et notamment le Nouvel An chinois.

Les Chinois vouent un grand respect au dragon depuis des siècles, et il a évolué pour devenir une créature mythique vénérée dans la culture chinoise. Le dragon est ainsi passé d'une créature sans membres ressemblant à un serpent avant la dynastie Qin (221 – 207 avant JC) à une créature composite, combinant les traits de plusieurs animaux (les cornes d'un cerf, les oreilles d'un taureau, les yeux d'un lapin, les griffes d'un tigre et les écailles d'un poisson), le tout sur un long corps de serpent.

Deux têtes de dragon

La danse du dragon est considérée comme la plus haute façon d'exprimer sa gratitude au dragon lui-même. Cependant, elle était à l'origine une danse rituelle folklorique chinoise, bien avant qu'elle ne devienne le spectacle que l'on voit aujourd'hui à chaque célébration du Nouvel An chinois.

On pense que les dragons contrôlent les précipitations et, comme beaucoup de Chinois dépendent de l'agriculture, la danse du dragon a été conçue à l'origine pour apaiser le dragon et libérer la pluie sur la terre.

Aujourd'hui encore, cette danse est exécutée pendant la saison sèche dans les villages les plus traditionnels, même si sa forme la plus connue et celle présentée à chaque Nouvel An chinois.

Quelle est la différence entre la danse du lion et la danse du dragon ?

Danse traditionnelle du dragon

Le public occidental est souvent confus lorsqu'il s'agit d'identifier une danse du lion ou du dragon, car les costumes élaborés du lion peuvent souvent le faire ressembler à un dragon. Cependant, il est assez facile de faire la distinction entre les deux.

Les danses du lion et du dragon remontent toutes deux à des milliers d'années, et leur origine remonte à la dynastie Han. Elles sont exécutées dans la rue lors de festivals et d'occasions spéciales pour éloigner les mauvais esprits, porter chance et divertir le public. Ces deux danses exigent de la dextérité et une bonne condition physique, ce qui explique leur lien avec les arts martiaux chinois. Ce sont notamment des élèves des écoles de Kung-Fu qui les exécutent.

La différence la plus importante entre la danse du lion est la danse du dragon est que la Danse du Lion est exécutée par seulement deux personnes, tandis qu'un groupe de 9 à 15 danseurs exécute la Danse du Dragon qui peut faire plus de 20 mètres de long.

Le dragon est contrôlé et animé à l'aide de longues perches tandis que les mouvements du lion sont réalisés depuis l'intérieur du costume, une personne s'occupant de la tête et des pattes avant, l'autre des pattes arrières et de la queue.

Lors d'une Danse du dragon, les danseurs sont visibles tandis que lors d'une Danse du lion, les deux danseurs sont dissimulés sous le costume.

La danse du lion, le spectacle acrobatique du Nouvel An lunaire
Au rythme des tambours, elle est exécutée par deux danseurs pour annoncer la nouvelle année et apporter prospérité, chance et paix.

La danse du lion est souvent accompagnée de gongs et de cymbales, et suivie par une personne déguisée qui s'amuse à taquiner les danseurs pour divertir la foule. Souvent, les gens placent des enveloppes rouges (hongbao) remplies d'argent dans la gueule du lion en signe de récompense. Les danseurs du dragon ne reçoivent généralement pas d'argent et se produisent en poursuivant une balle sur un bâton tenu par un artiste marchant devant eux.

Il existe de nombreuses différences entre ces danses, mais elles sont très divertissantes et constituent un moment fort de la célébration du Nouvel An chinois.

Nouvel An chinois 2023 : célébration, légendes et traditions
Ce festival souligne l'importance des liens familiaux et le réveillon du Nouvel An chinois est le rassemblement familial le plus important de l'année.
x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?