Cité Interdite de Pékin : le plus grand ancien Palais du Monde

La Cité Interdite, le plus grand ancien Palais du Monde

Indéniablement somptueuse, la Cité interdite, située dans l'hypercentre de Pékin, a abrité une longue lignée d'empereurs. C'est l'emblème le plus important de la capitale. Classée au patrimoine culturel mondial de l'UNESCO en 1987, elle est probablement le musée le plus connu de Chine. Ses célèbres murs rouges ont abrité les empereurs Ming et Qing pendant près de 500 ans. Aujourd'hui, les salles, les jardins, les pavillons et près d'un million de trésors sont visités par des millions de touristes chaque année.

Palais, maison, siège du gouvernement à l'époque impériale, la Cité interdite témoigne également de la ténacité des bâtisseurs chinois.

En contemplant les toits de tuiles jaunes vernissées, symbole de la royauté, essayez d'imaginer l'époque où seul l'Empereur (le fils de Dieu) était autorisé à entrer dans ce palais, accompagné de quelques membres de sa famille, de concubines et d'eunuques, utilisés comme domestiques.

Maintenant que ses portes sont ouvertes, que vous n'avez plus besoin d'invitation royale pour y entrer. De magnifiques halls, des ruelles sinueuses et des cours majestueuses vous attendent pour découvrir les mystères de l'un des symboles de Pékin, de l'histoire du pays, et de la culture chinoises. Si vous ne faites qu'une seule chose à part voir la Grande Muraille, ce devrait être cela.

Qui a construit la Cité Interdite ?

Le troisième empereur de la dynastie Ming, Yongle, a construit la Cité Interdite de 1406 à 1420, lorsqu'il a déplacé sa capitale de Nanjing à Pékin. Des millions d'ouvriers chinois ont utilisé des matériaux expédiés de toute la Chine pour créer un palais grandiose.

La Cité Interdite : une plongée dans l'histoire de sa construction
Construite à partir de 1406 par la dynastie Ming, un million de travailleurs auront été nécessaires pour le plus grand ensemble architectural de Chine.

24 empereurs y ont vécu à différentes époques, pendant près de 500 ans, et c'est à ce jour la plus grande structure palatiale ancienne du monde.

En 1644, à la suite d'une prise de pouvoir militaire, la dynastie Qing a pris le contrôle de la Cité interdite. Le palais a changé de mains à plusieurs reprises pendant la deuxième guerre de l'opium et la rébellion des Boxers, avant que les Qing ne le réoccupent finalement.

Puyi, le dernier empereur Qing, a été autorisé à vivre dans la cour intérieure jusqu'à son expulsion en 1924, par le nouveau gouvernement de la République de Chine. Un comité a alors pris en charge le palais et, après avoir organisé plus d'un million de trésors, le comité a ouvert le musée du palais au public le 10 octobre 1925.

La Cité Interdite est un chef-d'oeuvre d'architecture chinoise

La Cité interdite était très liée aux conceptions chinoises du Ciel et de ses dirigeants dotés de pouvoirs divins. Elle a été construite au centre exact de l'ancien Pékin, dans le style de l'architecture chinoise féodale. Rectangle géant, elle s'étend sur 72 hectares et contient 980 bâtiments (la plupart datant de l'époque de la dynastie Qing).

Comme de nombreuses villes chinoises, la position et l'aménagement de la Cité Interdite ont été influencés par le Feng Shui, l'étude du flux d'énergie passant par un lieu donné afin d'en définir les aménagements pour une bonne qualité de vie sur le site.

Les principaux palais, salles et pavillons sont ainsi construits selon un axe nord-sud, appelé axe central, symbolisant l'axe du monde. La symétrie a été une considération majeure dans la planification et la construction.

La Cité interdite se divise en trois parties :

  • La partie défensive, composée d'un mur de 8 mètres de haut et de douves de 52 mètres de large. Les murs mesurent plus de 8 mètres de large à la base, diminuant jusqu'à un peu plus de 6 mètres au sommet. 4 portes (à chaque point cardinal) permettent d'entrer dans l'enceinte. Aux 4 coins du mur, se trouvent des tours inspirées de peintures de la dynastie Song. Ces tours étaient les seules parties que les roturiers pouvaient voir de l'extérieur ;
  • La Cour extérieure, au Sud, était utilisée à des fins cérémonielles. Elle comprend plusieurs bâtiments principaux, dont l'emblématique Pavillon de l'Harmonie Suprême, depuis lequel l'Empereur conduisait les affaires de l'État ;
  • La Cour intérieure, au Nord, était la résidence de l'empereur et de sa famille. Sous la dynastie Qing, l'empereur vivait et travaillait presque exclusivement à la cour intérieure.

La Cité interdite est le complexe en bois le plus grand et le mieux conservé au monde. En plus de la terre battue et du marbre, le bois était l'un des principaux éléments utilisés, en particulier dans la construction des pavillons. Les charpentiers utilisaient des assemblages à tenon et mortaise pour construire les grands bâtiments du palais sans aucun clou. Les clous étaient considérés comme une forme de violence.

Enfin, la couleur jaune a été également été largement utilisés dans la conception de la Cité Interdite. Le jaune était considéré comme une couleur sacrée (en référence au fleuve Jaune), réservée à la royauté. C'est pourquoi la plupart des toits des pavillons sont peints en jaune.

Que visiter dans la Cité Interdite ?

Bien que les Chinois l'appellent communément Le Musée du Palais (故宫博物院), ne vous laissez pas tromper par le mot « musée », car vous ne vous déplacerez pas de salle en salle pour admirer des trésors conservés dans des boîtes en verre.

La visite du musée du palais ressemble plutôt à une très longue promenade, d'une énorme place à une autre énorme place, entrecoupée de coups d'œil dans différents bâtiments officiels et résidentiels où la cour régnait et vivait.

Cet immense complexe se trouve à l'extrémité nord de la place Tian'anmen, à l'épicentre de Pékin. Au-delà de ses imposantes fortifications, vous trouverez un labyrinthe complexe de places, de halls, de portes, de pavillons, de dortoirs et de temples.

Si dans certaines de ces structures, des œuvres d'art et des reliques historiques ont été placées, la plus grande réussite est le complexe lui-même.

La grandeur même du site évoque le faste de la Chine impériale. Les palais ombragés, patinés par le temps, rappellent que l'ennui de la vie à la cour était soulagé par la contemplation des innombrables trésors que la Cité Interdite renferme (sculptures, calligraphies, livres rares, peintures, etc), et qui invitent à pénétrer plus avant dans un monde d'intrigues et d'histoire.

Chacune des dynasties qui ont régné sur la Chine pendant 4 000 ans possédait ses propres collections d'art royal. Chaque empereur enrichissait la collection dont il avait hérité du souverain précédent, tout en s'efforçant d'accroître et de surpasser le trésor de son prédécesseur.

Entrer dans la Cité interdite

Porte du Midi de la Cité Interdite

Le moyen le plus impressionnant d'accéder à l'ancien palais impérial, est de passer par l'imposante Porte du Midi, reliée à la place Tiananmen. Depuis cette porte, vous aurez une vue spectaculaire de la place.

C'est ici que l'empereur annonçait les calendriers annuels des plantations selon le calendrier lunaire ; c'est également là que les fonctionnaires rebels étaient fouettés.

Les principaux bureaux d'informations, de vente de billets (il est nécessaire de réserver à l'avance) et d'audioguides se trouvent juste à l'Ouest de cette porte. Vous devrez présenter votre passeport et passer vos sacs dans un détecteur de métaux avant d'entrer.

Le complexe et les bâtiments de la Cité interdite évoquent un sentiment de puissance. Cette impression commence dès que le visiteur franchit la porte du Midi et s'intensifie au fur et à mesure qu'il traverse les cours ouvertes et massives et les imposants palais le long de l'allée de l'axe central.

La cour extérieure (partie Sud)

Le premier bâtiment qui vous attend, trônant devant une immense place, est le Pavillon de l'Harmonie Suprême. C'est la plus grande salle de la Cité Interdite, et l'une des plus grandes structures en bois de Chine. Elle était utilisée pour les couronnements, les anniversaires royaux et les mariages.

Pavillon de l'harmonie suprême de la Cité Interdite

Le pavillon repose sur trois niveaux en pierre avec un système de drainage élaboré comportant 1 000 dragons sculptés. Il s'élève à environ 30 mètres au-dessus du niveau de la place environnante. À l'intérieur, les six piliers les plus proches du trône impérial sont recouverts d'or. Au-dessus, est suspendue une lourde boule de bronze, placée là pour écraser quiconque voudrait usurper le trône.

Les Empereurs accueillaient le public et organisaient des banquets dans le pavillon de l’Harmonie parfaite. Ils y répétaient également leurs discours et leurs présentations avant de se rendre au Temple du Ciel.

Les plus hauts examens de la fonction publique, personnellement dirigés par l'empereur, étaient autrefois administrés dans le Pavillon de l’Harmonie Préservée.

La cour intérieure (partie nord)

Vous vous approchez maintenant du cœur même du palais. Plusieurs empereurs ont choisi de vivre ici avec leur famille.

Le Pavillon de la Pureté Céleste était la résidence de l'Empereur, avant de devenir une salle d'audience.

Les sceaux impériaux étaient entreposés dans le Pavillon de l'Union ; c'était aussi le lieu de la fête d'anniversaire annuelle de l'impératrice.

Le Pavillon de la Tranquillité Terrestre était la résidence de l'impératrice, et l'endroit où les couples royaux consommaient leur mariage.

Pavillon de la Tranquillité Terrestre de la Cité Interdite

De chaque côté de la cour intérieure, se trouvent les Six Pavillons de l'Ouest, et les Six Pavillons de l'Est, les anciens quartiers d'habitation des concubines et des serviteurs. Le dernier bâtiment du côté Ouest, le Pavillon de la Nourriture de l'Esprit, est le plus important d'entre eux. À partir de l'empereur Yongzheng, tous les empereurs de la dynastie Qing se sont occupés des affaires courantes dans cette salle.

Les jardins impériaux

Au nord des palais privés de la Cité interdite, au-delà de la Porte de la Tranquillité Terrestre, se trouve certainement la partie la plus agréable de la Cité interdite : les jardins impériaux (Yuhuayuan), parsemés de pierres étranges, d'une végétation luxuriante, d'anciens cyprès et vignes. Plus de 160 arbres y sont répartis.

Le jardin, de 80 mètres de long par 140 mètres de large, a été construit la 18e année de Yongle sous la dynastie Ming (1420), et il conserve toujours le modèle de l'époque. À l'origine, c'était un endroit où les empereurs, les impératrices et les concubines pouvaient se reposer.

Jardins impériaux de la Cité Interdite

Comment acheter des billets pour la Cité interdite

Il est indispensable de réserver ses billets à l'avance, car le nombre de visiteurs par jour est limité. Vous ne pouvez pas vous rendre directement au guichet pour une visite le jour même. Les billets sont mis en vente 7 jours avant la date de la visite, mais durant la haute période touristique, ils partent très vite.

Tout se passe via le site officiel de réservation de billets : https://gugong.ktmtech.cn, qui est malheureusement entièrement en Chinois et vraiment peu pratique pour les touristes étrangers.

Heureusement, nous avons une solution plus simple et facilement accessible aux francophones !

Billet d'entrée Cité Interdite de Pékin
185 avis
Annulation gratuite
à partir de 9,38 €
Réservez maintenant

Conseils pratiques pour la visiter la Cité Interdite

  • Réservez vos billets à l'avance, car un nombre limité est vendu chaque jour. La Cité Interdite est fermée le lundi ;
  • Le métro est le moyen le plus facile d'y accéder. Les taxis ne sont pas autorisés à s'arrêter à l'extérieur de la Porte du Midi, le long de l'avenue Chang'an. Si vous prenez un taxi, faites-vous déposer légèrement sur le côté de la place Tian'anmen, et traversez le passage souterrain ;
  • Vous entrez depuis la place Tian'anmen, par le grand mur rouge sur lequel est accroché le portrait de Mao. C'est l'extrémité Sud du palais et vous traverserez l'enceinte jusqu'à l'extrémité Nord. Il ne s'agit pas d'une visite aller-retour, mais plutôt d'une longue exploration de l'enceinte. Si vous devez retourner à la place Tian'anmen après votre visite, il vous faudra encore marcher longtemps (ou prendre un taxi) ;
  • Il y a une consigne à bagages à la Porte du Midi, mais vous devrez faire tout le chemin du retour pour les récupérer ;
  • À l'entrée, des audioguides sont disponibles en 40 langues différentes et se présentent généralement sous la forme d'un petit boîtier que vous pouvez mettre autour de votre cou. L'audioguide vous coûtera environ 40 RMB, plus une caution de 100 RMB qui vous sera rendue lorsque vous rendrez l'audioguide à la sortie ;
  • Certaines zones ont des panneaux avec les informations historiques écrites en chinois et en anglais, mais ces zones sont un peu rares. Cela vaut donc la peine de louer un audioguide ;
  • N'oubliez pas que vous ne serez pas les seules personnes présentes. Pendant les périodes de forte affluence, le nombre de visiteurs est limité à 80 000 par jour. Il y a environ 14 millions de visiteurs par an. Si vous voulez éviter la foule, allez-y tôt ou juste après-midi (lorsque beaucoup mangent). Les portes ouvrent généralement à 8h30 et les derniers visiteurs sont admis à 16h00 ;
  • À l'intérieur de l'enceinte, on trouve des snacks, des boutiques de cadeaux et des librairies ; il y avait autrefois un Starbucks à l'angle Sud-Est du Pavillon de l’Harmonie Préservée, mais il a maintenant été remplacé par un restaurant local ;
  • Apportez vos propres boissons et choses à grignoter, car à l'intérieur de l'enceinte, tout devient plus cher, et plus vous avancez dans la visite, plus les prix augmentent ;
  • Portez des chaussures confortables et pensez à vous protéger du soleil. La promenade elle-même, avec des arrêts pour regarder les bâtiments, vous prendra probablement 2 à 3 heures. Il y a peu de possibilités de s'asseoir pour se reposer et très peu d'ombre ;
  • Si vous voulez vous reposer, les côtés comportent généralement de nombreuses pièces plus fraîches, et comme beaucoup de personnes marchent le long de l'axe central, ces zones sont moins visitées et vous pouvez obtenir un bref répit de la foule ;
  • Respectez les lieux, il est strictement interdit de fumer à l'intérieur (il y a eu de nombreux incendies dans l'histoire de la Cité Interdite), des jeter de déchets n'importe où et de faire des marques ou des graffitis (ou alors vous cherchez vraiment à avoir de gros problèmes) ;
  • À la sortie, évitez les taxis et les revendeurs juste devant la porte Nord. Ceux-ci font généralement payer un prix d'attente élevé. Marchez à droite ou à gauche, et dépassez l'angle pour commencer à héler un taxi ;
  • Vous pouvez visiter la Cité Interdite sans visa si votre séjour en Chine est une escale dans un voyage plus important. Vous pouvez alors bénéficier d'un transit sans visa de 144 heures afin de découvrir la capitale et les charmes de la région.

La plus belle vue sur la Cité Interdite depuis le parc Jingshan

Une visite de la Cité Interdite n'est pas complète sans une visite du parc Jingshan, qui ne se trouve qu'à quelques minutes à pied de la sortie de la Cité Interdite. Vous pourrez profiter d'une vue sur tout le complexe au sommet d'une colline.

Le parc Jinshan et sa vue panoramique sur la Cité Interdite
Couvrant une superficie de 23 hectares, il se trouve au point central de l'axe Nord-Sud de la capitale et fait face à la Cité interdite.

C'est aussi une façon, pour ceux qui ne veulent pas dépenser le prix d'entrée dans le palais (ou qui n'ont pas le temps de le visiter), d'en avoir une vue d'ensemble.

Hôtels à Pékin
Billets de train pour Pékin
Billets d'avion pour Pékin

Informations pratiques

Nom en chinois
紫禁城 ou 故宫博物院
Horaires
Haute saison : de 8h30 à 17h, fin des entrées à 16h10
Basse saison : de 8h30 à 16h, fin des entrées à 15h40
Fermé le lundi
Combien de temps y rester ?
environ 3 heures
Combien ça coûte ?
60 RMB du 1er avril au 31 octobre
40 RMB du 1er novembre au 31 mars de l'année suivante
Site officiel
Comment s'y rendre ?
Métro ligne 1, arrêt Tian'anmen
A voir également à proximité
Vous pourriez aussi être intéressés par ces articles

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.