Visiter le Yunnan : guide complet pour préparer votre voyage

Le Yunnan et ses paysages extraordinaires

S'il y a un inconvénient à voyager dans le Yunnan (云南), c'est qu'un seul voyage ne suffira pas. Cette province du sud-ouest de la Chine est celle qui présente la plus grande diversité ethnique ainsi que les paysages les plus impressionnants du pays. Tous ceux qui cherchent à voyager hors des sentiers battus seront récompensés par des vues à couper le souffle, des villages isolés et une expérience totalement différente de l'agitation des mégapoles chinoises.

Quand on pense à la Chine, la province du Yunnan ne vient guère à l'esprit, mais elle devrait l'être. Elle est souvent négligée par les voyageurs qui prévoient de visiter la Chine, car elle se trouve à des milliers de kilomètres de destinations populaires comme Pékin et Shanghai.

Il y a tellement de choses à faire, à voir, à manger qui sont très différentes des autres endroits de la Chine ! C'est l'une des provinces chinoises les plus diversifiées et les plus belles du point de vue naturel, avec des paysages de montagnes enneigées aux forêts tropicales humides en passant par les rizières en terrasses et ses lacs.

Connue également pour son grand nombre de minorités ethniques (plus de 25), elle est parsemée de maisons de thé traditionnelles, de superbes pagodes et de nombreux musées et temples, laissant une impression durable à tous ceux qui viennent la découvrir.

Pourquoi visiter le Yunnan ?

Le Yunnan surprend autant par son extraordinaire mélange de peuples que par la splendeur de ses paysages. Cette combinaison de sites exceptionnels et de nombreux groupes ethniques différents fait du Yunnan une province incomparable pour les promenades, les randonnées et les photos !

Yunnan signifie littéralement « Sud des nuages » et lorsque l'on visite cette région, on comprend vite pourquoi : on peut presque toujours apercevoir des montagnes enneigées percer les nuages quelque part au loin. Visiter le Yunnan, c'est se sentir comme sur un nuage !

La nature est omniprésente et étonnante avec de nombreuses montagnes, des collines et beaucoup de végétation. Ne manquez pas le lever et le coucher du soleil sur les magnifiques rizières en terrasses de Yuan Yang !

Un voyage au Yunnan est une vue à couper le souffle de certains des paysages les plus spectaculaires et les plus impressionnants de Chine.

Plus de la moitié des groupes minoritaires du pays y résident, et chacun d'entre eux a ses propres coutumes, sa langue, ses festivals, son style, sa cuisine et ses croyances. Cela donne un aperçu du mélange extrêmement varié de la population.

Le développement du 21e siècle a commencé à s'immiscer, ce qui améliore les conditions de vie des communautés isolées et rend les visites beaucoup plus faciles qu'auparavant. Les trains, les avions, les bus et les voitures peuvent vous emmener où vous voulez.

Mais si vous envisagez de visiter le Yunnan, allez-y maintenant, tant qu'il reste un isolement inestimable. Un kaléidoscope culturel où l'Empire du Milieu chinois rencontre le Moyen-Orient et l'Asie du Nord.

Avec son environnement naturel riche sur un vaste territoire, sa population amicale et ses différentes cultures et coutumes des groupes minoritaires, le Yunnan présente des différences frappantes d'un endroit à l'autre, ce qui permet de faire des visites de différentes manières et sur différents thèmes pour tous les types de visiteurs du monde entier.

Des montagnes enneigées aux villes qui n'ont pas changé au fil des siècles, en passant par les magnifiques rizières et les paysages d'un vert éclatant, chacun trouvera son bonheur. Et vous ferez l'expérience d'un mélange extraordinaire de paysages et de personnes !

Que visiter dans le Yunnan

Le Yunnan est vraiment une destination fantastique à visiter pour ceux qui recherchent un voyage aventureux dans une région du monde qui n'est pas régulièrement vue par les touristes. La Chine est souvent associée à des villes polluées et à d'énormes usines, mais cette région témoigne du fait que c'est aussi un pays d'une grande beauté naturelle. Il suffit de savoir où regarder.

carte des principaux points touristiques du Yunnan

Kunming, la capitale de la province

Ville de Kunming dans le Yunnan

Kunming (昆明) est souvent la première étape d'un voyage dans le Yunnan. Surnommée « la ville du printemps éternel » en raison de son climat doux et agréable tout au long de l'année, il est donc facile de s'y rendre en train ou en avion. Les hôtels et autres hébergements sont nombreux, ce qui en fait un endroit idéal pour commencer à se plonger dans l'ambiance de la province.

Même si le tourisme a modifié certaines parties de la ville au fil des ans, il y a encore de nombreuses ruelles au charme d'antan, avec leurs maisons traditionnelles en bois, souvent converties en boutique éclairées par des lanternes.

Il y règne une ambiance agréable, avec ses marchés, ses gens qui jouent aux cartes ou au Mahjong.

Malgré ses presque 6 millions d'habitants, ses nombreuses commodités, ses bars et ses boîtes de nuit, Kunming a aussi su garder une partie de son charme d'antan.

La forêt de pierre de Shilin

Forêt de pierres de Shilin à côté de kunming

À une heure et demi de route de Kunming, ou une demi-heure en train, dans le comté de Shilin, se trouve une grande zone de formations calcaires et probablement l'attraction la plus célèbre de Kunming. Cette forêt de pierre, classée au Patrimoine mondial de l'Unesco, est l'une des merveilles naturelles du Yunnan.

La forêt de pierre possède le relief karstique le plus unique au monde, avec ses piliers calcaires qui semblent plantés à la verticale et s'élancent vers le ciel.

La zone est très grande, s'étendant sur une superficie de 350 km2, bien que le parc aménagé pour la visite ne couvre « que » 1777 km2. Ce qui veut dire que lorsque vous conduisez dans la région, vous pouvez également voir de nombreuses formations calcaires, même si elles sont moins grandes et moins impressionnantes que celles du parc national.

Il existe 7 zones panoramiques, dont les plus populaires sont la Grande et la Petite forêt de pierre, ainsi que la Forêt de pierre noire. S'il y a beaucoup de touristes sur les sentiers proches de l'entrée, il suffit de s'éloigner un peu pour se retrouver complètement seul au milieu de ce dédale de pierres.

Jianshui

Pont du Double Dragon de Jianshui

À 240 kilomètres sud de Kunming, Jianshui est une superbe étape pour ceux qui partent visiter les rizières de Yuanyang et le Xishuangbanna. Malgré la modernisation, les anciens quartiers de la ville sont encore bien conservés, et il y fait bon de flâner dans ses petites ruelles qui sont souvent piétonnes où les vitrines des boutiques sont ornés de lanternes rouges, ce rouge emblématique de la Chine que l'on retrouve partout.

La petite ville est célèbre pour son temple de Confucius, le deuxième plus grand de Chine, après celui de Qufu, sa ville natale à côté de Qingdao. Le parc est également magnifique et mérite de s'y attarder.

Un autre site incontournable de Jianshui est la résidence de la famille Zhu, superbe demeure avec une architecture traditionnelle et un beau jardin s'étendant sur plus de 2 hectares. C'est un endroit privilégié pour faire de belles photos. Autre petite merveille de la ville, le pont du Double Dragon et ses 17 arches, que vous pouvez rejoindre en louant un vélo (comptez 15 minutes de trajet).

Les rizières en terrasses de Yuanyang

Rizières en terrasses de Yuanyang

Lorsque le groupe ethnique Hani a construit les rizières en terrasses de Yuanyang (元阳) il y a plus de 1 300 ans, il était loin de se douter que le système d'irrigation deviendrait un tel succès auprès des touristes.

Les terrasses couvrent 166 kilomètres carrés dans le sud-est du Yunnan et sont une véritable merveille de l'Homme ancrée dans la nature. Non seulement, elles sont d'une beauté incroyable, mais elles continuent de nourrir l'appétit toujours croissant du pays pour sa nourriture de base traditionnelle.

Lieu de résidence du peuple Hani, les rizières de Yuanyan est un endroit idéal pour découvrir leur culture. Ne manquez pas de vous promener dans la vieille ville de Xinjie et de vous familiariser avec les traditions, la gastronomie locale et de vous promener dans les marchés et foires.

Yuanyang est un petit coin de paradis avec ses villages perchés vous donneront l'impression d'être à l'intérieur des nuages. Le Yunnan est rempli de beauté et Yuanyang ne fait pas exception.

Ici, les rizières en terrasses sont la vedette du spectacle. Ces merveilles artificielles existent depuis des siècles et semblent immuables. Les couchers et levers de soleil sur les collines couvertes de riz sont à couper le souffle. La lumière se reflète sur les bassins d'eau, créant des vues spectaculaires et des couleurs qui changent presque chaque minute au gré des mouvements du soleil.

Rendez-vous à Duoyishu pour le lever du soleil et à Bada ou Laohuzui pour le coucher du soleil. Vous ne serez pas déçus. Ces trois principales zones d'observation sont payantes, mais les habitants peuvent vous indiquer des endroits gratuits qui n'en sont pas moins magnifiques.

Le meilleur moment pour visiter les terrasses est entre janvier et mars, lorsqu'elles sont encore pleines d'eau et reflètent parfaitement la lumière. Même par temps nuageux, le brouillard qui s'installe fait tout aussi bien l'affaire.

Le Xishuangbanna

Forêt tropicale dans le Xishuangbanna

Le Xishuangbanna (西双版纳) est depuis longtemps l'un des comtés les plus reculés de Chine, mais aussi l'un des plus fascinants. Situé à la frontière entre la Birmanie et le Laos et traversé par le fleuve Mékong, il est souvent considéré comme la Thaïlande de la Chine, il abrite l'une des deux seules forêts tropicales de Chine (l'autre se trouve sur l'île de Hainan) et abrite également les derniers troupeaux d'éléphants d'Asie du pays.

En outre, environ un tiers de la population appartient à l'ethnie Dai et un autre tiers à plusieurs autres minorités dont les Hani (la même minorité qui a construit les rizières en terrasses de Yuanyang), les Lisu, les Yao et d'autres groupes ethniques plus petits comme les Aini, les Jinuo, les Bulang, les Lahu et les Wa.

La minorité Dai professe la foi bouddhiste et plus particulièrement la philosophie Hinayana. Les Han (le principal groupe ethnique de Chine) suivent le bouddhisme Mahayana et les Tibétains le bouddhisme Vajrayana. Cela fait du Yunnan la seule province de Chine où les trois principales philosophies bouddhistes sont représentées.

La région est également connue pour son thé, notamment celui de Pu-erh. Vous pourrez visiter les plantations et les fabriques de thés artisanaux.

La capitale de la préfecture est Jinghong (景洪市) est l'une des rares villes chinoises qui ne semblent pas vraiment l'être, avec sa végétation au milieu de la ville, ses longues routes bordées de palmiers et ses bâtiments à l'architecture bouddhiste. Ce n'est pas une ville qui a beaucoup à offrir en termes de tourisme, elle est plutôt utilisée comme point de départ pour explorer les régions environnantes.

Ville ancienne de Dali

Rue de la vieille ville de Dali

À seulement deux heures et demie de train de Kunming, Dali (大理) est coincée entre le lac Erhai et les montagnes. Partout où vous irez, vous profiterez de vues panoramiques époustouflantes. C'est aussi là que les « routards » viennent généralement se détendre, se se ressourcer avant la prochaine étape. Ne soyez pas surpris de voir certains d'entre eux assis autour d'une table, grattant leur guitare et racontant des histoires de leurs voyages.

La ville, qui était autrefois la capitale d'un royaume à part entière, est chargée d'histoire. Les populations locales Bai, Yi et musulmanes, ainsi qu'un grand nombre d'étrangers, ont façonné le Dali d'aujourd'hui.

Au cœur de Dali vit encore l'ancienne ville qui conserve une atmosphère historique difficile à trouver dans d'autres régions de Chine. Prenez le temps de parcourir ses rues magnifiquement décorées de la vieille ville, et goûtez aux délices de la nourriture locale.

À une courte distance au nord-ouest de la vieille ville, se trouvent les Trois Pagodes. Formant un triangle vu du ciel, elles sont considérées comme un symbole de Dali. Ce point de repère est une attraction incontournable de la ville.

Shaxi

Ancienne ville de Shaxi

À mi-chemin entre Dali et Lijiang, profitez de cette petite bourgade tranquille pour faire une halte dans votre voyage dans le nord du Yunnan. Shaxi (沙溪) était autrefois un point important sur l'ancienne route du thé (ou route du thé et des chevaux), lorsque sous la dynastie Song, des caravanes partaient vendre du thé jusqu'au Tibet ou en Inde, et revenaient avec des chevaux.

Shaxi est le labyrinthe d'une ville imprégnée de traditions anciennes, qui n'ont pas beaucoup changé depuis l'époque des caravanes et des commerçants. Si vous vous trouvez dans la ville un vendredi, suivez les bruits des villageois des minorités Yi et Bai qui négocient et échangent, et profitez de la folie que représente le marché. Un marché haut en couleur qui a su garder son côté authentique et atypique.

La vieille ville de Shaxi et son dédale de ruelles très bien préservées sont encore épargnés du tourisme de masse en Chine.

Il y règne une atmosphère particulière, avec des rénovations particulièrement réussies qui conservent le style authentique. Les nombreuses boutiques du centre-ville proposent de l'artisanat local et l'on y trouve également quelques bars et restaurants.

Au nord de la ville, la principale attraction est Shibao Shan, un ensemble de temples taillés dans la roche et de grottes il y a plus de 1300 ans, et contenant des sculptures bouddhistes.

La vieille ville de Lijiang

Ruelles de la vieille ville de Lijiang

Sur les contreforts du plateau Qinghai-Tibet se trouve Lijiang (丽江), une splendide petite ville avec son dédale de rues pavées, de vieux bâtiments et de canaux en fait l'un des sites les plus visités du nord du Yunnan. Vous y trouverez l'étonnante montagne de neige du Dragon de Jade, qui constitue une toile de fond splendide, visible depuis tout Lijiang.

Vieille de plus de 800 ans, Lijiang se trouvait à l'une des extrémités de la route commerciale du Tibet et entretenait des liens commerciaux avec des villes éloignées de Birmanie, du Tibet et de l'Inde.

Elle est encore aujourd'hui le centre culturel et la capitale du peuple Naxi, qui possède sa propre langue tibéto-birmane avec une écriture pictographique distinctive et une musique unique.

Lijiang, c'est le charme de l'ancien vieux monde, un site incontournable classé à l'UNESCO depuis 1997. La nuit, c'est dans la vieille ville s'anime, on y fait la fête et on peut entendre de la musique chinoise et occidentale provenant de bars remplis de clients. Le jour, le dédale de rues pavées ne demande qu'à être exploré. Les bâtiments en bois et les canaux ne sont que quelques-unes des merveilles architecturales de la vieille ville.

Au-delà de la montagne du Dragon de Jade, se trouve l'une des destinations les plus populaires auprès des routards du Yunnan, la gorge du Saut du tigre, où ne nombreux voyageurs viennent y faire de la randonnée sur un ou deux jours.

La gorge du Saut du Tigre

Gorge du Saut du Tigre, à côté de Lijiang

La gorge du Saut du Tigre (虎跳峡) est l'une des plus profondes et les plus impressionnantes du monde. Ici, le fleuve Yangtsé, le troisième plus long du monde, doit passer par une étroite fissure dans les montagnes. Il coule et rugit sur 16 kilomètres de long entre des falaises déchiquetées qui s'élèvent depuis les eaux turquoise du fleuve à près de 4000 mètres de haut.

La beauté est partout : des montagnes enneigées d'un côté, des chutes d'eau de l'autre et une végétation luxuriante tout autour.

Même l'UNESCO est d'accord, puisque la gorge du Saut du tigre est également un site du patrimoine mondial.

Le nom de la gorge proviendrait de la légende d'un chasseur à la poursuite d'un tigre qui traversa la gorge à son point le plus étroit, échappant ainsi au chasseur.

Si vous êtes un randonneur accompli et avez envie d'aventures, vous pouvez facilement entreprendre un trek de deux à trois jours. Toutefois, si vous êtes plutôt du genre décontracté, il existe également une multitude de randonnées d'une journée. Il y a donc beaucoup à explorer sur ses 16 kilomètres de long.

Shangri-La

Petit palais du Potala à Shangri-La

En voyageant sur la route nord du Yunnan, Shangri-la (香格里拉) est le dernier arrêt pour la plupart des voyageurs. Il abrite plusieurs temples isolés, des paysages accidentés et constitue le point de départ du monde tibétain. Appelée à l'origine Zhongdian, la ville a été rebaptisée en 2001, car elle serait l'endroit qui aurait inspiré le paradis bouddhiste décrit par l'auteur britannique James Hilton dans son roman « Horizon perdu » des années 1930.

Si vous n'avez pas la possibilité de visiter le Tibet, Shangri-La est une alternative assez populaire pour avoir un aperçu des cultures tibétaines. L'ouest du Sichuan est également un autre excellent endroit pour découvrir cette culture et que vous ne pouvez pas vous rendre dans la région autonome du Tibet.

À environ une heure de marche au nord de la ville, se trouve le Ganden Sumtseling Gompa. L'une des principales raisons pour lesquelles les gens viennent ici est de voir le petit palais du Potala. Ce monastère a été construit sur le modèle du palais du Potala à Lhassa et abrite d'innombrables trésors bouddhistes tibétains.

La vue sur la ville depuis le sommet de cet endroit est magnifique, notamment le coucher de soleil est particulièrement pittoresque parmi les cloches qui tintent et les drapeaux de prière qui flottent.

Shangri-La est un endroit merveilleux pour sortir des sentiers battus, une terre pure où l'écologie naturelle et la culture nationale traditionnelle sont parfaitement préservées.

Proche de la ville, et accessible avec un chauffeur local, ne manquez pas le parc national de Pudacuo, composé de deux magnifiques lacs, Bita Hai et Shudu. Alimenté par de petits ruisseaux provenant des montagnes enneigées qui l'entourent, le lac Bita Hai ressemble à une de trompette. Le paysage pittoresque de l'eau verte pure dans laquelle se reflètent les montagnes enneigées et les arbres vous offrira une belle occasion de prendre des photos.

Quelle est la meilleure période pour visiter le Yunnan

Si le Yunnan peut se visiter en toutes saisons, il faut aussi comprendre que son climat est aussi diversifié que son relief. A Kunming ou Dali, il y a ce « printemps éternel » qui attire les touristes toute l'année. La région du nord-ouest, autour de Shangri-la, est située sur le plateau tibétain et peut être très froide en hiver.

Si Kumning se trouve à une altitude de 1900 mètres, et avec des températures qui oscillent de 5°C à 20°C en hiver, et de 15°C à 25°C en été. Plus vous remontez vers le nord, et plus vous allez prendre de l'altitude, et cela se ressent sur les températures. À Lijiang vous serez à 2400 mètres, et Shangri-La culmine à 3200 mètres, avec des températures moyennes sous les -10°C en hiver.

Lorsque vous êtes en altitude, les températures peuvent également beaucoup et baisser en soirée, même pendant les nuits d'été. Il est donc conseillé de prévoir quelques vêtements chauds. Apportez également de la crème solaire et des lunettes de soleil car le soleil est fort.

À l'opposé, le Xishuangbanna possède un climat subtropical, les températures moyennes les plus basses ne vont guère en dessous des 10°C, mais peuvent monter à plus de 30°C au printemps.

Le Yunnan subit l'influence de la mousson. La saison des pluies s'étend généralement de mai à octobre, et la plupart des précipitations ont lieu entre juin et septembre. Pendant cette saison, la température peut chuter rapidement en même temps que la pluie. La période allant de novembre à avril est la plus sèche.

Si vous cherchez vraiment à savoir quel est le meilleur moment pour visiter au Yunnan, alors partez au printemps et en automne, plus précisément de mars à avril, ou de septembre à novembre.

Combien de jours rester dans le Yunnan

Pour être réaliste, un voyage dans la province du Yunnan doit durer une semaine. Cependant, si vous voulez couvrir aussi bien la partie nord que la partie sud de la région, comptez 12 à 14 jours.

Pour bien s'imprégner de l'atmosphère de chaque ville du Yunnan, et de profiter des activités à proximité, il faut généralement y passer 2 à 3 jours. Plutôt que de faire des visites à la course, faites plutôt le choix de ne visiter que le nord du Yunnan, ou le sud, et gardez l'autre partie pour un prochain voyage.

Où séjourner lors de votre visite au Yunnan

En tant que zone touristique majeure très prisée des Chinois, on trouve des hôtels, des maisons d'hôtes, et même des Airbnb dans toute la province, vous êtes donc sûr de trouver quelque chose qui correspond à votre style et à votre budget dans l'endroit que vous recherchez. Il y a tellement d'endroits incroyables dans le Yunnan cependant, qu'il peut être difficile de se restreindre.

Ctrip est largement utilisé en Asie et constitue un excellent point de départ pour la recherche d'un hôtel !

Comment se rendre dans le Yunnan ?

Le Yunnan est facilement accessible par avion, bus et train depuis la plupart des villes de Chine. Kunming, la capitale, est desservie par toutes les compagnies aériennes chinoises et propose des vols quotidiens vers la plupart des villes.

D'autres attractions populaires comme Lijiang, Dali et Shangri-la ont également des aéroports avec des vols de correspondance proposés depuis Kunming et d'autres grandes villes de Chine. Une autre option consiste à prendre le train - ou le bus - qui va de Kunming à Lijiang (via Dali).

Informations pratiques

Nom en chinois
云南
Population
47 millions d'habitants
Quand venir ?
De mars à avril, ou de septembre à novembre.
Combien de temps y rester ?
1 semaine ou plus
Transit sans visa
144 heures en arrivant à l'aéroport de Kunming
x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?