Grande muraille de Chine, sections à visiter et conseils pratiques

La grande muraille de Chine et ses diférentes sections à visiter

La Grande Muraille de Chine est l'une des structures les plus célèbres du monde entier. Construite pendant des siècles par les empereurs chinois pour protéger leur territoire, elle s'étend sur des milliers de kilomètres le long de la frontière nord historique de la Chine. Bien que sa construction soit généralement associée au premier empereur de la dynastie Qin, le mur que les touristes voient aujourd'hui date en grande partie de la dynastie Ming.

La plupart des gens pensent qu'il s'agit de l'une des seules structures artificielles visibles depuis l'espace, ce qui est complètement faux. Même si elle est très longue, elle est aussi étroite, et vue du ciel sa couleur se mêle facilement à celle du sol qui l'entoure, ce qui la rend difficile à discerner à l'œil humain, même depuis une orbite terrestre basse.

Cependant, cela n'enlève rien à l'émerveillement que suscite cette étonnante structure ancienne. Car la Grande Muraille est à la fois symbole de la puissance du peuple chinois (il s'agit du plus grand ouvrage d'architecture jamais construit par l'Homme), de son sens du sacrifice (le chantier aurait coûté la vie à des centaines de milliers de personnes), de son combat contre les invasions des peuples nomades du nord et enfin de son unité (elle est souvent associée au premier empereur Qin, qui a unifié le pays en 221 avant JC).

Qui a construit la Grande Muraille ?

La Chine n'a pas toujours été ce grand pays unifié que nous connaissons. Pendant la période des Royaumes combattants (vers 481-221 avant JC), le pays était morcelé en de nombreux Etats qui se battaient pour en prendre le contrôle. Des premiers murs ont été érigés pour défendre les frontières de ces Etats. À cette époque, la terre battue et le bois constituaient la majeure partie de la muraille.

Vers 220 avant JC, Qin Shi Huang, le premier empereur Chinois, a unifié la Chine. Il a décidé que l'ensemble des murs existants ne feraient qu'un seul. Empereur après empereur, la muraille a été renforcée et étendue, souvent dans le but de repousser les envahisseurs du nord.

Dans certains endroits, le mur était construit en briques, ailleurs, on utilisait des blocs de granit. La muraille était continuellement remise à jour au fur et à mesure que les techniques de construction évoluaient.

Lorsque la dynastie Ming est arrivée au pouvoir en 1368, la Grande Muraille a été améliorée en y ajoutant des tours de guet et des plates-formes. La plupart des images que vous avez l'habitude de voir montrent des portions datant de l'ère Ming.

Au 18e siècle, les Empereurs mandchous ont étendu la domination chinoise à la Mongolie intérieure, rendant le mur moins important en tant que défense. Cependant, elle a conservé son importance en tant que symbole de l'identité et de la culture chinoises.

En décembre 1987, la Grande Muraille de Chine est devenue un site du patrimoine mondial de l'UNESCO, et d'innombrables visiteurs viennent chaque année l'admirer.

Comment les anciens Chinois ont construit la Grande Muraille ?
C'est l'une des structures les plus célèbres du monde entier. Pendant plus de 2000 ans, elle a été construite et étendue pour protéger l'empire chinois des invasions.

Quelle est la longueur de la Grande Muraille ?

Selon l’Administration d’Etat du Patrimoine Culturel, la longueur officielle de la Grande Muraille est de 21 196,18 km, mais cette estimation prend en compte des parties qui sont actuellement détruites ou des sections d’époques différentes construites l’une à côté de l’autre. Aujourd'hui, il ne subsiste que 8 851,8 km de ce mur gigantesque.

La Grande Muraille de Chine est la plus longue structure du monde construite par l'Homme

Les Chinois appellent la Grande Muraille 万里长城, littéralement « le grand mur de 10 000 li ». Le li était une unité de mesure valant 576 mètres. Ce surnom peut cependant être pris dans son sens figuré, car dix mille symbolise l’infini en chinois.

Officiellement plus longue structure artificielle du monde, la Grande Muraille serpente à travers 15 provinces. Malgré des rumeurs contraires, elle n'est pas visible de l'espace.

Même si elle a traversé les âges, la Grande Muraille va-t-elle pour autant durer indéfiniment ? Les portions en brique et en pierre ne représentent que quelques centaines de kilomètres. Le reste a été édifié en terre battue, parfois paré de briques. Avec l'érosion et le tourisme, elle peine à conserver sa splendeur.

En janvier 2019, un grand plan national de protection de la Grande Muraille a été annoncé afin d'harmoniser les pratiques en matière de restauration. Plutôt que de reconstruire à neuf, la priorité est maintenant de protéger l'authenticité et l'histoire.

Quelle section de la Grande Muraille visiter ?

La Grande Muraille est considérée comme la huitième merveille du monde. Au fil des siècles, elle a été agrandie à de nombreuses reprises et la visite de différents segments permet d'apprécier un large éventail de paysages naturels (des forêts au désert) et de styles différents. Cependant, tout le mur n'est pas accessible et la longueur de chaque section varie beaucoup.

Certaines sections ont été restaurées et ressemblent à peu près à ce qu'elles étaient à l'époque de leur construction. D'autres au contraire tombent encore en ruines.

Carte des sections de la Grande Murailles proches de Pékin

Il peut cependant être difficile de décider quelle section sera la meilleure à voir, surtout que c'est une décision qui est aussi très subjective. Il faut prendre en compte plusieurs éléments, tels que la distance par rapport à Pékin, les moyens de transport, la période de l'année, l'affluence ou encore la difficulté de la randonnée.

  • C'est votre première visite ?
  • Préférez-vous voir le mur original ou restauré ?
  • Quelle est la période de l'année à laquelle vous voyagez ?
  • De combien de temps disposez-vous, une heure, deux heures ou la journée entière ?
  • Avec qui voyagez-vous, et quels sont leurs centres d'intérêt ?
  • Voulez-vous faire une randonnée ?
  • Souhaitez-vous prendre des photos du coucher ou du lever du soleil ?

Badaling, la section la plus célèbre, la plus visitée et la plus restaurée

Grande Muraille de Badaling

Badaling (八达岭) est probablement la section la plus célèbre pour les touristes chinois mais aussi étrangers. Presque tous les guides touristiques l'incluent dans leur voyage organisé à Pékin.

Badaling est facilement accessible en train public pour un faible coût. L'endroit a été joliment restauré et il y a même des téléphériques si vous ne voulez (ou ne pouvez) pas faire beaucoup de randonnée.

C'est un excellent choix si vous avez un petit budget ou peu de temps disponible.

En revanche, cette section offre des paysages moins sauvages que Jinshanling, Gubeikou et Jiankou. Sa proximité avec Pékin la rend si populaire, qu'elle est souvent bondée, et autant que possible, évitez les week-ends et jours fériés !

Mutianyu, un peu moins fréquentée et possède un toboggan très cool

Grande Muraille de Mutianyu

Mutianyu (慕田峪) est l'une des sections les plus populaires de la grande muraille pour un certain nombre de raisons. Elle dispose d'une installation très bien organisée. À la base, après la billetterie, il y a quelques restaurants et boutiques. Ensuite, vous pouvez soit marcher, soit prendre le télésiège ou le téléphérique pour atteindre le sommet.

En effet, la montée au sommet est plus difficile que dans les autres sections. Certaines parties de Mutianyu sont très raides ; les marches sont de hauteurs très inégales. Arriver au sommet demander un peu d'effort et de se hisser avec la rampe latérale.

Pour redescendre jusqu'à l'entrée, vous avez la possibilité d'emprunter le long (et incroyablement drôle) toboggan.

Mutianyu est le deuxième tronçon le mieux préservé après Badaling, souvent moins encombré car plus éloigné de Pékin. Vous y verrez des paysages étonnants, surtout au printemps, mais aussi en automne, lorsque les feuilles deviennent jaunes et rouges. Une autre caractéristique unique est sa concentration de tours de guet, plus rares dans les autres sections de la grande muraille.

Mutianyu, bien que déjà très populaire, représente l'un des meilleurs compromis entre le nombre de touristes, la facilité de la randonnée et la beauté du paysage. Elle est parfaite pour les visiteurs qui n'ont pas beaucoup de temps à Pékin, ou pour les familles et les groupes qui veulent simplement profiter du mur sans trop de tracas.

Simatai, peu fréquentée et pittoresque

Grande Muraille de Simatai

En 2012, Simatai (司马台) a été classé par le Times parmi les 25 meilleurs sites panoramiques du monde. En plus de ne pas être complètement restaurée, les travaux se sont concentrés sur le renforcement et le maintien de son apparence originale afin que les touristes ressentent son ancienne atmosphère historique.

Tout comme Mutianyu, cette section est équipée d'un téléphérique pour faciliter la montée. Les tours de guet varient en forme et en taille.

Bien que l'ascension soit difficile, Simatai offre une vue à couper le souffle et une expérience vraiment enrichissante.

Certaines portions comportent des marches très étroites et abruptes, ce qui rend la montée assez difficile. Heureusement, un téléphérique est disponible si vous souhaitez éviter la montée initiale.

Cette section est reliée à Gubei, une jolie ville d'eau située à l'extérieur de Pékin. Vous pouvez y passer la nuit pour profiter de la section Simatai une fois le soir venu, ce qui en fait l'une des seules sections du mur où vous pouvez rester le soir. C'est parfait pour une escapade de week-end.

Jinshanling pour une randonnée dans un environnement préservé

Grande Muraille de Jinshanling

La Grande Muraille de Jinshanling (金山岭) est un endroit absolument spécial. En raison de son éloignement de la ville (à 125 km au Nord-Est de Pékin), elle est souvent assez vide, ce qui est appréciable pour ceux qui recherchent une une atmosphère tranquille. Elle n'est également restaurée qu'à moitié, ce qui signifie que certaines sections auront encore leur aspect d'origine, rendant l'expérience encore plus significative.

À seulement 2,5 heures de route de Pékin, Jinshanling est un paradis relativement peu connu des amateurs de randonnée et de sac à dos. Les vues sur la campagne environnante, faite de collines et de murs, vous couperont le souffle. Comme cette section est relativement moins fréquenté que Mutianyu et plus original que Badaling, il est facile de profiter de la vue sans avoir à esquiver la foule.

Les couchers et levers de soleil y sont tout aussi spectaculaires que ce que l'on peut attendre de la Grande Muraille de Chine.

Vous aurez la possibilité de prendre le téléphérique, qui vous mènera directement au point le plus élevé du mur, avec une vue imprenable sur les montagnes.

Si vous êtes à la recherche d'un sentier épique à parcourir, vous ne serez pas déçus par Jinshanling, même si c'est l'une des plus difficiles.

Gubeikou, calme, originale et parfait pour une aventure sur la Muraille sauvage

Grande Muraille de Gubeikou

Gubeikou (古北口) est situé à environ 120 kilomètres au nord-est de Pékin. C'était à l'origine un important col de montagne sous la dynastie Ming (16e siècle), avec ses 143 tours de guet et 16 cols stratégiques.

C'est une section tranquille, moins fréquentée, un lieu passionnant pour ceux qui aiment l'exclusivité des vues pittoresques qui s'étendent à perte de vue. Un plaisir que seule la Grande Muraille peut procurer.

En allant à Gubeikou vous verrez ces paysages de carte postale que l'on voit le plus souvent dans les magazines.

La randonnée de Gubeikou à Jinshanling est un grand moment, bien que la montée initiale est physiquement exigeante. Le sentier vallonné est parfois difficile à suivre, car une partie de Gubeikou est officiellement fermée, le mur traversant une zone militaire. Cela oblige à faire un détour par un chemin longeant le côté nord du Mur, et c'est très mal indiqué.

Au printemps ou en été, les épines acérées des plantes environnantes peuvent vous griffer ; il est fortement recommandé de porter une chemise à manches longues et un pantalon.

Huanghuacheng, paisible avec vue sur le lac

Grande Muraille de Huanghuacheng

Huanghuacheng (黄花城) est assez proche de Pékin et cette section est spéciale, car elle se trouve également au bord d'un lac. Il y a beaucoup d'activités que vous pouvez faire ici, comme le bateau et le kayak, ou la randonnée autour de différentes zones panoramiques, même en dehors du mur. C'est idéal pour les familles.

Les paysages sont à couper le souffle, avec la vie sur les montagnes séduisantes et les lacs. En été, lorsque les plantes fleurissent, tout le paysage s'embellit d'une belle mer de fleurs sauvages jaunes.

Certaines parties de cette section sont immergées dans l'eau après la construction d'un barrage-réservoir sur le lac Haoming et le court trajet en bateau permet d'obtenir de nouveaux angles de vue étonnants pour les photographies.

Huanghuacheng est le lieu idéal pour les jeunes amoureux, les couples et les familles qui aiment le plein air et qui recherchent une escapade tranquille.

C'est l'un des meilleurs endroits pour observer le coucher du soleil, très populaire parmi les couples en lune de miel. Lorsque le soleil se couche, la lumière peut vous donner l'éclairage parfait pour de superbes photos.

Huanghuacheng présente des caractéristiques uniques qui en font l'une des sections les plus intéressantes à visiter, bien qu'elle ne soit pas entièrement restaurée et que certains anciens passages soient fermés.

Jiankou, une des sections les plus dangereuses, sauvages et pittoresques

Grande Muraille de Jiankou

Jiankou (箭扣) est un endroit populaire en raison de son style unique, de ses montagnes escarpées et de ses paysages. Le mur de 20 km de long relie Mutianyu à l'Est et rejoint Huanghuacheng à l'Ouest.

Ici, la Grande Muraille est restée sauvage et isolée en comparaison avec Mutianyu ou Jinshanling. Elle comporte quelques sections brisées et des marches manquantes, tandis que la nature a commencé à reprendre ses droits sur les tours.

Cette section est très populaire auprès des photographes et des randonneurs aventureux et expérimentés tout au long de l'année.

La balade de Jiankou à Mutianyu offre une occasion rare d'explorer à la fois des sections non restaurées et entièrement restaurées de la Grande Muraille.

Jiankou peut devenir extrêmement dangereux lorsqu'il neige ou qu'il pleut.

En conclusion

Voici un récapitulatif des différentes sections en fonction des types d'activité et centres d'intérêt :

  • Visite sur une demi-journée : Badaling, Mutianyu, Juyongguan et Simatai ;
  • Visite sur une journée complète : Huanghuacheng, Jinshanling, Gubeikou, Simatai et Jiankou ;
  • Meilleures randonnées sur une journée : Jinshanling, Jiankou à Mutianyu, Gubeikou, et Huanghuacheng ;
  • Meilleurs endroits pour les levers et couchers de soleil : Jinshanling, Huanghuacheng, Jiankou, Simatai, et Mutianyu ;
  • Meilleurs spots de photographie : Jinshanling, Simatai, et Jiankou ;
  • Les meilleurs endroits en famille : Mutianyu, Jinshanling, Jianou et Huanghuacheng ;
  • Pour une muraille entièrement restaurée : Badaling, Mutianyu et Juyongguan ;
  • Pour une muraille sauvage : Jiankou, Gubeikou, Jinshanling et Simatai ;
  • En hiver : Badaling, Mutianyu et Juyongguan.

À quelle période visiter la Grande Muraille ?

La Grande Muraille de Chine est fabuleuse toute l'année, avec ses paysages qui changent avec les saisons. Si la meilleure période pour la visiter est le printemps, lorsque le temps est doux et agréable, elle peut se visiter tout au long de l'année, même s'il faut savoir s'adapter aux conditions météo.

D'avril à juin, les paysages sont particulièrement beaux lorsque les fleurs éclosent dans les montagnes et que les feuilles commencent à verdir. La température moyenne varie entre 10°C et 25°C, mais il fait plus frais le matin et le soir, alors prévoyez des vestes chaudes au cas où.

Vous ne pouvez pas vous y rendre au printemps ? La Grande Muraille est tout aussi impressionnante en juillet et en août. Mais la chaleur torride rend la promenade beaucoup moins agréable, avec des températures moyennes d'environ 30°C. Les risques de pluie sont également plus élevés à cette époque.

La Grande Muraille de Chine sous la neige

De septembre à début novembre, les températures reviennent à un niveau plus confortable, avec une moyenne d'environ 15°C à 25°C. La couleur du paysage change avec les saisons et les montagnes sont couvertes de nuances de rouge profond, de jaune doré et de brun pendant ces mois d'automne.

L'hiver est la basse saison, il y a moins de monde et les jours de neige, c'est un spectacle magnifique qui s'offre à vous. Mais il faut être un brin aventureux pour oser arpenter la Grande Muraille en cette saison, surtout sur les sections les plus sauvages.

Est-ce dangereux d'aller visiter la Grande Muraille ?

La Grande Muraille de Chine n'a pas été construite pour être un des plus emblématiques lieux touristiques du monde. La sécurité n'a donc pas été un facteur important à prendre en compte lors de sa construction. Si les sections les mieux restaurées, proches de Pékin, permettent une visite confortable, même pour les personnes à mobilité réduite, ce qui n'est pas forcément le cas des sections plus éloignées et plus sauvages.

C'est donc un endroit qui peut parfois être dangereux en raison de la présence de roches meubles, de gravier sur des pentes abruptes, de longues volées d'escaliers escarpés, de crêtes montagneuses abruptes, etc.

Les petites pierres, le gravier, les buissons, la neige et la glace en hiver rendent certaines sections de la Grande Muraille assez glissantes. Dans ce cas, essayez de partir en groupe, ou au moins dire à quelqu'un où vous allez et quand vous devez revenir. Voyager avec des amis ou en couple, est bien plus sûr que de s'aventurer seul dans un endroit que vous ne connaissez pas.

Si vous visitez la Grande Muraille avec des enfants, privilégiez les sections les mieux restaurées, et surveillez-les pour qu'ils ne s'aventurent pas en dehors des sentiers balisés.

Si vous comptez faire une randonnée, faites attention aux prévisions météorologiques et évitez d'y aller les jours de neige. La pluie, la neige et surtout la glace rendent la Grande Muraille encore plus dangereuse. En cas d'orage, réfugiez-vous dans une tour de guet et attendez que la météo redevienne plus clémente.

Dans tous les cas, rappelez-vous que vous n'êtes pas dans un parc d'attraction et faites preuve d'un peu d'intelligence si vous partez faire une randonnée :

  • Apporter de la nourriture à grignoter et beaucoup d'eau et buvez régulièrement. Même si vous pourrez en acheter à l'entrée des sections, une fois sur la Muraille vous n'aurez que ce que vous avez amené avec vous ;
  • Prévoyez de bonnes chaussures de marche. Si des chaussures de randonnée ne sont pas nécessaires, le pire que vous puissiez faire est d'arriver en tong et de vous lancer dans une marche de plusieurs heures ;
  • Ne partez pas faire une longue randonnée si vous n'avez pas l'expérience et la préparation nécessaires ;
  • À l'automne, en hiver et au printemps, prévoyez des vêtements adaptés. Comme il peut y avoir beaucoup de vent, n'hésitez pas à prendre une veste coupe-vent et une écharpe. En fin d'après-midi, les températures peuvent fortement baisser, prévoyez toujours un vêtement chaud vous adapter aux températures environnantes lorsqu'elles changent ;
  • En été, il y fait très chaud : protégez-vous du soleil avec lunettes et chapeaux, utilisez de la crème solaire ;
  • Lisez et respectez les panneaux qui sont affichés pour éviter toute blessure éventuelle ;
  • Faites des pauses le long du trajet, et n'essayez pas d'aller au-delà de vos limites !

Informations pratiques

Nom en chinois
万里长城
Quand venir ?
Idéalement au printemps ou à l'automne, mais elle est accessible tout au long de l'année, vérifiez simplement la météo.
Combien de temps y rester ?
2 à 3 heures sur place, mais plus si vous comptez faire une randonnée entre 2 sections
Comment s'y rendre ?
Choisissez une des sections ouvertes au public
x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?