Visiter le Hebei : que faire, quand partir, quels transports utiliser

Hebei, une région stratégique pour le commerce et le tourisme

Le Hebei, située dans la région du Huabei, est la seule province chinoise à posséder des zones côtières, des plaines, des lacs, des collines, des montagnes et des plateaux, est riche de ses ressources naturelles et historiques. Elle cache également un certain nombre de trésors paysagers et culturels dans les zones plus rurales, tels que des palais du 18e siècle, qui reflètent le style de vie grandiose de cette époque.

La province du Hebei est située dans la plaine du nord de la Chine, voisine de la Mongolie intérieure, du Liaoning, du Shandong, du Henan et du Shanxi. Elle entoure également les municipalités de Pékin et de Tianjin qui appartenaient autrefois au Hebei. Le nom de la province (河北) signifie au nord du fleuve, plus précisément le fleuve Jaune, en contraste avec la province limitrophe du Henan, qui occupe majoritairement le territoire au sud du fleuve.

Que visiter dans le Hebei ?

Alors que beaucoup associent la province à ses nombreuses mégapoles, le Hebei abrite également de vastes paysages naturels, des montagnes au nord et à l'ouest à la mer de Bohai à l'est. La province a une histoire riche et laisse derrière elle des vestiges de son passé impérial, et des attractions fascinantes, dont plusieurs sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Carte des principaux points touristiques dans le Hebei

Avec les montagnes Taihang au sud et les montagnes Yan au nord, Hebei est comme une forteresse naturelle nichée au plus profond de la plaine de la Chine du Nord L'un de ses sites touristiques les plus populaires est Shanhaiguan, l'extrémité la plus Orientale de la Grande Muraille. À proximité, Beidaihe, est une station balnéaire populaire où se réunissaient les plus hauts responsables gouvernementaux.

Shijiazhuang, la capitale de la province du Hebei

Shijazhuang est le centre économique de la province du Hebei. Jusqu'au début du siècle dernier, elle n'était guère plus qu'un village. Aujourd'hui, elle est dominée par une architecture extrêmement moderne, compte plus de quatre millions d'habitants uniquement dans la zone urbaine, et abrite de nombreuses usines des industries pharmaceutiques, chimiques et textiles.

Vous avez certainement compris que la ville en elle-même n'a pas vraiment un grand intérêt ; son importance vient surtout de sa position stratégique. Il faut la considérer comme un camp de base pour explorer les sites touristiques de la région, ou bien vous rendre dans les provinces limitrophes du Shanxi, du Henan et du Shandong.

Qinhuangdao et Shanhaiguan

Qinhuangdao est une ville située sur la mer de Bohai, à l'extrême sud de la province, connue pour son immense port. Ne perdez pas trop de temps dans son centre-ville, moderne et anonyme. Les zones les plus intéressantes du comté se trouvent toutes juste à l'extérieur de la ville. Shanhaiguan est une « subdivision administrative » de Qinhuangdao, où se trouve la section de la Grande Muraille à travers laquelle les troupes de l'armée mandchoue ont pénétré la Chine en 1644 , la conquérant et devenant la dernière dynastie impériale de son histoire.

Grande muraille de Chine, mer de Bohai, Laolongtou, Hebei
Laolongtou a été ainsi nommé parce que la Grande Muraille ressemble ici à un dragon buvant de l'eau de la mer.

Shanhaiguan est maintenant un complexe avec six grandes zones touristiques, notamment Laolongtou (la tête du vieux dragon) est l'endroit où l'extrémité est de la Grande Muraille rencontre la mer de Bohai. Le potentiel touristique est pleinement exploité, les restaurations à grande échelle se poursuivent à l'intérieur des murs de la ville alors que la marée de bus touristiques visitant la ville augmente de plus en plus.

Cela ne vaut pas vraiment la peine de passer une nuit à Qinhuangdao, et il est possible (en partant tôt le matin) d'y faire simplement une excursion d'une journée depuis Pékin ou Tianjin.

Beidaihe

La Chine ne fait pas vraiment de culture de plage, surtout dans le nord. Mais à 300 km à l'Est de Pékin, se trouve la station balnéaire de Beidaihe. Le littoral rappelant celui de la Méditerranée, rocheux et peu végétalisé, a été aménagé au 19e siècle par les Occidentaux vivant dans les Concessions de Pékin et de Tianjin. Il y ont fait construire des villas de style européen et le promontoire est célèbre pour être l'un des endroits préférés de Mao Zedong.

La plupart des visiteurs de Beidaihe sont aujourd'hui des touristes russes et Pékinois cherchant à échapper au chaos et à la chaleur de la capitale. En haute saison, lorsque l'eau est chaude, c'est un endroit très agréable pour passer la journée. Les rues en bord du rivage sont devenues aussi criardes et kitsches que n'importe quel bord de mer animé !

Chengde, la résidence impériale d'été sous la dynastie Qing

Située au nord-est de la province, à environ 260 kilomètres de Pékin, la petite ville de Chengde est célèbre pour être la résidence d'été des empereurs de la dynastie Qing. A une époque où il n'y avait pas de destinations de vacances de luxe, pourquoi ne pas en créer une ? C'est exactement ce que les empereurs de la dynastie Qing ont fait lorsqu'ils ont érigé ce complexe de palais et de temples, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, qui a pris environ 90 ans pour être achevé.

Différents types de bâtiments cérémoniels et résidentiels sont répartis dans l'énorme parc. Les bâtiments, tout comme les statues et les fresques bouddhiques ont été conservés de manière à préserver au maximum les originaux en témoignage de la culture chinoise unique du 18e siècle.

Bien que la ville de Chendde soit assez fade, il suffit de s'en éloigner un peu pour trouver certains des exemples les plus magnifiques d'architecture impériale en Chine, vestiges de ses jours de gloire des empereurs mandchous.

Le complexe impérial est certainement l'attraction principale, mais en même temps en s'aventurant sur des sentiers moins battus, vous pouvez trouver des surprises tout aussi agréables. Ces dernières années, Chengde est devenue un havre d'été populaire auprès des Pékinois en week-end fuyant la capitale. De magnifiques temples ponctuent les champs autour de la ville.

Tombeaux de la dynastie Qing

La dynastie Qing (1644-1911) était la dernière dynastie féodale en Chine. Les empereurs devaient être enterrés dans des endroits dignes de leur statut et de leur pouvoir, et ils ont donc décidé d'être enterrés dans la banlieue de Pékin dans des emplacements avec un excellent Feng-shui. Cela correspond à deux zones différentes, que l'on appelle les tombeaux des Qing de l'Est (Qingdongling), et les tombeaux des Qing de l'Ouest (Qingxiling), qui sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ils représentent le lieu de repos de 161 empereurs, ainsi que plusieurs autres membres de la famille royale.

tombeau impérial, dynastie Qing, Hebei
La chose la plus importante lors de la construction des tombeaux impériaux de la dynastie Qing étaient de s'assurer que les bâtiments et la tombe elle-même étaient conçus pour montrer le pouvoir de l'empereur

Bien qu'elles ne soient pas aussi fréquemment visitées que les tombeaux impériaux de la dynastie Ming, les tombes des empereurs de la dynastie Qing n'en rdste pas moins impressionnantes par le pouvoir et l'art de cette dynastie Qing.

Zhangjiakou

Très peu connue, la ville de Zhangjiakou est aujourd'hui sous les feux de la rampe, car elle a organisé les Jeux olympiques d'hiver de 2022, conjointement avec Pékin. Une nouvelle ligne de train à grande vitesse relie maintenant les deux villes, raison de plus pour une visite de quelques jours dans cette ville en plein essor.

Zhangjiakou, pistes de ski, jeux olympiques d'hiver
En tant que l'une des villes hôtes des Jeux olympiques d'hiver de 2022, Zhangjiakou est un nom que vous devriez apprendre à connaître maintenant.

Située à 220 km au nord de Pékin, Zhangjiakou est stratégiquement située entre le plateau mongol et la plaine du nord de la Chine. En plus de ses magnifiques paysages naturels, la ville regorge de sites historiques avec en tête la Grande Muraille de Chine. Le long de celle ci, il y avait des forteresses, des cols et des marchés aux chevaux.

Quand visiter le Hebei ?

Le meilleur moment pour voyager dans le Hebei est le début de l'automne, septembre et octobre. Son emplacement au Nord de la Chine fait que les saisons sont assez marquées, avec des hivers froids et secs, des printemps humides avec du vent et des étés chauds et pluvieux. L'automne reste quand à lui doux et assez sec.

Le Hebei reste cependant une destination qui peut se visiter tout au long de l'année, et en hiver les chutes de neige repeignent les villes en blanc au début de chaque année.

Comment venir dans le Hebei ?

Étant adjacent à Pékin et à Tianjin, le Hebei est également traversé par un réseau dense de lignes de chemin de fer qui s'étendent des villes, et partent dans différentes directions à travers la province, ce qui le rend les endroits que vous souhaitez visiter extrêmement facile à atteindre. La région dispose également d'un excellent réseau d'autoroutes qui relie toutes les villes, pour ceux qui veulent tenter l'aventure d'un petit road trip.

Le plus simple pour découvrir la province est donc d'arriver tout d'abord dans une des deux métropoles.

Carte comment venir dans le Hebei depuis Pekin, Tianjin, Shanghai, Xi'an

Le transit sans visa de 144 heures depuis décembre 2017 au port de Qinhuangdao et à l'aéroport international de Shijiazhuang Zhengding permet à un grand nombre de touristes se rendant vers un pays tiers de passer 6 jours à découvrir l'ensemble de la province ainsi que la capitale Pékin et Tianjin toute proche.

Informations pratiques

Nom en chinois
河北
Population
74,6 millions d'habitants
Quand venir ?
Toute l'anneé mais idéalement à l'automne, septembre et octobre
Comment s'y rendre ?
De très nombreuses lignes de train à grande vitesse se croisent dans la province, et permettent de s'y déplacer facilement. En venant d'un autre endroit de la Chine, le plus simple est d'arriver à Pékin ou Tianjin.
Transit sans visa
144 heures, en arrivant à l'aéroport de Shijiazhuang ou le port de Qinhuangdao
x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?