Visiter le Sichuan : que faire, quand partir, transports

Le Sichuan, découverte d'une Chine authentique

Le Sichuan est une grande province du sud-ouest de la Chine, célèbre pour sa cuisine extrêmement épicée et ses pandas géants. C'est également elle qui compte le plus grand nombre de sites naturels et culturels inscrits au Patrimoine Mondial. Bref, cette province belle et attrayante mérite d'être visitée et c'est une destination populaire aussi bien pour les touristes chinois qu'étrangers.

Une terre aux multiples visages

Le nom du Sichuan (四川) se traduit par « quatre rivières », en référence aux rivières Jialing, Jinsha, Min et Tuo, qui traversent cette province.

Géographiquement très diversifiée, elle peut se diviser en deux grandes zones. Le bassin fertile à l'Est est considéré comme un « paradis sur terre » grâce à son climat doux et humide ainsi que ses abondantes ressources naturelles. Cette situation est radicalement différente de celle de la partie occidentale, qui fait partie du plateau Qinghai-Tibet. C'est là que l'on trouve les plus hautes montagnes de la province, un terrain beaucoup plus rude et notoirement difficile à habiter.

Près du centre de la province, la capitale provinciale de Chengdu représente le cœur culturel et historique du Sichuan. Bien que montrant un visage moderne, il suffit de s'éloigner au delà se sa périphérie pour trouver un paysage plus traditionnel avec ses montagnes sacrées enveloppées de brume, sa campagne parsemée de villages anciens et ses falaises de bouddhas sculptés.

montagne, temple, sichuan
Destination touristique parmi les plus populaires de Chine, le Sichuan possède de nombreuses attractions historiques et des paysages fabuleux avec des reliefs uniques.

Grâce à sa géographie inhabituelle, le Sichuan est l'une des provinces de Chine les plus riches en biodiversité possède une série de réserves naturelles spectaculaires, allant des forêts denses des hautes terres aux prairies luxuriantes. Et nombre de ces réserves abritent certains des animaux les plus fascinants et les plus menacés de la planète, notamment le panda géant.

Les Sanctuaires du grand panda du Sichuan, avec 7 réserves naturelles et 9 parcs panoramiques, sont entièrement consacrés à ces créatures câlines et ont été désignés comme site du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2006.

Si chaque année, les voyageurs affluent afin d'apercevoir les pandas géants, ce ne sont pas les seuls trésors naturels que la province a à offrir.

Plusieurs sites sont également inscrits au Patrimoine Mondial, dont le mont Emei, l'une des quatre montagnes sacrées du bouddhisme chinois, le bouddha géant de Leshan, une statue colossale de 71 mètres de haut taillée dans une falaise, et le système d'irrigation de Dujiangyan, un ancien système de voies d'eau artificielles datant de la dynastie Qin.

Bien que la majorité de la population de la province soit composée de Chinois Han, on y trouve un large éventail d'autres minorités ethniques, notamment d'importants groupes de Yi, de Tibétains et de Qiang. Les différentes préfectures autonomes tibétaines de la région sont toutes des endroits parfaits pour découvrir les cultures uniques de ces groupes ethniques colorés.

Pourquoi visiter le Sichuan ? Parce que c'est une province pleine de contrastes, et je pense que ces endroits sont les plus excitants et les plus authentiques de Chine. Des endroits où la modernité côtoie les temples bouddhistes minimalistes, des endroits où le désir désespéré de nouveauté se mêle à une fierté (retrouvée) envers l'ancien. Et bien sûr sa cuisine épicée qui est renommée dans le monde entier !

Que faire dans le Sichuan, top 8 des choses à ne pas manquer

La région a vraiment une très culture riche et à l'exception des pandas, la plupart des attractions ne se trouvent pas vraiment à Chengdu. Pourtant, si peu de voyageurs s'aventurent plus loin que la banlieue de la ville, les meilleures choses à voir dans le Sichuan se trouvent ailleurs.

carte des principaux points touristiques du Sichuan

Le charme secret de Chengdu

Chengdu peut ressembler à n'importe quelle autre grande mégalopole chinoise, mais pourtant elle a un sacré punch ! Réputée pour être un peu plus décontractée que Hong Kong, Shanghai ou Pékin, la ville est devenue, depuis quelques années, une destination (plus si secrète) pour les jeunes et les artistes.

Offrant à ses visiteurs et à ses habitants la vie de la grande ville avec toute sa culture, ses grands restaurants, ses fêtes folles et son industrie florissante, elle est aussi plus abordable et détendue.

Chengdu est le parfait point de départ de votre vie de touriste en Chine et une excellente base pour votre découverte du Sichuan. Alors réservez quelques jours pour l'explorer !

Le pont d'Anshun avait profondément impressionné Marco Polo. Aujourd'hui c'est un grand restaurant et une zone de divertissement qui permettent d'apprécier l'histoire et la culture de Chengdu.

Située juste à côté du temple Wuhou, la rue piétonne Jinli est l'une des nombreuses rues célèbres pour la street-food à Chengdu. La plupart des bâtiments que vous pourrez voir sont typiques de l'architecture traditionnelle de la dynastie Qing (1644 - 1911). On y trouve des maisons de thé traditionnelles, des bars, des cafés et le goût de l'authentique saveur du Sichuan.

Vous y découvrirez de nombreuses spécialités locales, et notamment la fondue chinoise délicieusement épicée et engourdissante. Bien que très touristique, c'est dans doute l'un des meilleurs endroits de la ville pour tenter de nouvelles expériences gustatives. Longue de plus de 500 mètres, Jinli peut facilement offrir une soirée complète d'activités à ceux qui souhaitent grignoter et faire du shopping toute la nuit !

maison traditionnelle, chengdu, sichuan
Jinli est une rue piétonne qui s'intègre à la culture moderne de Chengdu avec des bâtiments anciens qui deviennent magiques la nuit tombée.

En vous enfonçant dans les rues autour de Jinli, vous verrez une scène traditionnelle en bois qui est utilisée de temps en temps pour des représentations classiques de l'opéra du Sichuan.

Chengdu est le berceau de l'opéra du Sichuan, et c'est aussi toujours le meilleur endroit pour faire l'expérience de ces étonnants changements de visage. Les acteurs changent presque instantanément de visage, représentant des humeurs différentes. Ces changements sont non seulement rapides mais indétectables pour le public, et c'est là toute la magie du spectacle. Vous pouvez acheter des billets pour des représentations un peu partout dans la ville.

opéra du sichuan, changement de masque
Dans l'opéra du Sichuan l'interprète porte une série de masques qu'il peut changer en claquant des doigts, directement sur scène.

Voir les pandas !

Mais si la capitale et plus grande ville de la province attire la part du lion des touristes du Sichuan, c'est en partie car elle abrite la base de recherche sur l'élevage du panda géant. C'est en quelque sorte un zoo consacré à un seul animal, et sans conteste le principal facteur ayant contribué à ce que les pandas géants ne soient plus une espèce en voie de disparition.

Outre ses efforts de recherche et de préservation, le centre permet également d'observer ces doux animaux. Des enclos imitent leur habitat naturel et l'on est bien loin du triste zoo auquel on pourrait penser. N'hésitez pas à y aller le matin à l'ouverture pour voir la plupart des pandas grimper aux bambous, se rouler dans l'herbe et faire les fous.

Pandas dans la base de recherche sur l'élevage du panda géant du Sichuan

Dire que les habitants du Sichuan aiment leurs pandas serait sous-estimé, ils en sont complètement fous. Il n'y a probablement aucun article que vous ne puissiez pas acheter dans une forme de panda. Bien que l'on puisse trouver cela un peu excessif et mercantile, ces créatures à fourrure sont tout simplement adorables et vous ne pouvez pas vous empêcher de vouloir qu'un panda vous fasse un câlin tous les jours, une fois que vous en avez vu un en vrai.

La grande statue de Bouddha à Leshan

Après la destruction de la plus grande statue de Bouddha du monde en Afghanistan, celle de Leshan est la plus grande du monde. Une impressionnante figure rouge de 71 mètres de haut, nichée dans une verdure luxuriante, surveillant paisiblement l'eau boueuse et tous les petits touristes qui passent sur leurs bateaux pour prendre des photos. Un endroit fascinant à ne pas manquer, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1996 !

Située à environ 130 km au sud de Chengdu, il est assez facile de s'y rendre en train. Vous pouvez faire une randonnée qui vous permettra d'admirer cette pierre sculptée sous différents angles, ou bien faire une promenade en bateau sur la rivière et admirer le colosse de pierre vu d'en bas.

Bouddha géant de Leshan

Des temples et des montagnes sacrées époustouflants

Le bouddhisme a une longue dans le Sichuan depuis la dynastie Han et les nombreux temples que l'on trouve dans la province sont impressionnants.

Lorsque vous vous trouvez dans la région de Leshan, je ne peux que vous recommander de faire une randonnée sur le mont sacré Emei. C'est l'une des plus importantes et des plus grandes des quatre montagnes sacrées en Chine. Il est considéré comme le premier endroit où le bouddhisme a pénétré en Chine, le temple le plus ancien remonte au premier siècle de notre ère.

Cette beauté brumeuse de plus de 3000 mètres de haut est un important lieu de pèlerinage pour de nombreux chinois, et elle vous attend avec plus de 30 temples anciens dispersés le long de cette célèbre montagne. L'air est humide, sent l'encens et vous ne pourrez pas nier qu'il se passe quelque chose de spécial ici.

Le mont Emei est l'un des quatre monts sacrés bouddhistes de Chine, considéré comme lieu d'illumination.

Lorsque vous visitez les temples, veillez à rester respectueux et soyez conscient que ces lieux sont très spéciaux et chers à de nombreuses personnes, qui s'y rendent en quête de silence et de paix.

Et pour ceux qui s'intéressent au taoïsme, vous devriez explorer son berceau, et notamment le mont Qingcheng avec ses temples entourés d'une nature verdoyante et luxuriante. Cette visite peut facilement se combiner avec cette du système d'irrigation de Dujiangyan qui possède aussi de nombreux temples à proximité. Et peut-être toucherez-vous du doigt la légendaire histoire de Laozi !

Le système d'irrigation de Dujiangyan

Inscrit au patrimoine culturel mondial, c'est le seul système d'irrigation sans barrage encore existant au monde et un véritable chef-d'œuvre scientifique et architectural. Il a plus de 2200 ans et a été conçu pour contrôler automatiquement le débit des rivières des montagnes vers les zones de basse altitude, ce qui est crucial pour une région pluvieuse comme le Sichuan.

Aujourd'hui encore, il fait toujours parfaitement son travail. Se promener sur tous ces ponts de rêve, en contemplant les montagnes brumeuses, n'est pas non plus une mauvaise chose. Lorsque vous visiterez le système d'irrigation, n'oubliez pas de visiter la ville de Dujiangyan, un endroit sombre et charmant.

La vallée de Danba, haute en couleurs

La vallée de Danba est un endroit unique. Entourée de montagnes massives, elle abritent un ensemble de villages tibétains, comme Jiaju. L'architecture des maisons, des tours et des citadelles est extraordinaire : construites à la main, apprêtées à la chaux et peintes dans les couleurs traditionnelles jaune, noir et rouge foncé, avec des symboles religieux importants comme le soleil, la lune, les étoiles et différents animaux partout.

Les célèbres drapeaux de prière, qui prônent la paix, la compassion, la force et la sagesse, contrastent fortement avec les cieux maussades et vous ne pouvez que contempler tous ces paysages parfaits et vous convaincre que vous vous trouvez dans l'un des plus beaux villages de Chine. Je suis également tombée sous le charme des vêtements traditionnels, toujours portés par de nombreuses personnes et fabriqués de manière élaborée avec des heures de broderie fine.

La vallée de Danba étant extrêmement fertile, elle était autrefois une étape importante de la caravane du thé qui échangeait du thé chinois contre du sel, des chevaux et des produits tibétains, et elle cultive encore la plupart des aliments consommés par les familles qui y vivent. Pensez aux noix, aux cerises, aux grenades, aux pommes, aux poires... toutes les choses savoureuses !

Se rendre dans la vallée de Danba est toujours un peu un voyage et vous ne pouvez qu'imaginer ce que cela a dû être de grimper les routes étroites sur un cheval et avec des sacs de sel. Aujourd'hui, vous pouvez soit partir avec un circuit organisé et un bus, soit prendre le bus de la gare routière de Chengdu Chadianzi jusqu'au comté de Danba. Soyez prêt à traverser de nombreux tunnels étroits. Les bus partent normalement deux fois par jour (06h30 et 07h35) et coûtent environ 108 RMB (16 USD). Le trajet de Chengdu aux vallées vous prendra environ 8 heures, alors apportez un bon livre et vos chansons préférées. Je vous promets que le voyage en vaudra la peine !

Le parc de Jiuzhaigou

Au cœur de l'arrière-pays sauvage de la Chine, dans le nord de la province, se trouve ce qui est considéré comme l'un des plus beaux endroits du monde. Le parc national de la vallée de Jiuzhaigou est connu pour ses villages fascinants, ses nombreuses chutes d'eau à plusieurs niveaux, ses lacs alpins colorés, ses vastes forêts vierges, ses montagnes enneigées et ses magnifiques rivières.

Le paysage est si pittoresque qu'en 1992, il a été déclaré site du patrimoine mondial de l'UNESCO, tandis qu'en 1997, il a obtenu le statut de réserve de l'UNESCO pour l'homme et la biosphère.

Lorsque l'on voyagez dans le parc national de Jiuzhaigou, la plus grande caractéristique que l'on perçoit est ses lacs et étangs colorés enchâssés dans un chapelet de vallées tranquilles.

Jiuzhaigou est vaste et pour voir tous les meilleurs endroits, vous devrez prendre des navettes qui vous arrêteront aux endroits les plus populaires et ensuite faire un peu de randonnée.

C'est un endroit peu visité par les touristes occidentaux et un peu hors des sentiers battus même s'il se trouve à moins d'une heure de vol de Chengdu. L'endroit est surréaliste, magique et une merveille sur terre.

La cuisine du Sichuan

Lorsque vous pensez au Sichuan, la première chose qui vous vient à l'esprit est sans aucun doute la nourriture très épicée pour laquelle la province est devenue internationalement célèbre. Faisant partie des huit traditions culinaires de la Chine, la cuisine sichuanaise est réputée pour son utilisation abondante de piments forts, de poivre de Sichuan, d'ail et de gingembre. Cette combinaison de saveurs est connue en chinois sous le nom de Mala, épicé et engourdissant.

Les étrangers ont tendance à stéréotyper cette cuisine autour du piment et du goût anesthésiant du poivre du Sichuan. Mais il y a plus dans ces plats que des papilles gustatives brûlées et des lèvres engourdies.

fondue chinoise, hot pot, cuisine, sichuan
Qu'est-ce que la fondue chinoise ? Une grande marmite de bouillon épicé, d'un tas de choses amusantes à y faire cuire et un assortiment de produits pour préparer votre propre sauce

S'il est certainement vrai que les piments sont extrêmement importants, ce qui distingue vraiment la cuisine sichuanaise c'est son étonnante variété de saveurs. Chaque plat a son propre style, cent plats ont une centaine de saveurs différentes.

Epicée, fleurie, salée, aigre, sucrée, amère, fumée, souvent, toutes ces saveurs sont combinées dans un seul plat. Le résultat est une cuisine avec une incroyable profondeur et une étonnante complexité des saveurs touchant tous les récepteurs sensoriels de votre bouche, de votre nez et de votre eusoephage en même temps.

Climat et meilleur période pour visiter

La meilleure période pour voyager dans le Sichuan est le printemps et l'automne, notamment d'avril à mai et de septembre à octobre. Cela dit, le climat du Sichuan est généralement doux. En été, les températures montent jusqu'à un confortable 29°C dans le sud, tandis qu'elles restent stables à 20°C dans l'ouest. En hiver, les températures baissent à environ 12°C dans le sud, mais chutent à -8°C en allant vers les montagnes de l'ouest.

Cependant, le Sichuan étant principalement située dans un bassin, la province n'est pas très ensoleillée et la partie Est souffre d'une saison des pluies particulièrement féroce d'avril à août. Un vieux dicton chinois dit que même le chien aboiera joyeusement si le soleil se lève dans le Sichuan !

  • Le printemps au Sichuan démarre en mars avec le réveille de la nature et c'est la période idéale pour se visiter le mont Emei, le grand bouddha de Leshan à proximité de Chengdu ou encore la vallée de Danba dans l'ouest. C'est également la saison des amours pour les charmants pandas et vous pourrez voir les mâles essayer d'attirer l'œil des femelles.
  • L'été est chaud dans toute la province et les régions montagneuses de haute altitude permettent d'échapper à la chaleur (ainsi qu'à la foule).
  • A l'automne, les paysages se parent des plus belles couleurs et c'est aussi la haute saison touristique. Le temps est frais mais agréable et les paysages de carte postale ressemblent à de véritables peintures.
  • L'hiver est la saison la plus froide mais propice aux randonnées dans les paysages enneigés et glacés.

Le Sichuan est une région qui peut se visiter tout au long de l'année et la plupart des sites touristiques affichent des looks variés en fonction des saisons. Il faut quand même éviter e visiter les régions de haute montagne pendant les froides journées d'hiver en raison de la neige abondante, de la glace épaisse et des transports difficiles pour s'y rendre.

Comment se rendre dans le Sichuan

L'avion reste le moyen le plus pratique de se rendre dans la région, même si pour des villes pas trop éloignées le train reste une alternative. Mais passer 8 heures voir plus en train c'est autant de temps perdu pour vos visites sur place.

Carte comment venir à Chengdu depuis Pekin, Shanghai, Xiamen, Kunming

L'aéroport international de Chengdu Shuangliu est l'un des huit plus grands hubs régionaux de Chine. Il est accessible depuis plus d'une centaines de villes en Chine et de nombreuses destinations internationales. L'aéroport est situé à environ 16 kilomètres (10 mi) au sud-ouest du centre-ville et le moyen le plus pratique (et le plus économique) de rejoindre votre hôtel est de prendre la ligne 10 du métro, il y a une station au niveau des terminaux 1 et 2.

L'aéroport de Jiuzhaigou est principalement utilisé par ceux qui veulent aller visiter le parc éponyme. Car pour l'instant aucun train ne circule entre les deux endroits (bien qu'une ligne Chengdu-Lanzhou soit en construction). La seule alternative à l'avion est la route, il faut près de 8 heures en voiture pour faire les 450 kilomètres (et 10 heures en bus).

Pour ceux qui viennent de Chongqing, préférez le train. Il y a de 5 départs sur la journée et les 400 kilomètres séparant les deux villes sont avalés entre 1h et 2h30 suivant le nombre d'arrêts.

Si vous faites un voyage en Asie et que vous faites escale à l'aéroport de Chengdu, vous pouvez profiter d'un visa de transit gratuit de 72 heures. La seule contrainte est que vos ne devez pas sortir de la zone urbaine, mais cela vous laisser l'opportunité de visiter la ville pendant 3 jours !

Informations pratiques

Nom en chinois
四川
Population
80,5 millions d'habitants
Quand venir ?
Toute l'année mais idéalement au printemps et à l'automne
Comment s'y rendre ?
En avion : l'aéroport de Chengdu est un des plus fréquentés au monde.
En train : uniquement depuis les villes proches
x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?