Visiter le Xinan, la Chine du Sud-Ouest

Xinan, la Chine du Sud-Ouest

Le Xinan (西南) est une grande région au sud-ouest de la Chine qui comprend les provinces du Guizhou, du Sichuan, du Yunnan, la municipalité de Chongqing et la région autonome du Tibet. C'est une région accidentée et montagneuse, faisant la transition entre le plateau tibétain à l'Ouest, et les collines côtières chinoises ainsi que les plaines à l'Est.

Rien de plus ne domine et ne définit mieux le sud-ouest de la Chine que sa topographie robuste et très érodée. Parce qu'il est proche des cyclones tropicaux du golfe du Bengale et de la mer de Chine méridionale, il a des précipitations abondantes (provoquant souvent de l'érosion ou des pentes dénudes). Cet emplacement et ce terrain créent de nombreuses "niches" locales distinctives qui sont souvent autosuffisantes, qui à leur tour soutiennent une abondance de groupes ethniques distincts, dont beaucoup vivent également dans les pays voisins du Laos, du Vietnam, de la Birmanie, et même de la Thaïlande.

Carte des provinces formant la région du Xinan

Guizhou

La province du Guizhou est une destination moins connue des touristes internationaux. Pourtant, avec ses paysages souvent spectaculaires, sa culture ethnique dynamique et son système de transport bien développé, elle peut constituer une alternative en dehors des sentiers battus que sont Yangshuo, Dali et Lijiang.

À l'instar de la province voisine du Yunnan, le Guizhou abrite une grande diversité de groupes minoritaires, qui représentent ensemble plus d'un tiers de la population totale, et plus de la moitié de la province est constituée de régions autonomes pour ces minorités. Outre la géographie, ce sont les coutumes et les cultures riches et variées de ces groupes ethniques qui rendent cette province si attrayante.

Visiter le Guizhou : que faire, quand partir, quels transports
Avec ses sites pittoresques et la diversité de ses groupes ethniques, c'est une province incontournable sur le plan culturel et environnemental.

Sichuan

Le Sichuan, qui signifie « quatre rivières », est à la fois surpeuplé et sauvage. C'est la quatrième province la plus peuplée de Chine, et elle était la plus peuplée avant que Chongqing n'en soit séparée. Avec plus de 81 millions de personnes entassées sur une superficie équivalente à celle de la France. Le bassin du Sichuan est également l'une des principales zones agricoles de la Chine.

Les Sichuanais sont fiers de leur cuisine, connue comme l'une des 8 grandes traditions de la cuisine chinoise. La cuisine d'ici est un plat, une forme, des centaines de plats, des centaines de goûts, un dicton qui décrit bien sa diversité. Les caractéristiques les plus marquantes de la cuisine sichuanaise sont décrites par quatre mots : épicé, chaud, frais et parfumé.

Depuis les temps anciens, le Sichuan jouit de la réputation d'avoir les paysages les plus fascinants de la planète, notamment le mont Emei et la vallée de Jiuzhaigou.

Le Sichuan est également riche en sites culturels et historiques vieux de plusieurs milliers d'années, notamment le système d'irrigation de Dujiangyan, un ancien projet de conservation de l'eau. La province se caractérise également par des coutumes et des modes de vie variés et colorés des minorités ethniques, et abrite le deuxième plus grand nombre de Tibétains après le Tibet.

Visiter le Sichuan : que faire, quand partir, transports
Destination touristique parmi les plus populaires de Chine, elle possède de nombreuses sites historiques, paysages fabuleux et les célèbres pandas géants 🐼

Chongqing

Chongqing est classée comme la troisième plus grande ville de Chine après Shanghai et Pékin. La zone urbaine centrale est unique pour une ville, car elle a été construite sur des montagnes et elle est entourée sur trois côtés par le Yangtze et le Jialing, ce qui lui vaut les noms de « ville de montagne » et de « ville sur les rivières ». La nuit, c'est assez spectaculaire lorsque les millions de lumières des pentes de la ville se reflètent dans les rivières.

Chongqing possède une vieille ville intéressante avec des escaliers spectaculaires qui montent et descendent les montagnes coincées entre les deux rivières, mais elle s'est modernisée très rapidement et a connu un boom de la construction qui dure depuis des décennies. Un vaste réseau de métro a été construit et son port en eau profonde a été agrandi pour répondre à l'augmentation du trafic maritime liée au projet de barrage des Trois Gorges.

Visiter Chongqing : que faire, quand partir, quels transports
Une ville chaude et épicée, pleine d'énergie et de vie tout en conservant son caractère unique, elle laisse un beau souvenir dans le cœur de ceux qui la visitent.

Yunnan

Avec ses sommets enneigés, ses rizières en terrasses, ses forêts, ses lacs et ses gorges, le Yunnan offre l'un des paysages les plus beaux et les plus variés du pays. Connue pour son grand nombre de minorités ethniques (plus de 25), elle est parsemée de maisons de thé traditionnelles, de superbes pagodes et de nombreux musées et temples, laissant une impression durable à tous ceux qui viennent découvrir cette province.

En raison de la beauté de ses paysages, de la douceur de son climat et de sa diversité culturelle, la province du Yunnan est l'une des principales destinations touristiques de Chine. De plus, un éco-tourisme à petite échelle et respectueux de l'environnement a progressivement gagné du terrain.

Les transports dans le Yunnan se sont considérablement améliorés au cours des dernières décennies. Il y a maintenant des trains à grande vitesse qui relient Kunming, la capitale provinciale, aux autres grandes villes de la région et de la Chine. Même certains des endroits les plus reculés sont accessibles par avion.

Visiter le Yunnan : guide complet pour préparer votre voyage
La province du Yunnan est célèbre pour la beauté et la diversité de ses paysages et pour abriter un tiers des minorités ethniques de Chine.

Tibet

Le Tibet a tant à offrir aux voyageurs qui cherchent les chemins les moins fréquentés, avec de vastes paysages de haute altitude, des sentiers non-touristiques, des festivals colorés et une culture ancienne fascinante à découvrir. C'est un endroit profondément religieux dont la culture ancienne est encore préservée aujourd'hui. La visite des lieux sacrés où le peuple tibétain pratique son culte est une source d'inspiration.

Les paysages du Tibet ne ressemblent à aucun autre endroit sur Terre : ils sont rudes, isolés et inoubliables. Si le Tibet est souvent appelé le « toit du monde », c'est parce que la majeure partie de la province se trouve à une altitude d'environ 4 500 m au-dessus du niveau de la mer.

L'expérience de la culture tibétaine est toujours un moment fort. C'est un peuple profondément religieux, et leur dévotion au bouddhisme remonte aa plus de 1300 ans. Les anciens monastères ont été les institutions sociales les plus importantes du Tibet historique, et ce sont toujours des centres d'apprentissage où les moines sont responsables de la préservation et de la diffusion des enseignements bouddhistes.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?