Visiter la Mongolie Intérieure : que faire, quand partir, transport

Mongolie Intérieure, rencontre des nomades et des grands espaces

La Mongolie Intérieure est une province située au nord de la Chine qui est certainement l'une des plus méconnues. Piégée dans un environnement marqué par des étés fugaces et d'hivers interminables et rigoureux, c'est aussi de vastes étendues de prairies, de collines s'étendant à perte de vue et qui sont encore utilisées par les peuples nomades comme pâturages pour leurs chevaux, ce qui en fait une destination idéale pour les amoureux des voyages en dehors des sentiers battus.

Pourquoi visiter la Mongolie Intérieure ?

La Mongolie intérieure, officiellement connue sous le nom de Région autonome de Mongolie intérieure, est la troisième plus grande subdivision de Chine et représente plus de 12 % de sa superficie, mais c'est aussi l'une des moins peuplées (moins de 2% de la population totale de la Chine y résident). Si vous avez déjà connu l'un de ses hivers extrêmement froids de cette région, vous comprendrez pourquoi elle est si sous-peuplée !

La région abrite d'importantes circonscriptions des groupes ethniques mongol, daur, oroken, ewenki et mandchou et possède deux langues officielles : le chinois et le mongol. Il en est résulté un mélange fascinant entre ces diverses cultures, que l'on retrouve aujourd'hui dans la région. Toutes les plaques de rue, les enseignes des magasins et les documents sont écrits à la fois en chinois et en écriture traditionnelle mongole.

En raison de la forme inhabituelle de la région, les paysages sont très variés, allant des prairies luxuriantes, des forêts denses et des montagnes brumeuses à l'est aux déserts brûlants à l'ouest. Les prairies et les grands espaces entre les villes sont encore utilisés pour le pâturage des animaux domestiques.

Les yourtes, ou tentes mongoles, sont toujours l'image d'Epinal du mode de vie nomade traditionnel du peuple mongol.

Avec une telle pléthore de cultures, de climats et de paysages, la Mongolie intérieure possède certaines des attractions touristiques les plus méconnues de Chine. Les plus remarquables sont de loin les vastes prairies et pâturages, qui donnent aux visiteurs un aperçu de la vie rurale idyllique.

Quelle est la différence entre la Mongolie et la Mongolie Intérieure ?

La Mongolie est un pays indépendant, parfois appelé Mongolie Extérieure, prise en sandwich entre la Chine et la Russie. La Mongolie Intérieure est une région autonome de Chine équivalente à une province.

À chaque fois que quelqu'un pense à la Mongolie, le nom « Gengis Khan » vient à l'esprit. Au 13e siècle, l'Empire Mongol s'étendait sur une grande partie de la masse continentale eurasienne. Son petit-fils, Kubilai Khan, a envahi la Chine et a créé la dynastie Yuan, qui s'étendait sur une grande partie de la Chine actuelle. Après la chute de la dynastie, le conflit entre les Mongols et les Chinois s'est poursuivi jusqu'à ce que la Mongolie et la Mongolie intérieure soient pleinement intégrées à la Chine à la fin du 17e siècle.

Au début du 20e siècle, la dynastie Qing était en train de s'effondrer et la Mongolie a été déclarée nation indépendante en 1912 avec le soutien de l'URSS. La Mongolie intérieure est, quant à elle, restée une partie de la Chine en tant que région autonome mongole qui s'étend près de la frontière russe jusqu'au désert de Gobi à l'ouest. Dans les principales villes, la population majoritaire est principalement composée de Chinois Han, les Mongols ethniques étant plus répandus dans les zones rurales.

Que visiter en Mongolie Intérieure ?

Situées au sud de la région au nord-ouest de Pékin, se trouvent la capitale Huhhot, et Baotou, le plus grand centre urbain. Plus au nord se trouve la grande attraction de la région, de vastes prairies vertes avec leurs collines en pente douce qui se détachent sur un ciel bleu profond.

Elles attirent un nombre croissant de touristes, en particulier pendant les mois d'été où la nature est la plus verte, ces endroits n'ont pas encore été conquis par le tourisme de masse, et plus vous allez au nord, plus votre expérience sera authentique.

Carte des principaux points touristiques en Mongolie Intérieure

Avec sa pléthore de cultures, de climats et de paysages, la Mongolie intérieure possède certaines des attractions touristiques les plus sous-estimées de Chine.

Hohhot et Baotou

Il serait trompeur d'affirmer que Huhhot et Baotou sont de belles villes, mais bien qu'elles manquent du glamour ou du charme que l'on peut rencontrer dans d'autres endroits en Chine, elles regorgent également d'attractions qui valent le détour.

temple Dazhao, temple bouddhiste, Hohhot, Mongolie Intérieure
Le temple Dazhao vaut le détour pour ceux qui souhaitent découvrir l'un des temples les plus impressionnants de Chine.

Le temple bouddhiste de Dazhao est le plus ancien de Hohhot, construit au 16e siècle, pendant la dynastie Ming. C'est maintenant une attraction touristique bien connue en raison des bâtiments impressionnants et de ses splendides statues splendides, dont une statue de Bouddha en argent de 2,5 m de haut.

Le temple des Cinq-Pagodes est le seul temple chinois de style indien. Il contient 1 500 fresques étonnantes de Bouddha et est recouvert d'une écriture mongole et tibétaine.

Mausolée de Gengis Khan

Le culte de Gengis Khan est toujours très populaire et est attesté par divers temples qui lui sont dédiés, car il est considéré comme un héros culturel. L'exploit de Gengis Khan était de fédérer les nomades en une force de combat dont le monde n'avait jamais vu auparavant. Son succès était lié à des tactiques de cavalerie, acquises grâce à une longue pratique en selle dans les vastes plaines mongoles. Fréquemment, ses armées mettaient en déroute des forces dix ou vingt fois plus importantes.

Les Mongols ont déclenché une attaque massive contre la Chine en 1211, et la Grande Muraille n'a pas suffi à contenir les quelques 200,000 hommes. Gengis a traversé le nord-ouest de la Chine en direction de Pékin, mais la famine et la peste ont éclaté, affligeant l'envahisseur autant que l'envahi. Gengis Khan lui-même est mort (de blessures en tombant de son cheval) avant que la capture de la Chine ne soit terminée. Son corps a été ramené en Mongolie, et l'endroit où se trouve sa tombe est incertain.

Mausolée de Gengis Khan, Mongolie Intérieure
Le mausolée vénéré de Gengis Khan, est un tombeau vide construit en son honneur.

Le mausolée de Gengis Khan, situé juste à l'extérieur de la ville d'Ordos, n'est donc pas une tombe, mais il donne un aperçu du culte du célèbre guerrier.

Monastère de Wudangzhao

Wudangzhao signifie « temple des saules » en mongol, en raison des nombreux saules qui se trouvent à l'intérieur du temple. C'est le plus grand temple bouddhiste tibétain de Mongolie intérieure. Avec le palais du Potala au Tibet, le monastère de Taer au Qinghai et le monastère de Labrang au Gansu, ce sont les quatre célèbres monastères tibétains de Chine.

Monastère de Wudangzhao, Mongolie Intérieure
Depuis sa construction, Wudangzhao ne cesse d'attirer des fidèles. À son apogée, il comptait plus de 1200 lamas et jouissait d'une grande réputation dans les régions mongoles et tibétaines.

Construit entre 1662 et 1722, pendant la dynastie Qing, la Lamasserie de Wudang compte plus de 2500 salles, sutras et maisons de moines. Son architecture présente un style bouddhiste tibétain très marqué, avec des bâtiments blancs construits de façon ordonnée et serres sur le flanc de la colline.

De larges prairies

La Mongolie intérieure n'est pas qu'une seule steppe géante, et les prairies dans les environs de Hohhot sont le plus grand attrait de cette région. Elles offrent aux visiteurs un avant-goût de la vie rurale idyllique, c'est la Chine dans sa forme la plus naturelle et la plus magnifique.

Il y a trois prairies assez proches de Hohhot, et facilement accessibles :

  • Prairies de Xilamuren : ce sont les plus proches (90 km de Hohhot) et comme ce sont les premières à s'être ouvertes en tant qu'attraction touristique, elles ont tendance à être surpeuplées et remplies de bus touristiques en haute saison. Avec le temps, les prairies commencent à être abîmées et clairsemées par endroit ;
  • Prairies de Gegentala : à environ deux heures et demie de route de Hohhot, le site abrite des rangées et des rangées de yourtes servant d'hébergement et équipées avec le confort moderne (comme des toilettes). Gegentala propose également des activités telles que l'équitation et des banquets traditionnels organisés dans des yourtes ;
  • Prairies Huitengxile : à trois heures et demie de route de Hohhot, vous y trouverez des hébergements et activités similaires à Gegentala, mais moins fréquentée (bien que suivant la saison, l'herbe ici n'est pas aussi luxuriante et verte).
Prairie, paysage, Hulunbuir, Mongolie Intérieure
A Hulunbuir, vous trouverez des activités touristiques similaires à celles des autres prairies, mais aurez également l'occasion de découvrir l'environnement de manière plus intime.

Mais si vous voulez visiter l'une des plus belles prairies de Chine, allez à Hulunbuir. Vous y découvrirez des plaines vertes luxuriantes, des lacs bleus cristallins, des chevaux errants et toutes ces choses que vous imaginez être la Mongolie. Mais c'est aussi un véritable voyage pour s'y rendre, car Hulunbuir se trouve à plus de 2 000 km de Hohhot (heureusement, il y a un aéroport à proximité).

Passer une nuit dans une yourte

Les agences de voyages locales peuvent être en mesure d'organiser l'hébergement d'une ou plusieurs nuits dans une yourte, mais là où les groupes de touristes sont monnaie courante, vous pouvez également avoir droit à une expérience très artificielle. Cela vaut au moins la peine de demander à voir des photos de l'endroit où vous allez, lors de la réservation.

Les visiteurs sont amenés sur un site comprenant un certain nombre de yourtes, plus une salle à manger, une cuisine et des toilettes très primitives. Le transport, les repas et l'hébergement sont tous inclus dans le prix, de même que divers divertissements tels que la lutte, l'équitation ou la visite de familles mongoles typiques en costume traditionnel. Point positif : la nourriture est très souvent délicieuse.

yourte mongole, coucher de soleil
La plupart des visites des prairies peuvent comprendre une nuit dans une yourte, avec le repas festif du soir.

Gardez donc à l'esprit que votre expérience des prairies dans les environs immédiats de la capitale régionale est susceptible d'être une affaire plutôt vite réglée. Se rendre dans une partie plus éloignée de la région vous permettra d'avoir une expérience plus authentique des saveurs de la Mongolie.

Là où il y a encore bergers semi-nomades, il est souvent possible de demander à une famille locale de vous héberger dans sa yourte. Bien que ce soit une coutume bien établie d'offrir un hébergement aux voyageurs, rappelez-vous que peu de personnes dans ces régions ont eu beaucoup de contacts avec des étrangers, et que la communication peut vite devenir compliquée en raison de la barrière de la langue.

Climat et meilleure saison pour visiter la Mongolie Intérieure

La meilleure période pour visiter la Mongolie intérieure est l'été, de juin à septembre, car c'est à ce moment que les températures sont les plus confortables, et il y a de nombreux festivals, spectacles et compétitions de toute sorte. Mais soyez bien conscient que la différence entre le jour et la nuit peut être importante. Le soir, mettez des vêtements chauds lorsque vous voyagez dans les prairies, même en été.

En raison de sa forme étrangement allongée, le climat varie énormément d'une région à l'autre, mais il est généralement soumis à des hivers extrêmement froids. Le printemps arrive en avril et ne dure que trois mois, tandis que l'été arrive également en juillet et ne part que deux mois plus tard. L'hiver fait place au froid vers la mi-septembre, où les vents glacés et les blizzards dominent le paysage. Les températures descendent rapidement en dessous de 0°C et cela peut durer jusqu'en mars.

Comment venir en Mongolie Intérieure ?

Il y a plus de 13 aéroports dans toute la région autonome de Mongolie intérieure. Cependant, l'aéroport les plus fréquemment utilisé par les visiteurs est l'aéroport international Hohhot Baita, car c'est celui qui est le mieux desservi depuis d'autres villes chinoises. Il ne se trouve qu'à 15km à l'est de Hohhot et vous pouvez également facilement rejoindre le centre ville de Baotou.

Carte comment venir en Mongolie Intérieure depuis Pekin, Shanghai, Xi'an

Le moyen le plus simple de se rendre en Mongolie intérieure est de passer par Pékin. Les vols entre la capitale chinoise et l'aéroport international Baita de Huhhot durent environ 1h30.

Les deux villes du centre de la Mongolie intérieure sont également bien desservies par des trains à grande vitesse depuis les provinces et villes environnantes (Pékin, Shanxi, Hebei).

Informations pratiques

Nom en chinois
内蒙古自治区
Population
25 millions d'habitants
Quand venir ?
De juin à septembre, car les hivers sont extrêmement froids
Combien de temps y rester ?
3 à 5 jours
Comment s'y rendre ?
En avion : aéroport international Hohhot Baita à 15 km à l'Est de la capitale de province
En train : des lignes à grandes vitesses relient la région à Pékin et provinces voisines
x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?