Le temple du ciel et le parc Tiantan à Pékin : conseils de visite

Le temple du ciel et le parc Tiantan

Quiconque visite Pékin ne pourrait omettre le Temple du Ciel (天坛) sur sa liste. Construit de 1406 à 1420 sous le règne de l'empereur Yongle de la dynastie Ming, à peu près à la même époque que la construction de la Cité interdite, il était le lieu de cérémonies annuelles de prière pour une bonne récolte par les empereurs des dynasties Ming et Qing. De nos jours, les touristes sont attirés pour sa magnifique architecture, ses jardins paisibles, ainsi que pour comprendre le lien avec les cérémonies solennelles de l'Antiquité.

Le Temple du Ciel est un symbole durable de l'ancienne puissance impériale chinoise, emblématique de la vieille Chine, et l'une des toutes premières choses construites sous la dynastie Ming lorsque la capitale a été déplacée de Nanjing à Pékin.

Ce complexe impérial majestueux a été utilisé par les empereurs chinois lors de cérémonies pour prier Dieu et le Ciel. Le bâtiment de la Salle de prière pour de bonnes récoltes au sein de ce complexe est considéré comme l'un des bâtiments les plus emblématiques et les plus photographiées de Pékin.

En tant que l'un des temples anciens les plus complets de Chine, le Temple du ciel est une attraction touristique populaire pour ceux qui visitent Pékin aux côtés de la Cité Interdite, de la place Tian'anmen et du Palais d'été.

Un exemple parfait d'architecture religieuse chinoise

Pour la plupart des Pékinois, le Temple du Ciel est l'un des plus grands trésors nationaux du pays, représentant à merveille leur culture, leur histoire unique, ainsi que de l'ascension fulgurante de la ville vers le monde moderne. L'endroit a ainsi été rénové juste avant les Jeux olympiques de 2008, la cérémonie du passage de flambeau s'est tenue à cet endroit précis.

C'est donc un site d'une grande importance dans le cœur des Pékinois, mais ce site d'une grandeur incroyable, avait été initialement consacré pour d'autres types de rites.

À l'époque de la dynastie Ming et Qing, c'était un lieu de sacrifice, à la fois spirituellement et littéralement. Ces sacrifices étaient considérés comme une cause louable, afin de plaire aux dieux, et qu'ils produisent des récoltes abondantes. C'est en fait le plus grand temple sacrificiel de toute la Chine.

Architecture Ming, Temple du Ciel, Pékin

Situé dans un immense parc, le Temple du Ciel est entouré de splendides exemples d'architectures de la dynastie Ming, notamment des toits incurvés bleu cobalt recouverts de tuiles jaunes et vertes. La construction a commencé au début du 15e siècle sous l'empereur Yongle, que beaucoup appellent « l'architecte de Pékin ».

En forme de demi-cercle sur le côté Nord pour représenter le Ciel, et de forme carrée au Sud pour la Terre. Autrefois, l'endroit était ainsi considéré comme le point de rencontre des deux.

La zone, deux fois plus grande que la Cité interdite, est aménagée selon les règles divines : les bâtiments et les chemins sont positionnés de manière à représenter la direction du Ciel et de la Terre.

Dans la Chine ancienne, il y a un vieux dicton le Ciel au Sud, la Terre Nord ; le Ciel et la Terre évoquent la dualité du Yin et du Yang. La Chine étant dans l'hémisphère Nord, le soleil (considéré comme Yang) est au Sud ; la Terre au Nord est, quant à elle, Yin.

À Pékin, tous les palais de l'empereur sont dans un axe Nord-Sud, mais pour ne pas que le trône soit directement face au temple, ce qui aurait été irrespectueux envers les Dieux, le Temple du Ciel est construit dans le sud-est de la Cité Interdite, là où le soleil se lève.

Dans la capitale Chinoise, il est rare de trouver la paix et la tranquillité loin de la folie chaotique, notamment sur les principaux sites touristiques. De par son importance spirituelle et culturelle, le Temple du Ciel se dresse fièrement comme un symbole national de l'histoire et de l'architecture chinoises.

Comment se rendre au Temple du Ciel ?

En raison de sa position assez centrale dans Pékin (au Sud du district de Dongcheng), il est facilement accessible de n'importe où. Vous entrez généralement dans le complexe par la porte Sud ou la porte Est. Traditionnellement, l'entrée Sud était utilisée comme point de départ des cérémonies.

Quelle que soit l'entrée que vous souhaitez prendre, la station de métro la plus proche sera Tiantan Dongmen (天坛东门) sur la ligne 5. De là, l'entrée la plus proche sera celle de l'Est. Si vous souhaitez entrer par le Sud, préparez-vous à marcher environ 2 kilomètres.

Comment acheter des billets ?

Vous pouvez acheter des billets d'entrée à n'importe laquelle des portes situées sur les 4 côtés : Nord, Est, Sud et Ouest. En revanche, il y a plusieurs types de billets.

Le complexe étant au sein d'un magnifique parc, et vous pouvez acheter un billet uniquement pour celui-ci.

En revanche, si vous voulez accéder au temple et attractions historiques de ce complexe impérial (ce que la plupart des gens font), comme la Salle de prière pour la récolte, assurez-vous de demander ce type billet.

Rassurez-vous, si vous avez par erreur pris uniquement un laissez-passer pour le parc, il y a aussi des billetteries installées à proximité du temple pour payer le complément, et ne pas avoir à faire marche arrière jusqu'à l'entrée principale.

Notez également que si le parc ouvre dès 6 heures du matin, les temples n'ouvrent qu'à 8 heures.

Pour les touristes étrangers, il est facile d'acheter les billets au guichet. Mais si vous venez pendant les jours fériés, il est préférable de réserver les billets à l'avance, sur le site du parc. Mais le site est uniquement en chinois, c'est une tâche un peu ardue pour les touristes.

Vous pouvez demander à un ami Chinois ou à votre hôtel de réserver les billets pour vous.

Porte Est, Temple du Ciel, Pékin

Que visiter dans le Temple du Ciel

Le complexe impérial se compose d'un grand parc (formant la partie extérieure), et de divers temples et structures à l'intérieur de ses murs (la partie intérieure).

La Porte Est (东门晨练) est généralement le point de départ de la visite, et dès le matin, on y voit les Pékinois faire de l'exercice. C'est un bon moyen de profiter de la vie locale authentique ; l'exercice commence tôt le matin et dure jusque vers 11 heures.

La même ambiance se poursuit dans le Long Couloir (长廊), c'est l'une des meilleures occasions de se promener dans une image stéréotypée et désuète de la Chine. Le couloir long de 350 mètres, permet de se fondre dans l'ambiance de Pékinois, tous hurlant avec enthousiasme et excitation, devant un jeu de cartes, un jeu de dominos, de dames ou de Majong.

Long couloir, Temple du Ciel, Pékin

Bien qu'il soit aujourd'hui utilisé pour un divertissement plus informel, il avait autrefois une signification plus spirituelle. Le couloir était officiellement utilisé comme voie de transport, la veille des cérémonies sacrificielles. Le long de cette route, les offrandes de fruits et de soie étaient transportées vers leur lieu de sacrifice, tout en étant protégés de la pluie, de la neige et des tempêtes de sable.

La structure emblématique du site est la Salle de prière pour la récolte (祈年殿). Une magnifique tour en bois de près de 32 mètres de haut, avec un toit bleu.

Construite en 1420, elle a brûlé en 1889 et a été immédiatement reconstruite selon les méthodes architecturales Ming.

La conception du bâtiment est basée sur le calendrier : 4 piliers centraux représentent les saisons, les 12 piliers suivants représentent les mois, et 12 piliers extérieurs signifient les parties d'une journée. Ensemble, ces 28 poteaux, qui correspondent également aux 28 constellations du ciel, soutiennent la structure sans clous. Un dragon sculpté qui descend du plafond en tourbillonnant représente l'empereur.

Salle de prière pour la récolte, Temple du Ciel, Pékin

La salle de prière pour la récolte est considérée comme un chef-d'œuvre architectural et a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1988.

À gauche et à droite se trouvent les Salles annexes Ouest et Est, des bâtiments carrés utilisés pour stocker les tablettes divines.

Au Sud, se trouve le Pont Danbi, l'un des plus anciens passages de l'ancien Pékin, qui traverse le complexe du Nord au Sud. Vous arrivez alors au Mur de l'écho (回音壁). Sa structure lisse et ronde permet de réfléchir les sons ; deux personnes qui se tiennent de chaque côté peuvent s'entendre clairement.

C'est là que se trouve également la Demeure du seigneur du Ciel (皇穹宇), ressemblant beaucoup à la Salle de prière, mais à plus petite échelle. La voûte servait à stocker les tablettes du souverain lorsqu'elles n'étaient pas utilisées.

Demeure du seigneur du Ciel, Temple du Ciel, Pékin

À une courte distance au sud, se trouve l'Autel du Ciel (圆丘坛), une large plate-forme ronde avec, en son centre, une pierre ronde entourée de 9 anneaux concentriques de pierres. On l'appelle la pierre du centre du Ciel. C'est un incontournable de votre visite.

Autel du Ciel, Temple du Ciel, Pékin

La Salle de l'abstinence (斋宫) est située dans la partie Ouest du complexe. Le jour précédant les cérémonies sacrificielles, l'empereur effectuait quelques rituels préliminaires. L'un d'entre eux consistait à se rendre dans ce bâtiment pour s'abstenir de toute chose agréable en guise de sacrifice aux cieux. Cela incluait tout, de la nourriture à la musique en passant par le sexe.

Salle de l'abstinence, Temple du Ciel, Pékin

Vous pouvez ensuite faire le tour par l'arrière et passer par le Dépôt des instruments de musique (乐器库), qui était l'endroit où étaient entreposés les instruments de musique utilisés durant les cérémonies. C'est aujourd'hui un musée d'instruments anciens.

Bureau de l'esprit de la musique , Temple du Ciel, Pékin

De là, vous pouvez sortir du Temple du Ciel par la porte Ouest et arriver à l'arrêt Tianqiao (天桥) de la ligne 8 du métro.

Le Temple du Ciel est un endroit que vous pouvez très facilement visiter par vous-même. Dans l'ensemble, ce complexe impérial est vraiment grand, et par rapport au Palais d'été, sa disposition est assez simple, avec les principales attractions situées le long d'un axe central.

Comme il y a pas mal de choses à voir, prévoyez au moins 2 à 3 heures pour l'explorer.

Conseils pratiques pour la visite du Temple du Ciel

  • Des audioguides sont disponibles à chacune des entrées ; ils coûtent 20 RMB en langue chinoise, et 40 RMB dans toute autre langue, plus une caution de 50 RMB qui vous sera remboursée lorsque vous rendrez l'audioguide à la sortie ;
  • Il est facile d'acheter de l'eau et des collations dans le parc, mais amenez quand même de quoi boire et grignoter avec vous ;
  • Comme partout ailleurs pendant votre séjour à Pékin, assurez-vous d'avoir votre passeport avec vous, il vous sera notamment demandé pour entrer dans la Salle de l'abstinence ;
  • En été, habillez-vous pour la chaleur, car bien qu'il y ait de nombreux arbres dans le parc, ils sont tous alignés sur les côtés Est et Ouest. Il n'y a donc pas d'arbre sur votre trajet dans l'axe principal allant de la Salle de prière pour la récolte jusqu'à l'Autel du Ciel. Prévoyez de quoi vous protéger du soleil ;
  • Portez des chaussures confortables, car le parc est immense et c'est une longue marche !

C'est plus qu'un simple temple, c'est aussi un immense parc

En 1911, avec la chute de la dynastie Qing et la fondation de la République de Chine, le culte du Ciel est aboli. En 1918, le Temple du Ciel et son parc de 270 hectares, ont officiellement ouverts leurs portes aux Pékinois.

Aujourd'hui, parmi les quelque 4000 cyprès (dont certains ont plus de 600 ans), vous verrez des habitants faire du taichi, de Kung-fu, danser, ou se rassembler en chorales improvisées pour entonner avec entrain des chants traditionnels.

Les 6 plus beaux parcs et jardins de Pékin
Si Pékin est une ville gigantesque, elle comporte aussi de nombreux parcs arborés et fleuris, qui sont un soulagement bienvenu dans la folie de la vie urbaine.

Bien que le temple et les bâtiments historiques du parc soient ouverts au public tous les jours à partir de 8h, le parc lui-même ouvre à 6h ; de nombreux habitants de la région possèdent un laissez-passer annuel qui leur permet d'accéder facilement au parc.

En vous y rendant vers 7h ou 7h30, surtout le dimanche matin, vous verrez des habitants, pour la plupart d'âge moyen ou âgés, pratiquer toutes sortes d'activités. À partir de 9h30, le parc sera envahi par des groupes de touristes.

Pékinois, Tai-Chi, Temple du Ciel, Pékin

Informations pratiques

Nom en chinois
天坛
Horaires
Parc : de 6 h à 21 h
Temple : de 8 h à 17 h
Combien de temps y rester ?
2 à 3 heures
Combien ça coûte ?
Haute saison:34 RMB
Basse saison:28 RMB
Uniquement le parc : 15 RMB
Comment s'y rendre ?
Métro ligne 5, station Dongmen (东门)
A voir également à proximité
x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?