Pourquoi le chinois s'écrit traditionnellement de droite à gauche ?

Pourquoi le chinois s'écrit traditionnellement de droite à gauche ?

Sur les textes anciens, l'écriture chinoise se fait de haut en bas et de la droite vers la gauche. Pourquoi les Chinois avaient-ils fait le choix de ce sens d'écriture ? Et comment est-ce qu'ils écrivent à l'époque moderne ?

L'écriture chinoise est unique en son genre, et c'est le plus ancien système d'écriture encore utilisé de nos jours. Malgré quelques évolutions et simplifications, les Chinois lisent et écrivent aujourd'hui de la même façon qu'il y a des milliers d'années.

Le sens d'écriture en chinois trouve son origine dans les premiers supports

Les premières traces de l'écriture chinoise remontent à l'époque de la dynastie Shang (1200 - 1050 avant JC). D'abord sur des os plats (tels que des omoplates) ou des carapaces de tortues. Sous la dynastie Han (206 avant JC - 220 après JC), les supports d'écriture les plus courants étaient des petites bandes de bois ou des lamelles de bambou (简牍, jiǎndú).

Comme les caractères chinois s'inscrivent tous dans un carré de même dimension, qu'ils ne sont pas liés les uns aux autres et qu'il n'y a pas d'espace entre les mots, il peuvent être écrits aussi bien horizontalement que verticalement.

Ces lamelles de bambou étaient attachées entre elles pour former des rouleaux, et ainsi former des ouvrages complets.

L'écriture verticale s'est alors imposée comme étant la plus pratique. Au fur et à mesure que l'on avance dans la lecture, il suffit de dérouler le rouleau sur le côté.

Écriture chinoise sur lamelles de bambou

Pourquoi les anciens Chinois ont choisi un sens d'écriture de la droite vers la gauche ? Ce choix s'est avéré le plus pratique lorsqu'il s'agissait d'écrire des caractères sur les lamelles successives d'un rouleau.

Lorsqu'un lettré écrivait, il déroulait progressivement les lamelles de bambou du rouleau. Chaque nouvelle colonne commençant à gauche de la précédente. En partant du principe que 90% des gens sont droitiers, si l'on écrit de la gauche vers la droite, alors le rouleau se trouve à droite, sous votre bras qui vous sert à tracer les caractères. Cela obligerait à tenir le pinceau plus haut, ce qui s'avérait vite fatigant lorsqu'il y avait beaucoup de texte à écrire.

Si le rouleau est placé à gauche, il ne gêne pas le mouvement.

Cette tradition d'écrire de haut en bas et de droite à gauche a été conservée même après l'invention du papier qui a progressivement mené à l'abandon des lamelles en bambou au profit d'un support plus pratique.

Écriture chinoise sur lamelles de bambou

Dans quel sens écrivent les Chinois aujourd'hui ?

Pendant une grande partie de l'époque impériale, l'écriture verticale était la seule utilisée. À partir du 19e siècle, sous l'influence occidentale, l'écriture horizontale, de gauche à droite et de haut en bas a commencé à apparaître. Elle facilitait notamment l'écriture des textes scientifiques et des formules mathématiques.

Même si le texte horizontal était considéré comme une rupture avec la tradition chinoise, il était surtout plus pratique à lire.

Après la fondation de la République populaire de Chine en 1949, l'écriture horizontale a été adoptée, et le 1er janvier 1956 tous les journaux chinois sont passés d'une écriture verticale à une écriture horizontale.

Mais cela n'est pas signifié pour autant la disparition de l'ancien format. Encore aujourd'hui, les deux sont encore présents, même s'ils sont utilisés dans des contextes différents.

L’écriture horizontale (横排, hénpái) : de la gauche vers la droite puis de haut en bas, est utilisée pour l'immense majorité des publications (livres, journaux, magazines).

L’écriture verticale (纵排, zōngpái) : de haut en bas puis de la droite vers la gauche, est celle qui est privilégiée pour les choses plus traditionnelles. Par exemple les couplets de printemps qui sont accrochés à côté de la porte d'entrée des maisons lors du Nouvel an chinois, les cartes de vœux, ou encore les enseignes de certains magasins.

Et dans la calligraphie chinoise, c'est évidemment l'écriture traditionnelle qui est privilégiée.

Écriture chinoise calligraphique

Dans la vie courante, les deux systèmes cohabitent, mêlant ainsi l'ancien et le nouveau, la tradition et la modernité. Dans les journaux, même si les textes sont écrits horizontalement, certains gros titres ou slogans sont écrits verticalement. Les dos de couverture de certains livres présentent aussi souvent une écriture avec un alignement traditionnel.

L'écriture chinoise a eu beaucoup d'influence auprès des pays voisins, tels que le Japon ou la Corée. Ces pays écrivaient ainsi traditionnellement de haut en bas. Sous l'influence occidentale, ils sont également passés à un alignement horizontal, même si, comme en Chine, l'écriture verticale reste encore liée à des contextes traditionnels.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?