Pourquoi les Chinois mangent du riz ?

Pourquoi les Chinois mangent du riz ?

Le riz est un aliment polyvalent, nourrissant et peu cher et qui se conserve bien. Les Chinois mangent beaucoup de riz, mais principalement dans la partie Sud du pays, là où le climat doux et humide se prête bien à sa culture. Il est ainsi devenu un complément alimentaire indissociable de la cuisine chinoise dans cette région.

Depuis quand les Chinois mangent du riz ?

La culture du riz en Chine a une histoire qui remonte à presque 10,000 ans, lorsque des agriculteurs chinois ont commencé à en planter près du fleuve Yangtsé. Cette culture s'est progressivement répandue sur tout le continent asiatique et ensuite dans le reste du monde.

Le riz peut être planté dans des régions de basse altitude, humides et chaudes. La partie méridionale de la Chine est dominée par le climat tropical des moussons ; il y fait chaud et pluvieux en été, et peu froid en hiver.

En tant que pays le plus peuplé du monde, la Chine est également le plus gros consommateur de riz, avec 143 millions de tonnes consommées en 2019/2020. L'Inde se classe au deuxième rang avec 100 millions de tonnes de riz consommées au cours de la même période.

Pourquoi les chinois ont construit des rizières en terrasse ?
Leur construction remonte à l'Antiquité et elles ont permis aux agriculteurs chinois de cultiver le riz sur des terres en pente, vallonnées et montagneuses.

Connu en Chine comme « le père du riz hybride », Yuan Longping a développé des souches de riz hybride qui produisaient généralement 20 % plus que les variétés conventionnelles. Plutôt que de réserver ses techniques de culture à la Chine, M. Yuan a poussé à les partager avec le monde ; il a ainsi contribué à réduire la famine et la pauvreté dans le monde entier. Décédé le 22 mai 2021, c'était l'un des scientifiques les plus vénérés de Chine.

Les Chinois ne mangent pas que du riz

Beaucoup de personnes pensent qu'en Chine, le riz constitue l'alimentation principale. Non, les Chinois ne se nourrissent pas uniquement d'un bol de riz, et cette céréale est consommée de diverses façons, notamment sauté ou à la vapeur. Le riz gluant, plus amidonné, servira plutôt à faire des desserts. Le riz n'est jamais consommé seul.

Le riz fait partie de l'alimentation principale dans le Sud de la Chine. Les Chinois du Nord préfèrent quant à eux consommer du blé comme aliment de base, sous forme de nouilles ou des petits pains : mántóu (馒头) ou bāozi (包子). Le climat du nord de la Chine se prête beaucoup moins à la culture du riz.

Cette différence entre le nord et le sud tient principalement au climat (sec dans le nord) et à l'environnement (humide dans le sud) qui font la différence. Il est à la fois assez difficile de cultiver du riz dans le nord, et de planter du blé dans le sud humide.

Quelle importance tient le riz dans la culture chinoise ?

Dans de nombreuses cultures asiatiques, le riz est associé aux femmes et à la fertilité. Dans l'antiquité, des processions étaient réalisées chaque année pour avoir de bonnes récoltes, pour la fertilité des animaux domestiques et des humains.

Le riz a toujours été considéré comme sacré et a façonné les traditions chinoises pendant des siècles. Cet aliment est tellement enraciné dans la culture chinoise qu'il sert de point focal des festivals.

Les 10 festivals traditionnels les plus importants en Chine
Bien que le mode de vie des Chinois n'ait cessé de changer au fil des ans, l'importance des fêtes traditionnelles dans la vie des Chinois ne s'est pas estompée.

Lors de ces festivités, les gens mangent différentes spécialités, dont certaines sont confectionnées à partir de riz. Le tāngyuán (汤圆) est consommé pendant la fête des lanternes. Ces boules de riz gluant ont un goût doux et sucré. Elles sont fourrées de pâte de châtaigne, d'arachide, de sésame, de jujube ou de haricot, mélangée à du sucre.

Le zòngzi (粽子) sont des boulettes de riz consommées lors du festival des bateaux-dragons. En forme de pyramide, elles sont enveloppées dans des feuilles de bambou et garnies de pâte de haricots, de pâte de jujube ou de viande fraîche.

L'importance du riz en Chine peut également être appréhendée à partir du caractère chinois 氣 (qì) qui représente l'énergie vitale. C'est l'un des symboles les plus importants en Chine. Le caractère pour écrire le riz, 米 (mǐ), représente des grains de riz séparés par des feuilles, et se retrouve dans l'écriture du caractère 氣 (qì).

Qu'est-ce que le Qì, ce principe taoïste de la force vitale
Le concept de Qì, cette substance primordiale qui anime l'univers, est une façon typiquement orientale de regarder le monde.

Comment les Chinois peuvent-ils manger autant de riz sans grossir ?

Les personnes qui posent cette question pensent que les Asiatiques en général mangent des énormes quantités de riz à chaque repas. En réalité, ils ne consomment pas de grosses portions, et le riz a également un indice glycémique plutôt faible.

Les glucides vont mettre un certain temps à être transformés en glucose. Le métabolisme des Chinois s'est certainement aussi adapté au fil des millénaires pour mieux intégrer ce régime alimentaire. Enfin, ils ont également une vie plus active que les occidentaux (bien que cela soit de moins en moins vrai).

Mais ce qu'il faut surtout comprendre, c'est que ce n'est pas tant que le riz qui fait grossir, que ce que vous mangez avec. La viande ou les légumes sont toujours en plus faible quantité que le riz qui les accompagne.

Beaucoup d'immigrants chinois qui ont ouvert des restaurants dans le monde entier étaient originaires du Sud de la Chine, ils ont ainsi popularisé le riz comme aliment essentiel de leur cuisine, même si elle n'est pas représentative de la diversité de la gastronomie chinoise.

Le riz est un aliment roi, extrêmement répandu et très populaire en Asie, qui a été essentiel à la survie de toute une population. C'est également un produit d'exception, qui peut se transformer à ses heures en grands plats de la gastronomie mondiale.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?