10 ustensiles que tous les Chinois ont dans leur cuisine

10 ustensiles indispensables que tous les Chinois ont dans leur cuisine

Contrairement une certaine croyance populaire, vous pouvez probablement cuisiner beaucoup de plats chinois avec tout ce qui se trouve déjà dans votre cuisine. Mais une partie du plaisir de faire de la bonne nourriture est d'avoir les bons outils pour le bon travail. Comme les Chinois ont eu des milliers d'années pour y réfléchir, ils ont développé des ustensiles étroitement liés aux techniques utilisées dans la cuisine chinoise. Voici quelques-uns de nos préférés.

Nous utilisons ces ustensiles presque tous les jours. Vous n'avez pas forcément besoin de tous les avoir pour vous lancer dans la préparation de recettes, mais la cuisine chinoise authentique est tellement plus facile avec les bons outils. De plus, ils ont l'avantage d'être peu coûteuses et faciles à trouver, et certains ne sont pas spécifiques à ce type de cuisine.

L'indispensable wok (炒锅)

Le premier ustensile qui vous vient certainement à l'esprit lorsque vous pensez à la cuisine chinoise, c'est un wok. Vous n'aurez jamais l'impression d'être un authentique cuisinier chinois sans en avoir un !

Oui, vous pouvez certainement faire sauter, braiser et faire un certain nombre d'autres choses dans rien de plus sophistiqué qu'une poêle ou une casserole. Mais un wok est parfaitement conçu pour concentrer toute la chaleur au fond, avec des côtés légèrement inclinés qui offrent des zones moins chaudes pour laisser reposer vos aliments.

Les woks sont faits pour résister à la chaleur élevée nécessaire pour faire frire efficacement. C'est cette chaleur qui donne à la nourriture ce goût indescriptible et savoureux connu sous le nom de « wok hay ». Si vous vous voulez retrouver le goût typique de la cuisine chinoise, procurez-vous un bon wok en acier (et évitez ceux avec un revêtement anti-adhésif qui sont plus fragiles).

Pour juger de la qualité d'un wok : soupesez-le. Il doit être lourd, avec une bonne épaisseur d'acier. Les woks de piètre qualité sont moins épais, ils diffuseront moins bien la chaleur et se déformeront avec le temps.

C'est l'un des ustensiles de cuisine les plus utilisés et le plus important, on le trouve dans la cuisine de presque toutes les familles chinoises. Multifonctionnel, il est utilisé pour presque tous les types de cuisson, de la friture au sauté en passant par la cuisson à l'étouffée ou même cuire dans de l'eau bouillante.

Une louche (汤勺) et une pelle (锅铲) à wok

Il existe des accessoires spéciaux pour cuisiner au wok ; les louches et spatules ont de longs manches qui évitent de se brûler les mains autour du wok fumant.

Une bonne pelle à wok est un outil indispensable dans la cuisine chinoise. C'est bien plus qu'une simple spatule, car elle est conçue pour faire sauter les aliments dans un wok et pour les ramasser. C'est l'ustensile parfait. Le bord rond à l'avant de la mini pelle s'adapte parfaitement à la courbure du wok, permettant de ramasser les derniers aliments dans le fond du wok.

Un rice cooker, ou cuiseur à riz (电饭锅)

Sans aucun doute, le rice cooker est l'ustensile qui vous évitera bien des soucis pour la cuisson du riz. Si les Chinois l'utilisent, c'est tout d'abord pour son côté pratique, mais surtout parce que la cuisson est plus régulière, et le riz bien meilleur.

Vous n'avez pas à surveiller constamment le riz pour vous assurer qu'il ne colle pas au fond de la casserole ou qu'il est trop cuit.

Vous ne verrez jamais un Chinois cuire le riz dans une casserole d'eau et le rincer dans une passoire.

La plupart des appareils ont une fonction qui arrête automatiquement la cuisson permet de garder le riz au chaud une fois cuit. Certains ont même une fonction programmation, permettant de déclencher la cuisson à un certain moment, ce qui est très pratique pour avoir le riz prêt lorsque vous rentrez du travail.

De longues baguettes (长筷子)

Les Chinois cuisinent aussi avec des baguettes, et ils les utilisent pour toutes sortes de choses. Les baguettes ordinaires sont utilisées pour battre les œufs ou mélanger les ingrédients. Pour remuer les aliments en train de cuire, des baguettes plus longues (généralement 30 centimètres) sont utilisées afin de ne pas se brûler les doigts.

Ces longues baguettes sont également utilisées pour retirer des aliments d'un wok ou dans le bouillon d'une casserole, ou encore pour retirer les nouilles quand elles sont cuites.

Une araignée (笊篱)

Les raviolis chinois (饺子) sont cuits dans de l'eau bouillante (surtout dans le Nord de la Chine). Une araignée vous évite d'avoir à utiliser une cuillère pour retirer de la casserole une fois la cuisson terminée, ou bien de jeter l'eau pour les égoutter dans une passoire.

Les raviolis sont cuits lorsqu'ils flottent à la surface de l'eau bouillante, c'est le bon moment de les sortir.

Une araignée est également parfaite pour récupérer les nouilles quand elles sont cuites !

De larges couteaux (菜刀)

Vous pourriez être terrifiés par la taille des couteaux de cuisine chinois, avec leurs énormes lames qui ressemblent plus à une hache médiévale qu'à un ustensile de cuisine. Mais une fois que vous les aurez essayé, vous serez étonnées de la rapidité et de la précision avec lesquelles vous hachez, tranchez et écrasez.

Ces couteaux sont très polyvalents et parfaits non seulement pour trancher la viande, mais aussi pour couper des légumes, pour écraser l'ail.

Leur large lame permet également de ramasser ce que vous venez de couper.

Comme les plats chinois contiennent généralement un grand nombre d'ingrédients différents coupés en petits morceaux, avoir un bon couteau est un investissement indispensable. Et ne pensez pas qu'un couteau de boucher fera la même chose : ils sont lourds et épais, car ils sont conçus pour casser les os. Les couteaux chinois, cependant, sont minces, légers et faciles à manier.

Des paniers à vapeur (蒸笼)

Tout n'est pas sauté en Chine, et les Chinois utilisent beaucoup les paniers à vapeur dans leurs recettes, pour cuire toutes sortes d'aliments, notamment des raviolis, des brioches fourrées, du poisson, des légumes...

Les paniers en bambou sont généralement très abordables et constituent un moyen efficace et peu coûteux de cuisiner. Ils peuvent être empilés lorsque vous préparez de grands repas ou lorsque vous faites cuire à la vapeur différents types d'aliments.

Le panier doit reposer sur une grille de cuisson placée dans une casserole ou un wok rempli d'eau bouillante.

Une casserole à fondue chinoise

La fondue chinoise est un des plats les plus emblématiques, car il est avant tout convivial. Vous faites chauffer un bouillon dans lequel chacun vient cuire des aliments pendant quelques secondes. La plupart des familles chinoises possèdent un modèle avec deux compartiments, permettant d'avoir deux types de bouillon, généralement un épicé, et un non épicé.

Il s'agit ni plus ni moins qu'une sorte de casserole, qu'il faut pouvoir chauffer. Pour cela, il existe des petites plaques à induction que l'on peut facilement poser au centre de la table.

Il existe également des modèles plus sophistiqués, intégrant directement le module de cuisson, mais ils sont forcément plus chers.

Un autocuiseur (高压锅)

Les autocuiseurs sont utilisés pour cuire les aliments plus rapidement que les méthodes de cuisson traditionnelles. Ils sont utilisés dans de nombreuses recettes de ragoût à base de porc ou de mouton.

La cuisson sous pression préserve la saveur des aliments et attendrit aussi la viande.

Un rouleau à pâtisserie chinois (擀面杖)

Si vous fabriquez vos propres raviolis ou wonton, il vous faudra un rouleau à pâtisserie chinois. Il s'agit d'un cylindre en bois, mesurant 20 à 30 centimètres de long, mais qui est plus fin aux extrémités. Cela permet d'étaler la pate très finement sur les bords tout en gardant une certaine épaisseur au milieu.

Vous pourriez aussi être intéressés par ces articles

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.