Le thé blanc, le plus délicat des thés chinois

Le thé blanc, le plus délicat des thés chinois

Le thé blanc (白茶, báichá) est un type de thé chinois à la saveur délicate, fabriqué à partir des bourgeons et de feuilles les plus tendres qui sont récoltées à la main en début de saison. Ce thé doit son nom au duvet blanc qui recouvre les jeunes feuilles et qui protège les nouvelles pousses du théier des insectes. En raison de son processus laborieux et minutieux, c'est aussi l'un des thés les plus chers.

Le thé blanc est l'un des trésors de la Chine, consommé depuis longtemps dans la province du Guangdong en Chine, à Hong Kong et dans certaines régions tropicales de l'Asie du Sud-Est. Très faiblement oxydé, il est apprécié pour son arôme fin et délicatement fleuri, ainsi que son pouvoir désaltérant.

Qu'est-ce que le thé blanc chinois ?

Tous les thés chinois proviennent de la même plante : le Camellia sinensis, ou théier. La grande variété des types de thé est déterminée par l'endroit où la plante est cultivée, le moment où le thé est récolté et la façon dont il est ensuite transformé après la récolte.

Le thé blanc est principalement produit dans la province de Fujian. Les sols montagneux, le climat doux tout au long de l'année et des précipitations abondantes, contribuent au caractère unique du thé blanc. Taiwan produit également une petite quantité de thé blanc.

Les feuilles de thé blanc sont traditionnellement récoltées entre la mi-mars et le début avril, lorsque les bourgeons commencent juste à s'ouvrir et ne laissent apparaître que quelques feuilles, jeunes et tendres. A ce moment, les bourgeons sont recouverts d'un duvet argenté, qui va devenir blanc une fois que la récolte aura commencé à sécher, ce qui a donné le nom de « thé blanc ».

La récolte du thé blanc ne peut s'effectuer qu'une seule fois par an. L'art de la création d'un thé d'exception par le cultivateur consiste surtout à anticiper les conditions climatiques pour que la récolte se fasse à un moment bien précis.

Lorsqu'il est infusé, le thé blanc est généralement de couleur claire et dégage un parfum floral. Selon le type, la saveur peut aller du boisé au sucré en passant par le floral avec des notes légères et fruitées. Bien infusé, il est généralement moins amer et moins affirmé que le thé noir.

Feuilles de thé blanc chinois, recouvertes d'un duvet blanc

Comment est fabriqué le thé blanc ?

Le procédé de fabrication du thé blanc chinois est l'un des plus simples, car il n'est que légèrement oxydé. Finalement, l'étape la plus minutieuse est celle de la récolte.

Les feuilles cueillies sont ensuite étalées, à l'extérieur au soleil ou dans une pièce bien ventilée. C'est l'étape de flétrissage, qui permet de faire remonter l'humidité à la surface pour qu'elle s'évapore, de ramollir les feuilles. C'est aussi à ce moment que va commencer l'oxydation enzymatique naturelle.

Les meilleurs thés blancs subissent généralement un flétrissage en deux étapes : la première en extérieur, par une belle journée, puis un flétrissage supplémentaire à l'intérieur.

Les tiges sont ensuite retirées des feuilles, pour passer à l'étape de dessiccation. Les feuilles sont chauffées pour arrêter les réactions enzymatiques et l'oxydation, ce qui donne au thé une saveur légère, une couleur transparente et préserve certains des bienfaits appréciés du thé, comme les antioxydants.

Le taux d'oxydation est très léger, il n'est en général que d'environ 10%.

Après un triage manuel, afin d'éliminer les feuilles brisées et les divers résidus pour ne conserver que des feuilles et des bourgeons entiers. Le thé est ensuite emballé et prêt pour être consommé.

Comment est fabriqué le thé chinois ?
Bien que les étapes de fabrication diffèrent selon le type de thé et les régions, on peut identifier 7 étapes principales dans le processus de production du thé.

Comment bien infuser le thé blanc ?

Le thé blanc doit être infusé à une température relativement basse afin de conserver les caractéristiques de fraîcheur du thé. L'eau doit être pure, propre et ne doit pas être bouillante ni frémissante, idéalement entre 80 et 85°C.

La plupart des thés blancs doivent être infusés entre une minute et cinq minutes. Certaines variétés deviennent astringentes et amères si on les laisse infuser trop longtemps ou si on les infuse avec de l'eau trop chaude. Ne faites jamais infuser le thé blanc dans de l'eau bouillante.

Vous pouvez infuser un bon thé blanc plusieurs fois. Pour la première, une minute dans l'eau chaude suffit à en libérer toutes les saveurs et la subtilité. La durée peut être augmentée pour les infusions suivantes.

Si votre thé est composé en grande partie de bourgeons, une cuillère à café suffit pour une tasse de 250 ml. S'il est composé majoritairement de feuilles, vous pouvez doubler la dose.

Le thé blanc est généralement consommé chaud, et en raison de sa saveur subtile, on n'ajoute généralement pas de sucre ni de lait. Il peut être consommé à tout moment de la journée, même avant de se coucher, car il contient une très faible quantité de caféine.

Infusion du thé blanc chinois

Les différents types de thés blancs

Il existe quelques grandes variétés de thé blanc que l'on peut acheter dans les magasins et sur les marchés en ligne.

  • L'aiguille d'argent aux poils blancs (白毫银针, bái háo yínzhēn) est le thé blanc le plus prisé pour sa saveur pure, son arôme floral et sa couleur dorée. Rare et cher, il fait partie des grands thés les plus célèbres de Chine ;
  • La pivoine blanche (白牡丹, bái mǔdān) est un autre thé de qualité supérieure au goût de noisette et de sucre, fréquemment vendu en tant qu'origine unique ou utilisé dans des mélanges. La couleur, une fois infusée, est légèrement plus profonde que celle de l'aiguille d'argent.

Le thé blanc « Aiguilles d'argent » originel est produit dans la région du Fujian, mais d'autres régions de Chine (telles que l'Anhui), le Sri Lanka de l'Inde ou du Népal en produisent également. Des mélanges de thé de grande qualité peuvent également utiliser des bourgeons d'aiguille d'argent.

Le thé blanc et ses bienfaits pour la santé

Le thés blanc chinois est très rafraîchissant, mais il possède également une forte teneur en antioxydants afin de détoxifier le corps. Considéré comme un remède naturel, il réduit notamment le mauvais cholestérol, possède des propriétés anti-inflammatoires, prévient des maladies cardiovasculaires et évite le développement de cellules cancéreuses.

On dit que l'empereur Guanxu de la dynastie Qing aimait boire du thé blanc pendant la saison chaude de l'été en raison de ses qualités rafraîchissantes et purifiantes. Le thé blanc est également une excellente boisson après les repas, car il aide à digérer.

La teneur en caféine du thé blanc ne représente généralement que 1 % de celle d'une tasse de café et peut donc être consommée plusieurs fois par jour.

Les 6 principaux types de thés chinois et leurs bienfaits
Bien que tous les thés soient issus du Camellia sinensis, c'est le processus de transformation qui donne naissance à une grande variété de saveurs.

Considéré comme la quintessence du thé chinois, le thé blanc est plutôt méconnu en occident, où les thés verts et thés noirs occupent une place prédominante. Son goût unique ne ressemble à aucun autre thé, et il faut vraiment le considérer comme un produit d'exception.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?