Apprendre le chinois en [YEAR], le guide complet pour bien débuter

Apprendre le chinois, le guide pour bien débuter

La langue chinoise (汉语) est un concept très important et précieux de la culture chinoise. Son rayonnement s'est étendu dans le monde entier, et depuis quelques années, il commence à y avoir un enthousiasme mondial pour l'apprentissage du chinois, ouvrant notamment de nouvelles opportunités professionnelles.

Malheureusement, l'apprentissage du chinois mandarin a la réputation d'être exceptionnellement difficile. En réalité, ce n'est pas aussi compliqué que vous le pensez !

Il est temps d'arrêter de trouver des excuses, il est temps d'apprendre le chinois !

Le mandarin et les autres dialectes de Chine

La plupart des gens pensent qu'en Chine, on ne parle qu'une seule langue : le chinois. Et cela est bien loin de la réalité, car dans l'Empire du Milieu, ce ne sont pas loin de 300 langues et dialectes régionaux qui sont parlés, et ce n'est pas étonnant si l'on prend en compte la taille du pays et les 56 minorités ethniques qui s'y côtoient.

La langue chinoise est ainsi composée de 8 branches principales : le mandarin (la langue des officiels du Nord, 北方官话), le wu (吴语), le xiang (湘语), le gan (赣语), le hakka (客家话), le cantonais (粤语), le min (闽语) et le jin (晋语).

Le dialecte mandarin est souvent confondu avec le « mandarin standard » (普通话 pǔtōnghuà), qui signifie « langue commune ». C'est la langue officielle de la République Populaire de Chine, de Taiwan et de Singapour. Le mandarin standard est cependant largement basé sur le mandarin de Pékin.

Dans la région de Canton, et dans une partie du Sud de la Chine, les gens parlent surtout le cantonnais standard, qui est une variété du dialecte cantonais. C'est vraiment une langue à part du mandarin standard ; il y a autant de différence entre ces deux langues, qu'entre le français et l'espagnol !

Vous trouvez cela compliqué ? Ce n'est pas encore fini.

Contrairement aux langues européennes, l'écriture chinoise n'est pas phonétique. Les caractères représentent rarement des sons, mais plutôt des idées. Heureusement, les différents dialectes de Chine partagent tous le même système d'écriture. Même si un mot ne se prononce pas pareil, il va s'écrire pareil. Sauf que dans la pratique, c'est un peu plus compliqué que ça.

L'écriture des caractères chinois a évolué à travers les âges, aussi bien à travers les différents styles calligraphiques que par le nombre de traits qui les composent. Au milieu du 20e siècle, de nombreux caractères ont ainsi été simplifiés, de façon à être écrits plus facilement et plus rapidement.

Sauf que certaines parties de la Chine sont encore restées avec les caractères traditionnels, notamment à Hong Kong, Macao et Taïwan.

Ainsi, ce que l'on considère communément le chinois, c'est la combinaison d'une langue parlée, le mandarin standard, et d'un système d'écriture, le chinois simplifié, même s'il faut comprendre qu'il en existe d'autres.

Est-ce qu'apprendre le chinois mandarin est fait pour vous ?

Soyons honnête, apprendre le chinois n'est pas ce qu'il y a de plus facile, car c'est une langue qui est très différente du français et plus généralement des langues latines ou occidentales. Cela nécessite bien plus d'investissement personnel, et de temps, que d'apprendre l'italien, l'espagnol ou l'anglais.

Même sans avoir la prétention de devenir bilingue, simplement pouvoir tenir une conversation courante, vous demandera du travail.

Alors qu'il y a tant de langues étrangères intéressantes à apprendre, pourquoi choisir le chinois ? Cela dépendra essentiellement de vos besoins. Il y a de nombreuses raisons de se lancer dans cet apprentissage, que ce soit pour faire un prochain voyage en Chine, pour discuter avec la famille chinoise de votre conjoint ou conjointe, pour faire des affaires, pour avoir de nouvelles opportunités professionnelles, pour mieux comprendre la culture chinoise, etc.

La principale raison de l'échec de l'apprentissage du chinois par de nombreuses personnes, c'est le manque de motivation, car elles n'ont pas un objectif précis à atteindre.

Peut-être que certains arrivent à apprendre une nouvelle langue, simplement par plaisir, pour le fun, mais elles sont rares. La quasi-totalité de celles qui réussissent avait un but précis, et apprendre le chinois était un besoin réel et important.

Apprendre le chinois est trop difficile ?

S'il y a bien une langue étrangère qui a la réputation d'être très difficile à apprendre, c'est bien le chinois. En fait, il faudrait être plus précis : c'est une langue difficile pour les occidentaux, car elle est complètement différente de votre langue maternelle.

La difficulté du chinois se résume principalement en 3 points :

  • C'est une langue tonale. Un ton, c'est lorsque le niveau d'un son monte vers les aiguës ou descend vers les graves. En français, on utilise aussi les tons pour marquer une interrogation, une exclamation, un refus. Mais en chinois, le ton fait partie du mot ; un même son prononcé à différents tons, correspond à différents mots à la signification souvent très différente ;
  • Son système d'écriture est basé sur des symboles et pas sur un alphabet. Il y a des milliers de caractères, et si certains représentent plus ou moins l'idée qu'ils évoquent et pour la plupart, c'est une succession de traits qui n'évoquent rien de précis ;
  • Le fonctionnement de la langue est complètement différent. S'il est évident pour ceux qui ont déjà appris une langue étrangère, que l'on peut rarement faire de la traduction mot à mot, c'est encore plus le cas avec la langue chinoise. Le français appartient à la famille des langues indo-européennes ; le chinois appartient à la famille des langues sino-tibétaines. Ce sont de tous nouveaux concepts qu'il faut apprendre, on n'exprime pas les choses de la même façon, ce qui est parfois très déroutant.
Est-ce que le chinois est une langue difficile à apprendre ?
Nombreux sont ceux qui affirment que c'est l'une des langues les plus difficiles à apprendre, car elle est si radicalement différente de leur langue maternelle.

8 choses ne pas faire quand vous débutez en chinois

Lorsque l'on commence à apprendre le chinois, il est important, voir primordial, de prendre tout de suite les bonnes habitudes. Non seulement, vous partirez sur des bases saines sur lesquelles vous n'aurez pas à revenir, mais vous progresserez également plus vite.

Si votre objectif est d'apprendre le chinois le plus rapidement et le plus efficacement possible, ces conseils vous aideront à éviter certaines des erreurs les plus courantes :

Ignorer les tons chinois

Les tons sont probablement l'aspect le plus difficile, mais également le plus important de l'apprentissage du chinois.

C'est difficile, car le français n'est pas une langue tonale. Au début, il est tentant de ne pas les prononcer correctement, en se disant que la personne en face de vous arrivera bien à vous comprendre. Oui c'est vrai, très souvent un natif pourra saisir le sens de ce que vous voulez dire, mais cela lui demandera un effort supplémentaire.

Imaginez que vous parlez avec un étranger qui a un très fort accent, qui déforme les syllabes ou qui change une syllabe par une autre. Oui, vous arriverez à comprendre, mais il y a de fortes chances que vous mettiez rapidement fin à la conversation.

En chinois, le ton fait partie du mot. Utiliser le mauvais ton, c'est utiliser le mauvais mot.

Sans les tons, la langue chinoise perd de son sens, et peut même mener à des situations très drôles. Par exemple dire xiōngmáo (胸毛) au lieu de xióngmāo. Le premier fait référence aux poils de la poitrine, le second est un panda.

Si au début vous apprenez tout le vocabulaire sans les tons, vous devrez repartir de zéro lorsque vous aurez compris que vous ne leur avez pas accordé toute l'importance qu'ils devraient. C'est un temps précieux que vous aurez perdu.

Ne pas oser parler, de peur de faire des fautes

Oui, les tons sont importants, et il est nécessaire de les maîtriser. Mais cela ne se fait pas d'un claquement de doigts. Il faut de la pratique, et la pratique passe par des erreurs, notamment sur les enchaînements de tons qui sont parfois compliqués à bien maîtriser de façon fluide.

Mais ce n'est pas une raison pour ne pas parler. Si votre interlocuteur voit que vous faites des efforts pour parler avec les bons tons, il vous pardonnera bien quelques erreurs.

Même avec peu de vocabulaire, vous pouvez faire quelques phrases pour vous exercer à l'oral.

Un bon début est d'apprendre à vous présenter, dire qui vous êtes, la composition de votre famille (c'est une question que les Chinois vous poseront souvent), ou encore pourquoi vous apprenez le chinois. C'est par la pratique et la répétition que vous apprendrez à parler.

Ne pas être dans une phase active d'apprentissage

Il y a de nombreux moments dans la journée qui se prêtent à travailler votre chinois, et bien plus que vous ne pensez. Regardez autour de vous, faites la liste des objets qui vous entourent, essayez de faire des phrases correspondant à ce que vous êtes en train de faire ou les endroits où vous prévoyez d'aller.

Vous avez appris une nouvelle règle de grammaire ? Essayez de la mettre en pratique avec des choses qui vous concernent. C'est cette mise en situation qui fera que vous arriverez facilement à la maîtriser, et que vous pourrez la réutiliser de façon fluide dans une conversation.

Vous allez rapidement faire des progrès, car vous allez utiliser des mots et expressions de votre quotidien, que vous pourrez réutiliser ensuite.

Vous regardez une série en chinois afin de parfaire votre compréhension orale ? Ayez toujours de quoi noter à côté de vous ; lorsque vous repérez une expression qui peut vous être utile, notez là. Vous allez rapidement enrichir votre vocabulaire.

Être continuellement dans une phase d'apprentissage fera très nettement la différence avec un élève qui ne révisera ses leçons que quelques heures avant le prochain cours.

Apprendre des phrases et expressions par cœur

Qui n'a jamais eu entre les mains ces « guides de conversation » à destination des touristes. Ces petits livres remplis de phrases toutes faites, censées vous aider durant votre voyage.

En pratique, vous aurez forcément besoin de vous exprimer, mais vous ne trouverez jamais dans ces guides la phrase qui convient. Ou pire, vous tenterez de créer votre propre phrase à partir d'une existante, avec le risque de faire des erreurs.

Lorsque l'on apprend une langue étrangère, et de surcroît le chinois, il faut comprendre la langue, comment elle fonctionne. Il faut comprendre le pourquoi et non pas uniquement le comment.

La structure des phrases en chinois est différente de celle du français, c'est même parfois complètement inversé. Mais comme la grammaire de base est vraiment simple, il est facile de créer très rapidement ses propres phrases.

Apprendre des listes de mots qui vous sont inutiles

Le vocabulaire de la langue chinoise est très riche. Il existe toujours plusieurs façons de dire les choses, certains mots ajoutent une certaine nuance, à tel point que l'on a tendance à s'y perdre. Sur certains sites, vous trouverez des listes de mots couvrant toute une thématique (les vêtements, la cuisine, etc). Mais avez-vous vraiment besoin de tous les connaître ?

En chinois comme en français, ce sont toujours les mêmes mots de base qui reviennent dans une conversation. Concentrez-vous sur ceux-là.

Par contre, si vous avez un intérêt particulier pour un domaine, un loisir, ou si vous allez utiliser le chinois dans un certain domaine professionnel, alors plongez vous dans ce vocabulaire spécifique, car il vous sera utile. Bref, apprenez le vocabulaire qui sera utile pour vous, qui n'est pas forcément le même que celui d'une autre personne.

Ne pas apprendre à lire les caractères chinois

Les caractères sont une des grosses difficultés de la langue chinoise, c'est même parfois une horreur de les apprendre, certains se ressemblent et les sources de confusion sont nombreuses. Il est tentant d'en faire l'impasse et de n'apprendre le chinois qu'avec les pinyins.

Et c'est une grosse erreur. Le pinyin est uniquement porteur de la prononciation, mais pas du sens du caractère.

Les pinyins est un bon moyen de retenir la prononciation des mots, ils ont été conçus pour ça, mais ils ne remplacent pas le caractère. En effet, certains caractères se prononcent pareil, on le même pinyin, mais leur sens est différent.

Lorsque l'on commence à apprendre le chinois, on étudie d'abord des caractères simples. Souvent, ce sont les plus utilisés, ceux qui ont le moins de traits, ou dont la représentation graphique permet tout de suite d'en saisir le sens. Au fil du temps, on en intègre de nouveaux, et l'étude des différentes clés les composant, est une bonne méthode pour mieux les retenir.

Combien de caractères chinois faut-il connaître ?
Tout dépend des objectifs que vous vous fixez : est-ce que vous voulez simplement parler, faire un voyage ou travailler en Chine ?

Se disperser entre différentes méthodes

Il est tentant, lorsque l'on commence à apprendre le chinois, d'aller regarder de nombreuses sources d'informations. Cela peut même être bénéfique, car certains sites ou certaines vidéos peuvent aider à mieux comprendre certains concepts de la langue, en les expliquant différemment, ou en donnant de meilleurs exemples.

En revanche, il est inutile d'avoir 3 cartons plein de manuels d'apprentissage du mandarin, ou bien 10 applications sur votre smartphone. Ce ne sont que des supports pour apprendre une langue, et ils ne font pas de miracles.

Ce qui fait que vous allez savoir parler chinois, ce n'est pas la méthode que vous allez suivre, mais c'est votre assiduité au travail.

Quand vous choisissez une méthode, que ce soit un livre acheté en librairie ou celui conseillé par votre professeur, donner lui sa chance. N'en changez pas au bout de deux chapitres, sinon vous allez toujours revoir les mêmes bases.

Vouloir être au même niveau, à l'oral et à l'écrit

Prenons l'exemple d'un enfant, il apprend d'abord à parler, puis à lire des mots simples, puis à écrire. Ce n'est que vers 7 ans qu'un enfant commence à faire des dictées à l'école, et encore ce ne sont au début que des listes de mots, pas encore des textes complets.

Dans l'apprentissage naturel d'une langue, il y a toujours un décalage entre les mots que l'on comprend ou sait dire, ceux que l'on sait lire, et enfin ceux que l'on sait écrire.

Même si l'objectif est que les trois convergent, il est illusoire de vouloir être au même niveau tout au long de votre apprentissage.

Courbe d'apprentissage de l'oral et de l'écrit en chinois

Réflexions finales sur l'apprentissage du chinois

La chose la plus importante est d'être cohérent dans votre façon d'apprendre. Une fois que vous avez trouvé une routine d'apprentissage, tenez-vous-en à celle-ci, ne lâchez rien et ne vous découragez pas. Une pratique quotidienne vous donne plus de chances de vous souvenir de ce que vous avez appris.

Il y a un unique point commun à tous ceux qui arrivent à parler chinois : ils ont travaillé et ont été persévérants. Ce n'est pas une question de talent, de mémoire ou d'un certain don magique pour apprendre une langue.

Maîtriser la langue chinoise n'est pas aussi inaccessible que vous pourriez le penser. Alors, qu'attendez-vous ?

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?