Visiter le Ningxia : que faire, quand partir, transports

Région autonome Hui du Ningxia

La région autonome Hui du Ningxia, située dans le nord-ouest de la Chine, est l'une des provinces les moins peuplées de Chine. Mais elle offre une multitude d'expériences que vous ne trouverez pas dans beaucoup d'autres endroits en Chine, avec sa grande variété de paysages, du désert aux plaines fertiles. Le Ningxia est aussi l'une des régions viticoles les plus prometteuses au monde. Cet héritage de l'époque de la route de la soie a été renforcé par des politiques gouvernementales préférentielles conçues pour stimuler l'agriculture et l'économie dans la région.

Bordant le Shaanxi, le Gansu et la Mongolie intérieure, le Ningxia est l'une des régions les moins visitée par les touristes, vous ne serez pas beaucoup gênés pour découvrir son histoire qui remonte à 200 ans avant JC.

Pourquoi visiter le Ningxia ?

Il y a peu de touristes et le Ningxia fait encore partie de ces rares régions où un Occidental est regardé avec beaucoup d'émerveillement et de curiosité. Visiter le Ningxia est certainement l'une de ces rares expériences qui vous permettra de retrouver la Chine d'autrefois et qui est en train de disparaître.

La province a longtemps été contestée par les empires mongol et chinois, et elle est riche de témoignages historiques : statues bouddhiques, tombeaux royaux de dynasties très anciennes et inscriptions rupestres.

D'un point de vue culturel, le Ningxia est intéressant car un tiers est habité par la minorité ethnique musulmane Hui, qui administre la province. Vous trouverez des références à l'Islam un peu partout : dans les vêtements traditionnels, les coutumes, les Mosquées ou encore la cuisine.

Mais le Ningxia n'a pas toujours été peuplée par les Huis. La région était le cœur de la dynastie préhistorique Xia (2000-1500 avant JC), considéré comme l'origine du peuple chinois.

Pourtant, c'est un territoire très rude qui alterne entre montagnes et plaines poussiéreuses, pratiquement divisée en deux par le fleuve Jaune.

C'est aussi l'une des régions les plus pauvres de Chine, caractérisée par une disparité économique entre la zone nord (plus riche et plus fertile) et celle du sud (sèche et peu peuplée). L'économie repose en grande partie sur ses richesses minérales, mais l'industrie viticole y tient une place de plus en plus importante.

Les points forts touristiques du Ningxia sont sa beauté naturelle, ses paysages désertiques majestueux, ses attractions autour du fleuve Jaune et ses vestiges des anciennes dynasties. En revanche, la région ne s'offre pas facilement aux visiteurs, à moins de parler un peu chinois (vous ne trouverez quasiment personne parlant anglais). Mais comme toute chose que l’on gagne au mérite, les souvenirs que votre séjour n'en seront que plus précieux.

Que visiter dans le Ningxia ?

Yinchuan, la capitale de la province est généralement est un bon point de départ pour explorer les principaux sites historiques et culturels du Ningxia, entre vestiges d'anciennes dynasties, paysages arides et plaines verdoyantes.

Carte des attractions touristiques du Ningxia

Un autre aperçu de la grande muraille

Quand vous pensez à la Grande Muraille de Chine, l'image qui vous vient à l'esprit est plus que probablement l'incroyable section près de Pékin, datant de la dynastie Ming, qui regorge généralement de touristes et de colporteurs. Cela vaut vraiment le détour si vous êtes dans la région, mais si vous recherchez une expérience de la Grande Muraille qui sort de l'ordinaire et des sentiers battus, ne cherchez pas plus loin que la province peu visitée du Ningxia.

Le style du mur est très différent de ce que l'on peut voir avec la longueur rénovée près de Pékin. Les murs du Ningxia sont faits de terre battue, et remontent à la période des Royaumes combattants (475-221 avant JC). Comme il y a eu peu de tentatives de conservation, de nombreuses parties du mur ici se sont malheureusement érodées. Néanmoins, il existe encore de grandes sections de mur qui mesurent environ 3 à 10 mètres de haut et sont extrêmement bien conservées.

Grande muraille de Chine, Ningxia

Parsemés le long de chaque section, vous pouvez également découvrir un nombre apparemment infini de tours phares, certaines presque complètement érodées, d'autres dans un état incroyable.

Yinchuan

La capitale, Yinchuan, est située non loin du fleuve Jaune alors qu'il serpente à travers cette partie isolée et apparemment déserte de la Chine. Cette ville prospère d'environ 2 millions d'habitants (presque une ville de campagne pour la Chine !) est moderne et animée, avec beaucoup de choses à voir et à faire pour les touristes.

Yinchuan, Ningxia
En raison de l'importance de la communauté musulmane, le patrimoine architectural et la culture de Yinchuan offrent un mélange hétéroclite.

Même s'il y a une prédominance de chinois Han, à Yinchuan vous trouverez plus de 500 mosquées, les panneaux routiers sont écrits en chinois et en arabe, et la cuisine est principalement arabe.

Étant donné que Yinchuan était un important centre commercial le long de la route de la soie, il existe de nombreux sites bouddhistes dispersés à proximité qui ont été construits par des moines itinérants.

Guyuan et les grottes de Xumi

Troisième plus grande ville du Ningxia en termes de population, Guyuan abrite les grottes de la montagne Xumi. De la dynastie Wei du Nord (368-534) à la dynastie Tang (618-907), plus de 130 grottes ont été sculptées directement dans la falaise et remplies de sculptures bouddhistes réalistes. Le style de ces sculptures témoignent de l'échange culturel avec l'Inde et l'Asie Centrale qui a eu lieu le long de la route de la soie.

Montagnes Xumi, grottes bouddhistes, Guyuan, Ningxia
Creusées dans les falaises de grès rouge, les grottes ont pu servir à loger des moines. L'élément le plus emblématique est une sculpture de bouddha de 20 mètres de haut.

Bien que ce complexe de grottes soit relativement inconnu en dehors de la Chine, il est considéré à l'échelle nationale comme l'une des plus belles œuvres d'architecture bouddhiste du pays.

Nécropole des Xia occidentaux

À seulement 33 km à l'ouest de Yinchuan, les tombeaux dynastie Xia occidentale (1038-1227) sont l'attraction numéro un de la province, les derniers vestiges de la civilisation Tangut, qui a régné sur la région il y a plus de 1000 ans. Les Tanguts ont finalement été conquis par Gengis Khan, et le Ningxia a été incorporé à la Chine proprement dite pendant la dynastie Yuan (1271-1368).

nécropole, tombeaux, dynastie Xia occidentale, Yinchuan, Ningxia
Le site des tombeaux des Xia occidentaux, d'une superficie de 50 km2 situé au pied des monts Helan, possède 9 mausolées et environ 250 tombes de personnalités importantes.

On sait très peu de choses sur ces peuples anciens et leur mystérieuse dynastie, bien que les tombeaux Xia occidentaux au pied des monts Helan aient fourni aux historiens un trésor d'informations inestimables. Ces tombes, s'élèvent du désert comme des ruches, représentent l'un des plus grands sites de sépulture impériale de Chine et offrent un aperçu fascinant de cette période moins connue de l'histoire chinoise.

Les 108 stupas

Entre Yinchuan et Zhongwei, au bord du désert, découvrez ces 108 stupas sur le versant du mont Xiakou sur la rive ouest du fleuve jaune. Ici, il y avait autrefois de grands temples, mais de nos jours, la plupart des temples sont en ruine et il ne reste que des stupas. Elle sont réparties en 12 rangées contenant chacune un nombre impair, formant un triangle isocèle.

stupas, bouddhisme, Ningxia
Construits en brique, les stupas ont une hauteur de 2m à 2,5 m pour un diamètre de 1,90 à 2,10 m. Le site a été aménagé pour former une attraction touristique majeure.

Le nombre 108 n'a pas été choisi au hasard ; dans le bouddhisme tibétain, il y a 108 illusions ou problèmes dans la vie. Pour les éliminer, il faut prier Bouddha 108 fois, frapper une cloche 108 fois, etc...

Découvrir les vignobles du Ningxia

Bien que les sites culturels et les paysages époustouflants du Ningxia valent à eux seuls une visite, ce qui distingue vraiment la province, c'est son industrie vinicole locale. Aujourd'hui, sur les plaines fertiles du Loess du fleuve Jaune, abritées par la chaîne de montagnes Helan, des établissements vinicoles produisent des millésimes avec un bon rapport qualité-prix. Vous pouvez déguster ces bouteilles dans toutes les villes de Chine, mais il n'y a pas de meilleur endroit pour les essayer que dans les vignobles eux-mêmes.

vignoble, Ningxia
Le Ningxia compte aujourd'hui plus de 40,000 hectares de vignes et 200 établissements vinicoles, dont la majorité sont de petits domaines spécialisés dans les millésimes de haute qualité. Les vins ont déjà remporté plusieurs concours internationaux prestigieux.

Malgré des débuts difficiles, les efforts ont commencés à porter leurs fruits vers 2007, et l'industrie du vin est devenue la deuxième de la région. Bien que la Chine compte plusieurs régions viticoles, le Ningxia a été identifié par les experts locaux et internationaux comme la meilleure grâce à une combinaison exceptionnelle de terroir sablonneux et sec, de haute altitude, de longues heures d'ensoleillement et de faibles précipitations, qui réduisent considérablement le besoin de pesticides.

Aux portes du désert

En se promenant dans des vignobles luxuriants, il est difficile de croire que le reste du Ningxia se compose principalement de déserts poussiéreux et de plaines balayées par le vent. Juste à l'extérieur de la ville de Zhongwei, Shapotou est la zone la plus touristique du Ningxia, avec de nombreux visiteurs attirés par le contraste entre les courbes rapides du fleuve Jaune et les dunes de sable du désert de Tengger qui s'élèvent derrière.

désert de Tengger, Shapotou, Ningxia
Le désert de Tengger est le quatrième plus grand de Chine. Son nom vient du mot mongol signifiant &lasuo; ciel », et suggère que le désert lui-même est aussi infini que le ciel.

Debout au sommet des dunes, vous aurez droit à une vue panoramique sur le désert environnant qui est à la fois impressionnante et humiliante dans une égale mesure. Le district donne également accès à de longues sections de la Grande Muraille, qui s'étendent sur le nord du Ningxia.

Quelle est la meilleure période pour visiter le Ningxia ?

Soyez prudent lorsque vous choisissez le bon moment pour aller au Ningxia : l'automne est froid, l'hiver est long et glacial, l'été est chaud et sec, mais le printemps est une belle saison, malgré qu'il pleut beaucoup. Le meilleur moment pour visiter la région est de mai à octobre. Bien que les températures estivales montent en flèche, le climat sec rend même les jours les plus chauds supportables.

Alors que la majeure partie du Ningxia est constituée d'un désert impitoyable, la vaste plaine du fleuve Jaune au nord a longtemps été un centre fertile pour l'agriculture. L'idée de déserts de sable peut évoquer des images de chaleur étouffante, mais le temps du Ningxia est loin d'être torride ! Son climat est largement continental, avec de longs hivers froids et de courts étés doux.

Alors que les températures moyennes en juillet varient entre 17 et 24 °C, en janvier, elles peuvent régulièrement chuter entre -7 et -15 °C ! La variation de température entre le jour et la nuit est également importante.

Comment se rendre dans la province du Ningxia ?

Votre visite commencera probablement dans la capitale provinciale de Yinchuan. L'aéroport international de Hedong est situé à 25km au sud-ouest de la ville. Bien qu'il soit petit par rapport à de nombreux aéroports chinois, il reste néanmoins la principale porte d'entrée du Ningxia si vous venez en avion par l'une des nombreuses liaisons quotidiennes avec les autres grandes ville.

Carte comment venir à Yinchuan depuis Pekin, Shanghai, Xi'an, Chengdu

Le train à grande vitesse arrive également jusqu'à Yinchuan, ce qui place Xi'an à seulement 3 heures de trajet ! Vous pouvez également venir de Pékin, une liaison directe quotidienne a été mise en place (même si le trajet dure quand même 8h35). Les villes des province voisines du Ningxia restent quand même à plusieurs heures, en attendant le développement progressif des lignes à grande vitesse.

Informations pratiques

Nom en chinois
宁夏回族自治区
Population
6,3 millions d'habitants
Quand venir ?
De mai à octobre, les hivers sont très froids.
Combien de temps y rester ?
3 à 5 jours
Comment s'y rendre ?
En avion : l'aéroport de Yinchuan Hedong assure de nombreuses liaisons tout au long de la journée avec les grandes métropoles chinoises.
En train : des lignes à grande vitesse rejoingnent Pékin et Shanghai, mais les trajets peuvent vite devenir longs.
x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?