Visiter le Xibei, la Chine du Nord-Ouest

Xibei, la Chine du Nord-Ouest

Le Xibei est la grande région du nord-ouest de la Chine qui comprend les provinces du Shaanxi, du Gansu, du Qinghai, ainsi que les régions autonomes du Xinjiang et du Ningxia. Le climat y est en grande partie extrêmement aride et sec, mais c'est aussi là que vous trouverez les plus beaux paysages que vous pourrez visiter en Chine.

Même si aujourd'hui, le développement économique est moins avancé que celui des zones côtières, cela n'a pas toujours été le cas. L'histoire du Xibei est étroitement liée à celle de la Route de la Soie qui a serpenté à travers les montagnes et les déserts jusqu'à son terminus oriental à Xi'an.

Le nord-ouest de la Chine ressemble plus à l'Asie centrale qu'à l'Asie orientale. . Près de 20 millions de musulmans (principalement d'ethnies ouïghoure et hui) vivent au Xibei, soit l'écrasante majorité de la population musulmane du pays.

La région du nord-ouest est située largement à l'intérieur des terres et loin de la mer. Avec ses hauts plateaux, et ses terrains montagneux qui bloquent les courants d'air humide, les précipitations sont plus rares, donnant un climat aride dans une grande partie de la région, et la formation de déserts.

Pendant l'hiver, les conditions météorologiques sont les plus extrêmes. Les températures chutent bien en dessous de zéro et il peut être assez difficile de voyager en cette saison. Et l'été n'est guère mieux, avec des températures qui montent souvent à plus de 37°C durant la journée. Le printemps et l'automne sont les période plus douce de l'année, mais il fera encore très froid jusqu'à la fin mai, et en novembre le froid sera déjà là.

Carte des 5 provinces du Xibei, au Nord-Ouest de la Chine

Shaanxi

Fertiles et cultivables, les terres du sud de la province du Shaanxi sont habitées depuis des milliers d'années. Il y a plus de 7000 ans, les premiers habitants se sont installés dans la région située près du fleuve Jaune.

La province du Shaanxi est célèbre dans le monde entier pour ses soldats en terre cuite , mais en Chine, elle est tout aussi connue pour sa spécialité locale : ses nouilles tirées à la main (biang biang mian 油泼扯面). Sa capitale Xi'an était autrefois un centre actif d'échanges et de commerce, étant le début de la route de la soie qui s'étendait jusqu'au Moyen-Orient.

Visiter le Shaanxi : que faire, quand partir, transports
Réputée pour ses nombreux sites historiques, notamment l'Armée de terre cuite, la région est également fière de ses styles de cuisine uniques.

En tant que capitale de 13 dynasties impériales, Xi'an est un trésor d'histoire et d'archéologie, à la fois dans son ancien centre-ville et dans son environnement rural. Surtout, la fierté de la ville réside dans son mur d'enceinte encore intact (contrairement à celui de Pékin, qui a été démoli). Aujourd'hui, vous pouvez marcher et faire du vélo sur le mur de Xi'an et admirer la ville en contrebas.

Ningxia

Le Ningxia est la plus petite et la plus récente province chinoise. Elle a été créée en tant que région autonome musulmane pour le peuple minoritaire Hui en 1958, même si plus de la moitié du peuple Hui vit en dehors du Ningxia. Les Huis sont les descendants des commerçants musulmans qui ont emprunté la route de la soie à partir de la dynastie Tang.

Le Ningxia est l'une des provinces les plus pauvres de Chine et presque toutes les richesses sont concentrées le long de l'étroite vallée du fleuve Jaune, dans la partie nord de la province. Depuis quelques années, une industrie viticole florissante y est développée, largement soutenue par le gouvernement.

Visiter le Ningxia : que faire, quand partir, transports
Visiter le Ningxia est certainement l'une de ces rares expériences qui vous permettra de retrouver la Chine d'autrefois et qui est en train de disparaître.

La majeure partie du Ningxia est désertique, à l'exception de quelques forêts situées sur les pentes abruptes du Mont Helan. Le fleuve Jaune traverse le nord du Ningxia et constitue la principale voie économique de la province. Dans les régions méridionales du Ningxia, le désert est plus rude que dans le nord. Cette région de la province est très sous-peuplée avec seulement Guyan comme grande ville et quelques villages musulmans.

Gansu

Cette longue province aux allures de serpent longe le corridor Hexi, qui était l'un des principaux chemins de la route de la soie. Pendant des milliers d'années, les caravanes ont emprunté cette voie désertique pour atteindre les marchés chinois, s'arrêtant occasionnellement dans les villes oasis pour se ravitailler ou se protéger des bandits.

Aujourd'hui, le nord et le centre de la province sont majoritairement musulmans. À une certaine époque, la province appartenait à un vaste empire bouddhiste qui a laissé des centaines de magnifiques grottes à travers la province. Actuellement, les seuls bouddhistes de la province sont les communautés tibétaines du sud et certaines communautés mongoles réparties dans toute la province.

Visiter le Gansu : que faire, quand partir, transports
Avec le fleuve Jaune qui serpente au sud et les plateaux qui dominent le nord, la géographie de la province du Gansu est l'une des plus complexes de Chine.

Le Gansu est l'une des provinces les plus rurales de Chine, avec environ 70% de sa population vivant en dehors des villes, un phénomène rare dans la Chine moderne. Bien que sa capitale, Lanzhou, ne soit pas un attrait touristique majeur, des points forts comme le bord ouest de la Grande Muraille, le désert de Gobi et les grottes bouddhistes attirent des voyageurs de partout.

Cependant, ne vous attendez pas au genre de foule que vous trouverez ailleurs en Chine. Le Gansu maintient une exclusivité intacte dont peu d'endroits bénéficient encore.

Même si c'est l'une des provinces les plus pauvres, la Gansu a le potentiel de devenir un centre économique grâce à son emplacement en tant que porte d'entrée majeure vers l'ouest de la Chine et ses vastes ressources naturelles.

Qinghai

Le Qinghai est une très grande province du nord-ouest de la Chine et l'un des endroits les plus reculés et les moins peuplés du monde. C'est pourtant une région diversifiée avec de nombreux groupes minoritaires et une histoire fascinante.

Une grande partie du Qinghai faisait historiquement partie du Tibet et, en tant que telle, la province bénéficie d'une grande partie de la culture tibétaine, peut-être la plus belle expérience qu'un voyageur puisse découvrir sans obtenir de permis pour se rendre dans la région autonome du Tibet. En fait, l'union de nombreuses cultures peut être observée ici, avec les Han, les Tibétains, les Hui, etc.

Visiter le Qinghai : que faire, quand partir, transports
Le principal atout du Qinghai réside dans la beauté et la diversité de ses paysages, mais il abrite également 37 des minorités ethniques, notemment des tibétains.

La beauté du lac Qinghai et les magnifiques montagnes entourant le comté de Yushu ne donnent qu'un aperçu de ce que le Qinghai a à offrir.

Xinjiang

Le Xinjiang, est la plus grande province de Chine, elle a été désigné comme région autonome ouïghoure. Les Ouïghours sont des musulmans d'origine Turque qui représentent environ 45% de la population. Bien que les Chinois Han et les Ouïghours dominent les statistiques, il existe de nombreuses autres minorités intéressantes, notamment les Kazakhs, les Hui, les Kirgz, les Mongols, les Tadjiks et les Russes. Le Xinjiang est peu peuplé et couvre de vastes distances.

Visiter le Xinjiang : que faire, quand partir, transports
Découvrez un monde de sommets enneigés, de magnifiques lacs et de groupes nomades. Le Xinjiang étonne par ses paysages époustoufflants et sa culture.

Les principaux sites touristiques du Xinjiang vont de l'ancien centre commercial comme Kashgar aux magnifiques montagnes et glaciers de Tainshan. On peut profiter des déserts et des lacs de haute montagne ou faire du shopping dans les bazars hebdomadaires dans les petites villes oasis du désert. Le Xinjiang a beaucoup à offrir et est l'un des endroits les plus reculés du monde.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?