Armée de terre cuite à Xi'an : guide complet pour la visiter

L'armée de terre cuite de l'empereur Qin

L'armée de terre cuite, située à côté de xi'an, est une énorme collection de statues représentant les armées du premier empereur de Chine, Qin Shi Huang. Il avait ordonné cette construction pour protéger sa tombe et gouverner un autre empire dans l'au-delà. Avec plus de 8000 personnages chevaux sculptés, c'est une création humaine absolument incroyable qui doit figurer en bonne place sur votre itinéraire de voyage.

Souvent considérée comme une des découvertes archéologiques les plus importantes du 20e siècle et la « huitième merveille du monde », plus de 200 chefs d'État et de gouvernement étrangers. S’ils se rendent à Pékin et à Shanghai pour voir la Chine contemporaine, Xi'an leur permet indubitablement de replonger dans l'histoire. Ces statues sont devenues une carte de visite en or de la brillante civilisation de la Chine ancienne.

Il existe sept grandes merveilles du monde, et la découverte des guerriers et chevaux en terre cuite fabriqués sous le règne de l’empereur Shihuangdi devrait être la huitième. On n’est pas réellement allé en Egypte si l’on n’a pas vu les pyramides, on ne peut pas dire qu’on a vu la Chine si l’on n’a pas contemplé l’armée de terre cuite.Jacques Chirac, septembre 1978

Depuis leur découverte, les guerriers en terre cuite fascinent par leur histoire ; c'est l'une des attractions les plus populaires (et les plus fréquentées) de Chine. Pourtant certains voyageurs déconseillent de s'y rendre. Oui, il y a du monde. Oui, l'entrée est assez chère. Non, on ne peut pas s'approcher des statues et les toucher...

Mais comment ne pas rester insensible devant cette réalisation... Est-ce que cela vaut la peine de visiter l'armée de terre cuite ? Absolument ! Et ce serait dommage de faire l'impasse sur cette étape lors que votre voyage en Chine.

A quoi ressemble la visite des guerriers en terre cuite ?

Le site archéologique abritant les guerriers, s’étend sur une surface de 20 000m², se compose de trois « fosses » principales (de vastes chambres souterraines dans lesquelles différentes sections de l'armée ont été découvertes), un musée et le tombeau de l’empereur Qin Shi Huangdi.

Lorsque vous entrez dans l'espace caverneux de la fosse 1, vous aurez plus l'impression d'être dans un hangar d'avions qu'à une salle d'exposition. Votre regard s'incline vers le sol, et vous verrez des rangées de silhouettes austères et dressées en argile brune, regardant fixement devant vous, prêtes au combat.

Il y a plus de 6000 guerriers et chevaux en terre cuite dans cette fosse, dont 1000 ont été déterrés. De la taille d'hommes adultes, leurs mains sont enroulées dans l'air, car les armes qu'ils tenaient à l'origine sont depuis longtemps rouillée.

armée de terre cuite, xi'an

À première vue, vous pourriez penser que les guerriers sont des copies conformes les uns des autres. Mais regardez de plus près et vous verrez des différences subtiles, notamment comment les expressions faciales de chaque guerrier diffèrent. Certains ont l'air solennel, d'autres agressifs, d'autres presque philosophiques. Quelques-uns semblent esquisser un sourire narquois. Leurs physiques sont également différents : certains sont sveltes, d'autres musclés.

Ce que vous ne voyez pas toujours des images, c'est comment les guerriers ont été délibérément disposés pour se tenir en formation de bataille impériale. En fonction des rangs et rôles, les soldats ont des cuirasses, des coiffures et des tuniques différents. Certains personnages sont comme décapités, leurs têtes jamais localisées.

L'arrière de la première fosse vous rappelle que vous êtes sur un site archéologique actif, et vous pourrez assister au travail de restauration minutieux qui est toujours en cours. Les figurines trouvées brisées en fragments ressemblant à des puzzles doivent être rassemblés pièce par pièce.

La seconde fosse contient environ 1 300 guerriers et chevaux. Vous pourrez examiner de près quelques statues, exposées dans des vitrines. Les détails qui ont servi à sculpter chaque guerrier sont vraiment époustouflants.

La troisième fosse 3, la plus petite, et contient 72 guerriers et chevaux, impeccablement restaurés. On pense que cela a été le quartier général de l'armée en raison du nombre d'officiers de haut rang contenus ici.

Mausolée de l'empereur Qing Shihuang

Ce que beaucoup de gens ne savent pas, c'est qu'avec votre billet pour les guerriers en terre cuite de Xi'an, vous avez également le droit d'aller au Mausolée du premier empereur Qing. Il s'agit de la tombe de l'empereur que les guerriers protègent.

Comment se rendre au Mausolée ? Une fois que vous avez fait tout ce que vous vouliez sur le site des guerriers, retournez à l'endroit où vous avez acheté votre billet. Sur la place de l'entrée principale, se trouve une gare routière ; vous faites la queue et prenez le bus gratuit qui vous emmènera au site du mausolée. Il est important de conserver le billet d'entrée au site de l'armée car il vous permet de prendre le bus et entrer dans le mausolée.

Vous arrivez alors sur le site où l'empereur est enterré, mais il n'y a pas grand-chose à voir, à part le monticule où l'empereur est enterré. Le gouvernement chinois a donc décidé de ne pas l'ouvrir avant d'être certain qu'il sera bien préservé. Car lors de la fouille du site des guerriers, la peinture qui les recouvrait a disparue en quelques secondes à cause de l'oxydation et de l’air sec de Xi’an.

Ainsi, l’État préfère attendre que de nouvelles technologies se développent afin de garantir que le contenu ne subira aucun dommage. Il est également probable que des pièges aient été installés par l’empereur pour protéger sa dépouille, pièges qui sont autant de dangers pour les archéologues.

Qing Shihuang, le premier empereur de Chine, un brin mégalomane

Bien qu'il n'ait que 13 ans lorsqu'il monta sur le trône de l'État occidental de Qin en 246 avant JC, en 25 ans, Qin Shi Huang réussit à fédérer progressivement les états qui se sont affrontés pendant presque 300 ans durant la période des royaumes combattants, devenant ainsi le premier empereur d'une Chine unifiée, marquant le début des dynasties impériales.

La stabilité qu'il a imposée a permis de grandes avancées dans le système politique, l'économie et la culture. Il était également connu pour être un leader brutal, ordonnant la mort de quiconque s'opposait à ses idées.

Durant son règne, Qin Shi Huang a entrepris de transformer l'empire, par un gouvernement centralisé et une tyrannie souvent impitoyable. En plus de normaliser les poids et les mesures, la largeur des roues, uniformiser la langue écrite, et normalisé la monnaie chinoise, le Premier Empereur de la dynastie Qin est également tristement célèbre pour avoir brûlé des livres et exécuté des savants qui critiquaient le régime.

En plus de superviser la construction de routes reliant toutes les parties de l'empire, principalement pour aider les opérations militaires, Qin Shi Huang a commencé la construction de la Grande Muraille, pour se protéger contre les tribus nomades venant du nord.

Ambitieux jusqu'au bout, Qin Shi Huang est mort lors d'un voyage sur la côte est à la recherche de l'île légendaire des immortels et de la drogue secrète de la longévité qu'ils détenaient.

Qin Shi Huang pensait qu'en tant qu'empereur de Chine, il aurait besoin d'une armée dans l'au-delà, au cas où son élixir de vie lui ferait défaut. Il croyait qu'une armée pourrait le protéger. Il a ainsi imaginé un domaine souterrain qui serait parallèle à son existence terrestre après sa mort corporelle.

On estime qu'il a fallu 700,000 ouvriers sur une période de 40 ans pour achever les statues et le complexe funéraire. L'empereur a ordonné la construction de son mausolée élaboré immédiatement après être monté sur le trône en 246 avant JC.

La construction a pris fin en 206 avant JC, 4 ans après sa mort, alors l'empire s'était rapidement désintégré dans la guerre civile. Les mêmes États belligérants qui avaient été unifiés surgirent et la Chine du faire face à de nombreux affrontements jusqu'à ce qu'elle soit à nouveau unifiée sous la dynastie Han.

Comment ont été découverts les guerriers de terre cuite ?

En 1974, alors qu'une grave sécheresse frappait la province du Shaanxi, des villageois tentaient de creuser un puit dans les champs pour trouver de l'eau, mais à la place ils ont découvert des fragments de statues, puis un guerrier en terre cuite grandeur nature.

Les autorités locales ont rapidement été averties, et les premières reliques ont été envoyées au centre culturel local pour qu'elles soient restaurées. Le gouvernement a ensuite été informé, une équipe de fouilles a été envoyée pour déterrer l'armée de terre cuite.

De 1976 à 1978, du personnel supplémentaire a été ajouté à l'équipe archéologique pour mener à bien les travaux d'excavation. Le 1er octobre 1979, le Musée des guerriers et des chevaux en terre cuite de l'empereur Qin Shi Huang a commencé à s'exposer aux yeux des visiteurs locaux et étrangers.

L'endroit où le puits a été creusé, se trouve à l'extrémité est de l'actuelle fosse 1.

La zone découverte jusqu'à présent ne représente qu'une fraction de la superficie totale censée contenir des figurines en terre cuite. Les projets d'excavation et de restauration se poursuivent et le feront pendant de nombreuses années à venir. On ne sait pas combien d'autres figures en terre cuite sont encore à découvrir.

Comment se rendre à l'armée de terre cuite depuis le centre ville de Xi'an ?

Le site se trouve à 40 km de Xi’an, dans le district de Lintong, et il n'y a pas encore de ligne directe permettant vous y rendre. Mais il est très facile de s'y rendre seul, sans avoir besoin de passer par une visite organisée, simplement en prenant e bus.

  • Plan A : Prenez la ligne 1 du métro jusqu'à Fangzhicheng, changez pour la ligne 9 et descendez à la station Qinling West. Prenez ensuite le bus numéro 617, qui circule jusqu'au musée.
  • Plan B : sur la ligne 9, descendez à la station Huaqing Pool, puis prenez le bus 602 pour Lintong.

Au moment de prendre le bus (617 ou 602), vous pourrez peut-être voir des personnes (parfois habillées en uniforme faisant penser que ce sont des policiers) qui vont essayer de vous faire monter dans un autre bus. Vous arriverez bien jusqu'au site de l'arme de terre cuite, mais le billet est plus cher, et vous ferez un arrêt obligatoire dans une boutique commissionnées.

Jamais un chauffeur de bus officiel ne viendra chercher les touristes sur le parking !

Où acheter des billets d'entrée ?

Il y a deux moyens d'acheter vos entrées pour les guerriers de terre cuite : en ligne ou à la billetterie du musée :

  • Rendez-vous sur la billetterie officielle, choisissez une date, une heure de visite, et le nombre de tickets d'entrée que vous voulez. Pour la confirmation, un numéro de téléphone chinois sera requis (il vous faudra donc une carte SIM chinoise). Vous pourrez régler par carte bancaire ou paiement mobile (wechat ou Alipay) ;
  • Vous pouvez également acheter vos billets sur place, cherchez le « Ticket Office » à droite de l'entrée nord. Il y a souvent la queue pour entrer et vosu devrez présenter votre passeport.

Le nombre d'entrées par jour est limité, et lorsque le quota a été atteint, il n'est plus possible d'acheter de billets. Si vous venez un jour où vous savez qu'il y aura de l'affluence (week-end, jour férié, pic de la saison touristique en juillet et août), préférez l'achat des billets en ligne. Vous ne ferez pas la queue et vous serez certain de pouvoir entrer quand vous le souhaitez.

A quel moment de la journée visiter l'armée de terre cuite ?

Le site de renommée mondiale attire des millions de touristes chaque année. Il est particulièrement occupé le week-end et les jours fériés chinois. Pendant la fête nationale (la première semaine d'octobre), il reçoit environ 400,000 visiteurs, avec environ 5 millions de visiteurs chaque année.

Pendant les heures de pointe, la foule peut être énorme pour venir voir les guerriers. Il y a généralement moins de touristes le matin, juste après l'ouverture à 8h30, car les bus de touristes arrivent généralement vers 10h et la foule augmente au fil de la journée. Vers midi, beaucoup partent manger et c'est un autre créneau horaire possible (même si cela reste un peu aléatoire). Mais la vérité est qu'il y aura toujours du monde, et vous devrez prendre vote mal en patience.

Le tourisme intérieur chinois est en plein essor et, naturellement, les guerriers sont une attraction principale. Vous devrez parfois jouer des coudes avec quelqu'un qui veut se faire un selfy devant les guerriers pour ramener une photo souvenir.

Si vous êtes agoraphobe, préférez venir pendant la basse saison hivernale. Il y aura moins de monde, mais le temps sec et froid n'est pas si agréable pour les visites en extérieures.

A quelle saison doit-on venir ?

Le musée qui abrite les guerriers se trouve en intérieur, donc vous ne serez pas vraiment dérangés par la météo et le site peut se visiter tout au long de l'année. Mais comme une partie de le visite se fait en extérieur (notamment le mausolée), le printemps et l'automne sont plus agréables (de mars à mai ou de septembre à octobre), car les températures ne sont ni trop chaudes, ni trop froides.

Les étés sont très chauds à Xi'an, et avec la foule cela peut vite devenir désagréable. Si vous cherchez à économiser un peu d'argent, la mi-novembre à la mi-mars est la basse saison et le prix d'entrée est réduit.

Informations pratiques

Nom en chinois
兵马俑
Quand venir ?
Toute l'année, idéalement printemps ou automne
Horaires
Haute saison (1 Mars – 30 Nov) : 8:30–17:00
Basse saison (1 Dec -28 Fev) : 8:30–16:30
Combien de temps y rester ?
2 à 3 heures
Combien ça coûte ?
120 RMB, gratuit pour les enfants de moins de 1m40
Site officiel
Adresse
District de Lintong , Xi'an, Shaanxi, Chine
Comment s'y rendre ?
Depuis le centre ville de Xi'an, métro ligne 1 jusqu'à Fangzhicheng, prendre la ligne 9 jusqu'à Qinling West, puis le bus numéro 617.
x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?