Comment utiliser le métro en Chine

Métro en Chine, le moyen de transport à privilégier

Prendre le métro est un moyen peu coûteux et écologique d'explorer une ville. Si ce mode de transport est privilégié par les touristes, ces derniers se joignent aux millions de locaux qui vont au travail ou vaquent à leurs occupations et profitent de déplacement peu coûteux.

Le plus grand réseau de métro du monde

Le réseau de métro chinois a connu une croissance fulgurante au cours des dernières décennies, avec près de 4 600 kilomètres construits depuis l'ouverture de la première ligne de métro du pays à Pékin en 1969.

Actuellement, 33 villes chinoises disposent d'un métro, dont 21 sont entrées dans l'ère du transport ferroviaire au cours des dix dernières années. Et plus d'une douzaine sont en cours de planification et de construction.

Shanghai est en tête de toutes les autres villes chinoises avec un kilométrage opérationnel de 669 kilomètres, suivie de Pékin avec 617 kilomètres, Canton avec 473 kilomètres.

Dans l'ensemble, 13 des 33 villes exploitent des lignes de plus de 100 kilomètres, et elles sont loin de s'arrêter là. Pékin, Shanghai et Canton prévoient d'étendre leurs lignes au delà des 1000 kilomètres, et Shenzhen, Wuhan et Chengdu prévoient d'atteindre 800 kilomètres.

La Chine abrite le système de métro le plus fréquenté au monde à Pékin et le réseau le plus long au monde à Shanghai.

Un système de transport économique

Lorsqu'un métro est présent dans une ville que vous visitez, n'hésitez pas une seconde et utilisez-le car c'est l'un des meilleurs moyens de se déplacer. Ce moyen de transport en Chine est une bien meilleure option que le bus ou le taxi.

Pourquoi voyager en métro en Chine ?

  • Peu coûteux : le prix du ticket est calculé selon la distance à parcourir et un trajet moyen vous reviendra à environ 0,5€. Ce n'est que pour les distances les plus longues (par exemple rejoindre l'aéroport) que le prix peut aller au delà de 1€ ;
  • Rapide : ils circulent à des fréquences élevées (toutes les 3 minutes à Pékin aux heures de pointe) et vous n'aurez pas à attendre longtemps pour en voir arriver un, et vous n'aurez aucun embouteillage ;
  • Les sites populaires sont bien desservis : que ce soit les endroits à visiter que les lieux animés, les gares et même souvent les aéroports ;
  • Simple et facile à utiliser : avec son double affichage (anglais/chinois) et ses multiples indications, si vous avez l'habitude de prendre le métro vous ne serez pas déroutés. Et en cas de problème vous trouverez toujours du personnel parlant en anglais (alors que dans un bud le chauffeur ne parlera certainement que chinois) ;
  • Confort : les métros sont généralement confortables, propres et climatisés ;
  • Sécurité : si la Chine est un pays très sûr c'est que le problème est pris avec sérieux. Il y a généralement des détecteurs de métaux à l'entrée des stations et beaucoup de caméras. Les vols et les agressions dans le métro sont extrêmement rares ;

Ces avantages ne doivent pas pour autant faire oublier que le métro est parfois victime de son succès. L'affluence est particulièrement importante aux heures de pointe, le matin entre 7h et 9h, et le soir entre 17h et 19h.

Comment prendre le métro en Chine ?

Vous pensez qu'utiliser le métro est stressant ? Déconcertant ? Vous allez voir que c'est finalement bien plus simple que vous ne le pensez. Même si suivant les villes il peut y avoir quelques différences, globalement le système reste le même partout.

Commencez par trouvez votre station ; elles sont clairement indiquées avec des panneaux dans la rue, en anglais et en chinois.

A l'entrée vous trouverez un hall avec un grand plan du réseau. Vous pouvez également récupérer un petit plan papier à côté du comptoir d'information.

Pour acheter votre ticket, vous avez plusieurs solutions :

  • Utiliser des distributeurs automatiques : ils ont une version en anglais. L'écran montre une carte avec les liste des stations auxquelles vous pouvez vous rendre, il suffit de la toucher, vous laisser guider et payer le montant (dépendant de la distance du trajet) ;
  • Vous rendre au guichet, mais l'agent ne parlera pas forcément bien anglais. Prévoyez de noter le nom de la station (si possible en chinois) à laquelle vous voulez arriver. Avec quelques gestes des mains et un peu de bonne volonté vous arriverez à acheter vos titres de transport !

La plupart des villes proposent des cartes permettent d'éviter de prendre à chaque fois des billets, et de les payer moins cher.

Vous êtes maintenant en possession de votre ticket, et après avoir passé le portique pensez à bien le conserver car il vous sera nécessaire pour sortir à votre arrivée.

Suivant les villes, il peut y avoir des contrôles de sécurité, vos bagages seront passés aux rayons X pour détecter la présence d'objets métalliques.

Dirigez vous ensuite vers le quai et attentez le train, en vérifiant que vous allez dans la bonne direction.

Durant le trajet, le nom des stations est annoncé en chinois et en anglais. Rapprochez-vous de la porte un peu avant l'arrivée pour que vous puissiez descendre sans être génés par ceux qui vont monter.

Une fois descendus, dirigez-vous vers les sorties. Les gares de métro peuvent être grandes, immenses, avec de nombreuses sorties. Vous trouverez généralement un plan avec la liste des sorties et les points d'intérêt qui se trouvent à proximité, choisissez la plus proche de l'endroit où vous voulez aller.

Croyez-moi, cela vaut la peine de perdre quelques minutes à vérifier cette carte que de se retrouver à marcher sur des centaines de mètres dans les couloirs, au milieu des boutiques et vendeurs de nourriture, pour finalement se retrouver bien loin de lo où vous voulez vous rendre !

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?