Histoire et architecture de Shanghai : explorer le patrimoine de la ville

Shanghai : un voyage à travers l'histoire et l'architecture de la ville

Shanghai, une ville de plus de 24 millions d'habitants, est l'un des centres urbains les plus dynamiques et les plus influents du monde. En tant que centre financier mondial, capitale culturelle et hub de transport, Shanghai a une histoire riche et complexe qui a façonné son architecture et son paysage urbain.

L'exploration de l'histoire et de l'architecture de Shanghai est un aspect essentiel de toute visite de la ville. Comprendre les influences culturelles, politiques et économiques qui ont influencé la croissance de Shanghai est essentiel pour apprécier le caractère et le charme uniques de la ville. De plus, les bâtiments et les points de repère qui ont traversé les siècles reflètent l'évolution des styles architecturaux et des philosophies de conception de leurs époques respectives.

Dans cet article, nous allons explorer l'histoire et l'architecture de Shanghai, en examinant de plus près les bâtiments les plus emblématiques de la ville. Des temples anciens et de l'architecture traditionnelle chinoise du vieux Shanghai aux gratte-ciel modernes en passant par les constructions avant-gardistes du Shanghai contemporain, nous allons plonger dans les nombreuses facettes de cette ville fascinante, en découvrant les histoires et les influences qui l'ont façonnée au fil des siècles.

Que vous soyez féru d'histoire, d'architecture ou simplement curieux de découvrir cette ville dynamique et passionnante, cet article est fait pour vous.

L'architecture ancienne de Shanghai

Les styles architecturaux et les matériaux de construction les plus anciens de Shanghai reflètent la géographie et l'histoire uniques de la ville. Les premiers bâtiments de la ville étaient construits en bois, en terre et en briques, des matériaux facilement disponibles dans les régions environnantes.

L'un des exemples les plus emblématiques de l'architecture ancienne de Shanghai est le temple du Dieu de la ville, également connu sous le nom de Chenghuang Miao (城隍庙, chénghuángmiào). Ce temple a été construit pendant la dynastie Ming (1368 - 1644) et servait de centre d'activités religieuses et commerciales. Le temple a été reconstruit pendant la dynastie Qing (1644 - 1912) et présente une combinaison d'éléments architecturaux traditionnels chinois, avec ses couleurs vives, ses décorations et ses tuiles vernissées.

Zone du temple du Dieu de la ville, Shnaghai

Relié au temple, le jardin Yu (豫园, yù yuán) est un jardin traditionnel chinois également construit sous la dynastie Ming. Exemple remarquable de l'architecture ancienne de Shanghai, il est célère pour son aménagement méticuleux, ses bassins tranquilles et son architecture traditionnelle. Il s'agit d'une attraction touristique populaire et d'une destination incontournable pour quiconque s'intéresse au patrimoine architectural de Shanghai.

Jardin Yu, Shnaghai

Le temple Longhua (龙华寺, lónghúa sì),est un autre exemple remarquable de l'architecture ancienne de Shanghai. Situé dans la partie sud de la ville, il date de la période des Trois Royaumes (220 - 280) et est l'un des plus anciens temples de Shanghai. Il a été détruit et reconstruit plusieurs fois au cours des siècles, mais les bâtiments existants présentent un mélange de styles architecturaux des dynasties Song et Ming, avec des toits en pente, des avant-toits incurvés et des sculptures peintes.

Temple Longhua, Shnaghai

Les premiers bâtiments résidentiels de Shanghai étaient également construits en bois et en terre, avec des toits plats et des cours intérieures. Cependant, au cours des dynasties Ming et Qing, les riches marchands et fonctionnaires ont commencé à construire des structures plus élaborées avec des toits de tuiles, des façades décorées et des jardins.

Le style architectural shikumen, qui est apparu à la fin du 19e siècle, est l'un des exemples les plus distinctifs de l'architecture résidentielle traditionnelle de Shanghai. Ce style combine des éléments architecturaux chinois et occidentaux, avec des structures en brique et en bois présentant des portes arrondies, des toits incurvés et des sculptures en pierre.

Les influences coloniales dans l'architecture de Shanghai

Au milieu du 19e siècle, Shanghai est devenue un port conventionné, avec la signature du traité de Nanjing en 1842 qui mettait fin à la première guerre de l'opium. La ville s'est alors ouverte au commerce et aux investissements étrangers, et un certain nombre de puissances étrangères ont établi des concessions dans la ville. Elles étaient des enclaves distinctes dotées de leurs propres gouvernements et systèmes juridiques, et elles ont eu un impact profond sur le paysage urbain et l'architecture de Shanghai.

Les concessions étrangères à Shanghai ont été initialement établies par les Britanniques, les Français et les Américains, avant d'être rejointes par les Japonais et d'autres puissances européennes. Les concessions présentaient un mélange de styles architecturaux, notamment néo-classique, gothique et néo-Renaissance, et étaient construites en brique, en pierre et en béton.

L'un des exemples les plus emblématiques de l'architecture coloniale à Shanghai est le Bund (外滩, wàitān), une promenade au bord de la rivière qui présente une rangée de grands bâtiments construits par des banques étrangères, des maisons de commerce et d'autres entités commerciales. Le style architectural du Bund est un mélange de néoclassique et d'Art déco, avec des façades ornées, des portes cintrées et des ferronneries décoratives.

Bâtiment coloniaux le long du Bund, Shnaghai

L'ancienne concession française (上海法租界, shànghǎi fǎ zūjiè), une zone de la ville qui était sous contrôle français de 1849 à 1946, présente un mélange de styles architecturaux européens et chinois, avec des ruelles étroites, des immeubles bas et des toits de tuiles. La zone est également connue pour ses rues bordées d'arbres, ses espaces ouverts et ses jardins publics, qui offrent un contraste frappant avec le tissu urbain dense et chaotique des autres parties de la ville.

Ancienne concession française, Shnaghai

La période coloniale a eu un impact important sur l'architecture et l'aménagement urbain de Shanghai. Les concessions étrangères ont introduit de nouveaux matériaux de construction, des techniques de construction et des styles architecturaux dans la ville, et ont contribué à faire de Shanghai un centre mondial de commerce et de culture. Aujourd'hui, de nombreux bâtiments de l'époque coloniale sont préservés en tant que sites historiques, offrant aux visiteurs un aperçu du passé fascinant de Shanghai.

L'héritage colonial de Shanghai : un regard sur le passé
Des influences culturelles aux changement sociaux et économiques, le colonialisme a façonné l'identité de Shanghai et continue d'influencer son présent.

Art déco et modernisme à Shanghai

Au début du 20e siècle, Shanghai a connu un boom de la construction, avec l'introduction de nouveaux styles architecturaux. L'essor de l'Art déco et du modernisme a été alimenté par la prospérité croissante de la ville et son désir de s'imposer comme une métropole chic et moderne.

L'Art déco, un style apparu en France dans les années 1920, se caractérisait par des formes géométriques, des designs épurés et une ornementation somptueuse. À Shanghai, l'architecture Art déco a été influencée par le mélange unique des cultures occidentale et orientale de la ville, ce qui a donné lieu à une fusion distinctive des styles.

L'un des exemples les plus remarquables de l'architecture Art déco à Shanghai est le Park Hotel (国际饭店, guójì Fàndìan), construit en 1934, qui est l'un des monuments les plus emblématiques de la ville.

Park Hotel, Shanghai

Le modernisme, autre style architectural apparu au début du 20e siècle, se caractérise par une conception fonctionnelle, la simplicité et le rejet de l'ornementation. À Shanghai, les bâtiments modernistes étaient souvent caractérisés par des lignes épurées, de grandes fenêtres et des toits plats. Parmi les exemples les plus célèbres d'architecture moderniste à Shanghai figurent l'hôtel Métropole (锦江都城经典, jǐnjiāng dūchéng jīngdiǎn), le Cathay Theatre (国泰电影院, guótài diànyǐngyuàn) et les appartements Normandie (武康大楼, wǔkāng dàlóu).

Les bâtiments Art déco et modernistes de Shanghai ont souvent été conçus par de célèbres architectes du monde entier et sont généralement construits en béton armé et en acier. Ils représentaient l'avant-garde de la conception architecturale de l'époque et étaient destinés à mettre en valeur le statut de Shanghai en tant que ville cosmopolite et avant-gardiste.

Aujourd'hui, nombre de ces bâtiments sont préservés, offrant aux visiteurs un aperçu du passé glamour de la ville. Ils sont le témoin du patrimoine culturel et architectural de Shanghai et rappellent l'esprit pionnier et l'engagement de la ville en faveur de l'innovation.

Développement après-guerre de Shanghai

La période d'après-guerre de Shanghai a été marquée par une combinaison de bouleversements politiques et d'urbanisation rapide. Après l'établissement de la République populaire de Chine en 1949, la ville a connu une période de changements importants, le gouvernement encourageant la construction de projets d'infrastructure à grande échelle et de gratte-ciel.

L'un des exemples les plus emblématiques de l'architecture d'après-guerre à Shanghai est l'Oriental Pearl Tower (东方明珠广播电视塔, dōngfāng míngzhū guǎng bō diànshì tǎ), une tour de 468 mètres de haut au design unique et futuriste. La tour a été achevée en 1994 et est l'un des symboles les plus reconnaissables de Shanghai.

Tour perle de l'Orient, Shanghai

Cette période a également vu la construction d'un certain nombre de nouveaux complexes résidentiels et de bâtiments commerciaux, dont beaucoup ont été construits en béton et en acier. Ces bâtiments s'écartaient des styles architecturaux traditionnels qui avaient dominé le paysage urbain de Shanghai pendant des siècles et ont contribué à faire de la ville un centre mondial de l'architecture et du design modernes.

Pendant la Révolution culturelle, de nombreux bâtiments et sites historiques de Shanghai ont été détruits ou réaffectés, notamment le temple historique du Dieu de la ville et le temple Longhua. Cependant, dans les années 1980 et 1990, le gouvernement a commencé à reconnaître l'importance de préserver le patrimoine culturel de la ville, ce qui a conduit à la restauration de nombreux bâtiments historiques et à la création de nouvelles institutions culturelles.

La période d'après-guerre à Shanghai représente une époque de grands changements et de transformations, la ville adoptant de nouveaux styles architecturaux et de nouveaux principes de conception urbaine. Si cette période de développement a entraîné d'importants défis et bouleversements, elle représente également une période d'innovation et de progrès et a contribué à faire de la ville la métropole dynamique et influente qu'elle est aujourd'hui.

L'architecture contemporaine de Shanghai

Ces dernières années, le paysage architectural de Shanghai a continué à évoluer et à innover, avec une nouvelle vague de bâtiments contemporains qui remodèlent l'horizon de la ville. Nombre d'entre eux sont à la pointe de la conception architecturale, utilisant des techniques de construction innovantes et intégrant des caractéristiques durables et respectueuses de l'environnement.

L'un des bâtiments contemporains les plus emblématiques est la Shanghai Tower (上海中心大厦, shànghǎi zhōngxīn dàshà), qui a été achevée en 2015. Culminant à 632 mètres, c'est actuellement le plus haut bâtiment de Chine. La tour présente un design torsadé saisissant, et intègre un certain nombre de caractéristiques durables, notamment des éoliennes et un système de récupération des eaux de pluie.

Shanghai Tower entourée des autres tours emblématiques de Pudong

Un autre exemple notable d'architecture contemporaine à Shanghai est le musée d'histoire naturelle de Shanghai (上海自然博物馆, shànghǎi zìrán bówùguǎn), qui a été achevé en 2015 et présente un spectaculaire design inspiré de la forme d'une coquille de nautilus. Le musée est également conçu pour être écologiquement durable, avec un toit vert et des systèmes à haut rendement énergétique.

Musée d'histoire naturelle de Shanghai

L'architecture contemporaine de Shanghai ne se limite toutefois pas aux projets et aux monuments de grande envergure. La ville abrite également une communauté florissante d'architectes, de designers et d'urbanistes qui travaillent à la création de nouveaux espaces urbains. Ces parcs, des jardins, places, ainsi que des bâtiments commerciaux et résidentiels privilégient le respect de l'environnement et l'engagement communautaire.

Shanghai abrite également un certain nombre de zones urbaines à usage mixte, combinent des espaces commerciaux, résidentiels et culturels dans un seul complexe. Par exemple, Xintiandi (新天地, shintidi) est une zone piétonne située au cœur de la ville qui présente un mélange de bâtiments traditionnels en shikumen restaurés et de bâtiments modernes.

Quartier de Xintiandi à Shanghai

Dans l'ensemble, l'architecture contemporaine de Shanghai représente un mélange unique de tradition et d'innovation, les architectes repoussant les limites du design et de la technologie pour créer des bâtiments et des espaces qui reflètent le caractère dynamique et en constante évolution de la ville.

Que faire à Shanghai : 10 endroits incontournables à visiter
Des gratte-ciel imposants aux monuments historiques en passant par les anciens quartiers et la vie nocturne, voici 10 choses à ne pas manquer à Shanghai.

Explorer l'histoire et l'architecture de Shanghai est un voyage fascinant dans le temps et l'espace, permettant aux visiteurs d'être les témoins de l'évolution du paysage urbain de la ville et de son histoire culturelle et politique. Depuis les premiers bâtiments en bois et en terre de l'Antiquité jusqu'aux gratte-ciel d'aujourd'hui, le patrimoine architectural de Shanghai témoigne de la ténacité et de la créativité de la ville.

Que vous vous intéressiez à l'architecture traditionnelle chinoise, à la splendeur des bâtiments de l'époque coloniale ou aux conceptions futuristes des gratte-ciel et des espaces publics contemporains, Shanghai a quelque chose à offrir à tout amateur d'architecture.

Hôtels à Shanghai
Billets de train pour Shanghai
Billets d'avion pour Shanghai
Vous pourriez aussi être intéressés par ces articles

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.