Le Temple des Lamas (Yonghegong) à Pékin

Le Temple des Lamas, haut lieu du bouddhisme tibétain

Le spectaculaire Temple des Lamas, ou Temple Yonghe (雍和宫), situé dans le district de Dongcheng de Pékin, a été construit à l'origine comme résidence du prince Yong, avant qu'il ne devienne le troisième empereur de la dynastie Qing. Après sa mort, il a été transformé en lamaserie en 1744, et le palais Yonghe est ainsi devenu le centre national de l'administration des lamas. C'est l'un des plus importants temples bouddhistes en activité de la capitale.

Si vous avez un intérêt particulier pour le bouddhisme chinois ou le lamaïsme chinois, alors le Temple des Lamas est une attraction que vous ne pouvez pas vous permettre de manquer. Niché entre les lumières vives et les rues chaotiques du centre de Pékin, vous y trouverez une oasis de paix et de spiritualité.

Si vous êtes à Pékin et que vous n'avez le temps de visiter qu'un seul temple, faites du Temple des Lamas votre priorité.

Ce temple est sans doute l'un des plus grands et des mieux préservés des lamaseries de Chine. Il s'étend sur près de 500 mètres à partir de la porte d'entrée, et se compose de cinq salles principales situées le long d'un axe central, bordées de leurs cours grouillant d'activité touristique.

L'un des éléments les plus frappants de ce temple est une immense statue de Bouddha, mesurant 23 mètres de haut, et sculptée dans un tronc d'arbre en bois de santal.

Temple des Lamas, Pékin

De résidence impériale à l'un des lieux de culte les plus importants de Pékin

Le Temple des Lamas a été construit en 1694 par l'empereur Kangxi, de la dynastie Qing, pour son fils Yongqin. Kangxi a été le plus long monarque de l'histoire chinoise, il est resté sur le trône pendant 61 ans. Mais c'est finalement Yinzhen (Prince Yong), son quatrième fils, qui y emménagera en 1703.

Lorsque Yinzhen est monté sur le trône en 1722 et s'installa dans la Cité Interdite, la résidence fut renommée en « Palais de la paix et de l'harmonie ».

L'empereur Qianlong, successeur de Yongzheng, a transformé le palais de Yonghe en palais impérial. Ses tuiles bleues ont été remplacées par des tuiles jaunes lumineuses ; seul l'empereur a été autorisé à avoir des tuiles jaunes. En 1744, le palais a été converti en lamaserie, et est devenu une résidence pour un grand nombre de moines de Mongolie et du Tibet.

Après la fondation de la République Populaire de Chine, ce temple a fait l'objet d'une attention particulière. Il est devenu le centre national de l'administration des lamas, et a été déclaré monument national.

Le magnifique site du temple Yonghegong est le plus grand temple bouddhiste tibétain, la Lamaserie la plus grande et la mieux préservée de Chine. Elle est toujours en activité, comme en témoignent les moines qui se promènent dans son enceinte.

Le temple a été officiellement ouvert aux touristes en 1981, et dès lors, reçoit plus de 2 millions de visiteurs chaque année.

Temple des Lamas, Pékin

Que voir dans le Temple des Lamas de Pékin ?

La disposition du temple est assez simple, car il est construit le long d'un axe central qu'il suffit de suivre. Depuis l'entrée, la cour mène de portes en salles spectaculaires.

Dès les portes d'entrée, vous commencerez à faire vos premiers pas sur le long parcours vers le nord, le long de la chaussée impériale droite comme une flèche, qui mène aux cours du temple. Vous marcherez sur les traces des empereurs et impératrices de la dynastie Qing, sur des pavés usés par des siècles de chariots guidant les souverains vers les cours.

En arrivant au bout de la chaussée, vous serez accueilli par la magnifique Porte Zhaotai (昭泰门), qui marque l'entrée dans les cours et constitue le mur extérieur d'origine du temple Yonghegong. Vous pourrez vous considérer comme un membre de la famille royale, car cette porte n'était utilisée que par les empereurs.

Porte Zhaotai, Temple des Lamas, Pékin

De nos jours, cette porte est connue sous le nom de Salle des rois célestes (天王殿), en raison des monuments représentant quatre rois qui ornent les murs intérieurs du palais.

En entrant dans la seconde cours, vous serez accueilli par le spectacle de locaux priant devant un nuage d'encens, face à l'entrée originale du temple Yonghegong.

En continuant à avancer, vous arriverez au palais principal du temple, la Salle de l'harmonie et de la paix, qui contient trois grandes statues de Bouddha, dédiées au passé, au présent et au futur.

Temple des Lamas, Pékin

Plus haut dans le complexe du temple, se trouve la Salle Yongyou (永佑殿), qui servait de résidence à l'empereur avant son trône. Le hall est également devenu la dernière demeure de ce même empereur au moment de sa mort. De nos jours, le hall abrite encore d'autres dédicaces à Bouddha, cette fois avec trois figures représentant chacune leur spécialité : Bouddha de la longévité, Bouddha de la médecine et Bouddha de la sagesse.

Juste au nord de Yongyou, se trouve la Salle de la Roue de la Loi (法轮殿) est un lieu de prière et de lecture des Écritures.

Statue géante de Bouddha, Temple des Lamas, Pékin

La dernière structure, mais non la moindre, est sans conteste la plus impressionnante et la plus impressionnante de toutes ! Le pavillon Wanfu (万福阁), ou Pavillon des dix mille bonheurs, est aussi le plus haut bâtiment du temple, et pour cause.

À l'intérieur, se trouve une statue de Bouddha de 26 mètres de haut, si haute qu'elle a dû être placée dans un énorme trou au milieu de la salle !

Cette incroyable figure impressionnante a en fait été sculptée dans un seul tronc d'arbre de bois de santal blanc ! Il n'est pas étonnant que cette statue ait détenu un record mondial Guinness.

Une tranquillité rare et une spiritualité extrême entourent le Temple de Yonghegong, ce qui rend ce lieu si attrayant. Par rapport à la folie chaotique de la vie urbaine de Pékin, se niche l'un des sites religieux les plus importants de Chine. En vous promenant dans les cours nord, vous traverserez d'interminables nuages d'encens qui se répandent dans l'air, et rencontrerez des moines pour lesquels ce temple revêt une grande importance. Vous verrez des moulins à prières disposés avec un nombre égal de fidèles dévoués et de touristes curieux, déposant leur prière pendant qu'ils les tournent. Cette visite est sans aucun doute l'un des meilleurs moments d'un voyage à Pékin.

Informations pratiques

Nom en chinois
雍和宫
Horaires
Avril à octobre : de 9:00 à 16:30
Novembre à mars : de 9:00 à 16:00
Combien de temps y rester ?
1 à 2 heures
Combien ça coûte ?
25 RMB
Site officiel
Adresse
12 Yonghegong Ave, 国子监 Dongcheng, Chine
Comment s'y rendre ?
En métro : ligne 2 ou ligne 5, station Yonghe Gong (雍和宫)
A voir également à proximité
x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?