Que mettre dans la lettre d'invitation d'un visa pour la Chine ?

Que mettre dans la lettre d'invitation d'un visa pour la Chine ?

Lorsque vous faites votre demande de visa, une lettre d'invitation peut être nécessaire. Cela concerne aussi bien les séjours touristiques (type L) que les voyages d'affaire (type M). Alors en avez-vous besoin ? Il est préférable d'avoir tous les documents nécessaires au traitement de votre demande afin d'augmenter vos chances d'avoir le précieux sésame.

Lettre d'invitation pour un visa touristique

En plus d'un passeport valide, de vos billets d'avion pour la Chine et d'une assurance rapatriement, vous devrez également fournir un itinéraire de visite ainsi que des réservations d'hôtel.

Mais comment faire si vous êtes logés chez des amis ou de la famille ?

Vous pourriez montrer des réservations d'hôtel que vous annulez ensuite, mais ce n'est pas forcément une bonne idée. Surtout qu'une fois en Chine vous devrez déclarer votre résidence au bureau de la sécurité publique.

Le mieux est d'avoir une lettre d'invitation, qui précise que vous allez être hébergé chez des particuliers.

Cette lettre doit vous être adressée par une personne résidant légalement sur le sol chinois, mais qui n'est pas obligatoirement de nationalité chinoise. Avoir un permis de résidence suffit pour inviter des proches en Chine.

Que doit contenir cette lettre ?

Le formalisme doit être assez précis; elle doit être rédigée à l'ordinateur et doit mentionner les informations suivantes :

  • Nom, date de naissance, numéro de passeport ou de carte d'identité, adresse, téléphone de la personne qui vous invite (écrits en chinois et en pinyin);
  • Votre nom, date de naissance, numéro de passeport, adresse en France et téléphone ;
  • Dates et numéros des vols aller/retour ;
  • La date de la lettre (évidemment antérieure à la demande de visa) ;
  • Décrire les raisons de l'invitation (par exemple rendre visite à la famille) ;
  • Une liste sommaire des endroits qui vont être visités (allez-vous rester dans la même ville ou bien faire un circuit) ;
  • La relation entre la personne qui invite et celle qui est invitée (par exemple le lien de parenté) ;
  • Qui va subvenir aux dépenses pendant le séjour (généralement la personne invitée).

Cette lettre doit être accompagnée d'une copie couleur du passeport, et éventuellement d'une copie du permis de séjour.

Il doit absolument y avoir autant de lettres d'invitation que de personnes demandant un visa, chaque lettre est nominative.

Lettre d'invitation pour un visa d'affaire

Les exigences pour un visa commercial (type M) sont légèrement différentes, et vous devez fournir obligatoirement avec votre demande de visa une lettre d'invitation qui confirme bien le but commercial de votre séjour. Vous ne pouvez pas simplement montrer vos billets d'avion et vos réservations d'hôtels.

Si vous venez en Chine pour développer des partenariats commerciaux ou rencontrer des fournisseurs, vous avez forcément un contact sur place qui peut vous aider à obtenir la lettre requise. Si vous venez assister à une foire ou un salon, il faut alors faire la demande auprès de l'organisateur.

Vous devez absolument demander cette lettre auprès d'une entité chinoise, ça ne fonctionne pas avec une entreprise étrangère implantée en Chine.

Même si ce n'est pas rédhibitoire, il est fortement conseillé que la lettre soit rédigée sur papier à en-tête de l'entreprise. Elle doit être adressée à l'ambassade de Chine à Paris à doit contenir les informations suivantes :

  • L'entreprise qui vous invite : nom, adresse, numéro de téléphone ;
  • Vous et votre entreprise : nom, prénom, sexe, date de naissance, numéro de passeport ;
  • Le type de visa, le nombre d'entrées et la validité du visa requise ;
  • Informations sur la visite : objet de la visite, dates d'arrivée et de départ, lieux à visiter,
  • Informations sur le type de relation que l'entreprise chinoise entretient avec vous, et comment vont être payées les dépenses sur place.

La lettre doit comporter le cachet officiel rouge de l'entreprise et le signature du représentant légal.

Elle doit ensuite être certifiée afin de confirmer que les informations qui y sont notées sont correctes. Sans cela, l'ambassade ou le consulat de Chine ne traitera pas votre demande de visa affaire.

Une dernière chose : ne mélangez pas le visa de travail (Z) et le visa d'affaires (M) ! Ce dernier vous permet simplement de rencontrer des entreprises chinoises en Chine mais pas d'y travailler.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?