Comment survivre à la chaleur des étés en Chine ?

Comment survivre à la chaleur des étés en Chine ?

Si vous visitez la Chine en été vous devrez faire face à une chaleur qui est parfois difficile à supporter. Avec le mercure touchant près de 40 degrés, la chaleur de midi ressemble à une fournaise, tandis que les déplacements aux heures de pointe sont encore plus infernaux que d'habitude. Et parfois les nuits n'amènent pas cette fraicheur tant recherchée. Alors comment survivre à ces étés sans rester 24h/24 devant une climatisation ?

Rester au frais en Chine pendant l'été est un défi

La médecine traditionnelle chinoise dicte que l'air frais est nocif pour le corps. Les ventilateurs électriques et les climatiseurs c'est donc non. De plus ils sont souvent considérés comme étant gourmands en électricité, raison supplémentaire pour s'en passer.

Mes beaux-parents ont un climatiseur qu'ils n'allument que pendant les jours les plus chauds de l'année.

Une chose est certaine, vous devez acceptez accepter la chaleur et ne pas continuellement lutter contre elle. Vous acceptez qu'il fasse chaud, vous enfilez un short. Vous sortez et vous constaterez que la vie continue sous le soleil. C'est aussi simple que ça, même si en pratique la plupart des occidentaux ont vraiment du mal avec les étés en Chine.

Chongqing, Wuhan et Nanjing est connues comme les « trois fourneaux » (火炉) de Chine, et non sans raison ! Les températures estivales typiques de Chongqing montent au-dessus de 40 degrés. Ajoutez à cela une humidité élevée et la ville peut vite devenir un enfer brûlant.

Mais n'oubliez pas que les climatiseurs n'étaient pas largement utilisés en Chine avant la fin des années 90. Alors, sans le luxe de la technologie moderne, comment les anciens Chinois se refroidissaient-ils dans la chaleur estivale ?

Simplement en mettant au point leurs propres mécanismes et astuces pour s'adapter.

Comment se protéger de la chaleur ?

Nous ne sommes pas tous égaux face à notre résistance à la chaleur. Il faut souvent plusieurs années pour que les commencent à s'y habituer (et certains n'y arrivent même jamais). Mais il vaut mieux bien s'y préparer au mieux pour ne pas gâcher votre voyage en Chine.

Se protéger son corps du soleil brûlant

La population chinoise ne semble pas beaucoup montrer qu’elle souffre du temps, leur corps est très certainement plus habitué à subir les vagues de chaleur en été, mais ils s'arment également en conséquence. Les éventails étaient les outils de base pour rester au frais en été et sont devenus une forme d'art avec le temps.

Les femmes ont tendance à se couvrir le corps en été et se promener avec des ombrelles (防晒伞), souvent ornées de dentelles et de rubans, qui servent à se faire un peu d'ombre partout où on va.

Pour les occidentaux ce sera plutôt short, tee-shirt et jupettes et oubliez les jeans qui vont vous coller aux jambes.

Préférez les matières naturelles telles que le coton ou le lin et portez des chaussures ouvertes autant que possible. Laisser votre peau respirer tant que faire se peut, et n'hésitez pas à attacher vos cheveux s'ils sont longs.

Chapeau, lunettes et soleil sont indispensables mais en dehors des grandes villes vous aurez du mal à trouver une bonne crème solaire. Pensez-donc à en prendre suffisament avec vous !

Faites attention à ce que vous buvez en mangez

Buvez beaucoup, beaucoup d'eau, une bonne hydratation est essentielle. La transpiration, bien qu'un peu désagréable parfois, est la façon dont votre corps vous rafraîchit.

Contrairement à la croyance populaire, ce n'est pas forcément une bonne idée de boire des boissons fraiches. Cela peut sembler contre-intuitif de boire des boissons chaudes pendant l'été, mais c'est une méthode traditionnelle utilisée pour empêcher votre corps de surchauffer.

Alors qu'une canette de bière froide ou un cornet de crème glacée vous soulagerait de la chaleur pendant un certain temps, vous verrez que de nombreux locaux préfèrent prendre une tasse de thé.

Et les aliments considérés comme appropriés pour des journées d'été aussi chaudes ne sont ni des plats froids ni des fruits, mais des nouilles et des plats épicés. Dans le Sichuan et à Chongqing les gens continuent à manger la fondue chinoise qui vous brûle les lèvres. Chaque bouchée vous fait transpirer, ce qui régule la température de votre corps.

Adaptez vos visites à la chaleur

Vous avez prévu de passer toute la journée dehors alors que le thermomètre explose ? Levez-vous alors plus tôt pour profiter de la (relative) fraicheur matinale. Au pic de la journée préférez les endroits à l'ombre, ou mieux, ce qui disposent d'une climatisation.

Les centres commerciaux, les musées et la plupart des attractions en intérieurs sont climatisés et sont donc idéals quand on a un coup de chaud et besoin de pouvoir respirer un air plus frais.

D'ailleurs, pensez à vérifier lors de la réservation de votre hôtel que la chambre est bien climatisée. Normalement c'est le vas pour tous les établissements qui accueillent des étranger, mais la confiance n'exclue pas le contrôle.

Prévoyez les sorties en extérieur quand il fait moins chaud ou quand le temps se couvre, ce qui sera certainement le cas. L'été c'est aussi saison des pluies, qui commence dans la partie Sud du pays pour se déplacer progressivement vers le nord jusqu’en juillet et août. Les orages soudains et violents sont fréquents, mais ils durent rarement longtemps.

Mettez-vous au vert

Les villes chinoises comportent de nombreux parcs dans lesquels vous pouvez vous asseoir à l'ombre et prendre un thé. Ou mieux, passez un après-midi dans un parc aquatique (il y en a beaucoup en Chine).

Si tout le reste échoue, envisagez une courte escapade. Il suffit souvent de quelques heures de route pour se retrouver dans un coin de campagne, loin du béton et de la foule.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?