Faut-il laisser un pourboire lors d'un voyage en Chine ?

Faut-il laisser un pourboire en Chine ?

Beaucoup de Chinois croient qu'un bon service devrait être la norme et, lorsque vous payez il n'est pas nécessaire de donner un pourboire, qui peut même être considéré comme grossiers ou embarrassants dans certaines circonstances. Sérieusement, mon conseil est ne ne pas laisser de l'argent sur une table dans un restaurant traditionnel, car cela peut dérouter le personnel.

Il n'y a pas vraiment de culture du pourboire en Chine

Contrairement à de nombreux autres pays, le pourboire n'est tout simplement pas attendu par la majorité des personnes travaillant en Chine (et ce n'est pas non plus une raison pour leur en donner l'habitude d'en recevoir). Dans la plupart des cas, si vous essayez de laisser un pourboire, il sera refusé !

Vous pourriez penser que ne rien donner conduirait à une quallité de service médiocre, mais rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. La culture du service en Chine est censée encourager un service toujours supérieur.

Les employés des restaurants sont courtois et serviables, et ils font souvent tout ce qu'ils peuvent pour s'assurer que vous appréciez votre repas. Les chauffeurs de taxi n'attendront mas plus que ce qui est indiqué par le compteur (bien que prendre un taxi en Chine est source de stress).

Laisser un pourboire dans un bar ne vous donnera pas droit à plus d'alcool, ni à une portion plus importante dans un restaurant.

Peu importe où vous allez en Chine, des hôtels les plus luxueux aux petits restaurants les plus humbles, vous pouvez vous attendre à recevoir un service attentionné et sans aucune condition.

Pourtant, aucun d'entre eux ne s'attend (ou ne dépend) des pourboires. En fait, non seulement les pourboires ne sont pas attendus, mais si vous essayez de laisser un pourboire, il sera presque certainement refusé, et constituer un moment embarrassant. Un employé vous regardera en se demandant pourquoi vous lui laissez ça.

Le consensus général en Chine est le suivant : vous payez pour un bon service, alors pourquoi devriez-vous payer un supplément ? Une bonne règle générale est de ne pas donner de pourboire dans un café, un bar ou un restaurant. Soyez simplement poli et remerciez votre serveur ou serveuse pour leur service. Faites de même dans votre hôtel.

Quand le pourboire n'en est plus vraiment un

C'est malheureusement une pratique courante dans de nombreux pays : le pourboire obligatoire lors d'un voyage organisé. En effet certaines agences vous imposent d'office un certain montant (parfois plusieurs centaines d'euros) correspondant à des pourboires à distribuer aux chauffeurs, guides, etc.

Cette vieille technique d'agence de voyage douteuse vise simplement à vous faire croire que vous allez payer votre séjour moins cher, en « facturant » une partie du montant sous forme de pourboires. Ces mêmes agences qui vous amènent dans des boutiques partenaires qui leur reversent de généreuses commissions sur vos achats.

Ce petit business parallèle, pourboires forcés et commissions, servent à rémunérer les guides qui ne touchent souvent pas de salaire fixe.

De grandes agences de voyage écrivent même clairement sur leur site que « les pourboires sont fortement conseillés, cette pratique étant très largement répandue en Chine ». Non, le pourboire n'est pas une pratique répandue en Chine, et malheureusement ces agences d'un autre temps n'ont soit rien compris à la Chine, soit elles rémunèrent leurs guides « au black ».

Donc non, un pourboire ne doit pas être une obligation, sinon cela fait partie du prix de votre séjour et l'agence doit l'indiquer clairement. Dans le cas contraire, je ne saurais trop vous conseiller d'aller voir ailleurs.

Les situations où il n'y a pas de problème pour donner un pourboire

Parfois, un petit extra n'est pas forcément requis ou attendu, mais il peut être accepté. Il n’y a cependant aucune une règle par rapport au pourcentage de votre note ou bien par rapport au service rendu.

Donnez ce qui vous convient, en fonction de votre ressenti. Il est difficile de se tromper, puisque les pourboires ne sont pas attendus au départ !

Dans les hôtels, et notamment les plus luxueux, la clientèle occidentale (notamment américaine) a introduit la pratique de « donner un petit quelque chose » au personnel. Mais ce n'est pas une obligation.

Si le salaire des guides ne dépend généralement pas des pourboires, il est acceptable de leur en donner un si vous le souhaitez, car c'est une pratique qui est devenue courante dans l'industrie touristique. Mais ce n'est pas une obligation.

Si vous avez un guide privé, il est également considéré comme poli de lui offrir café ou thé, si vous vous arrêtez pour des rafraîchissements pendant votre promenade. Ou même à déjeuner si vous partez pourr une journée complète.

Lorsque vous séjournez dans un petit hôtel traditionnel, le pourboire est également acceptable à l'occasion. Il y a deux circonstances dans lesquelles vous pouvez l'envisager.

  • Vous avez une faveur spéciale à demander, par exemple la préparation d'un menu spécial si vous avez des exigeances alimentaires spécifiques ;
  • Vous avez fait un séjour exceptionnel, avec un service exceptionnel. Dans ce cas, vous pouvez ressentir le désir de donner un pourboire au propriétaire des lieux à la fin de votre séjour.

Il est toujours préférable de donner le pourboire en Yuans et non en monnaie étrangère (obligeant alors la personne à changer le pourboire en monnaie locale).

Dans l'ensemble, le pourboire en Chine n'est pas d'usage. Vous aurez normalement la même qualité de service, le même respect et la même politesse que si vous n'avez rien donné. Et si votre pourboire est refusé, ne soyez pas offensé.

La plupart de ceux qui voyagent hors des sentiers battus n'auront pas du tout besoin de donner un pourboire. Et pour ceux qui vraiment veulent le faire, ce sont généralement de petites sommes.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?