Comprendre la complexe géographie de la Chine

Comprendre la complexe géographie de la Chine

La Chine a non seulement la plus grande population du monde (avec 1,4 milliard d'habitants), mais c'est aussi un pays extrêmement vaste (plus de 9,5 millions de kilomètres carrés) qui présente une immense diversité physique et culturelle. En fait, l'Empire du Milieu doit être considéré comme un assemblage de pièces, un peu comme l'Europe.

Quiconque tente d'expliquer la géographie de la Chine se confronte forcément à la difficulté d'intégrer 4 000 ans d'histoire, de langue, de pratiques culturelles locales, d'architecture, etc. à des géographies extrêmement diversifiée et à une économie qui va de l'agriculture de subsistance aux industries de pointe dans des villes comme Shanghai ou Shenzhen.

Découpages administratifs

La Chine possède certaines des divisions administratives les plus complexes du monde. Tout d'abord, le pays est divisé en 23 provinces officielles, mais également 4 municipalités, 5 régions autonomes et 2 régions administratives spéciales qui s'autogouvernent pour la plupart !

Divisions administratives en Chine

Les régions autonomes sont le Guangxi, le Tibet, le Xinjiang, le Ningxia et la Mongolie intérieure. Chacune de ces régions présente des traits culturels incroyablement distincts et contrastés qui diffèrent du reste de la culture chinoise dominée par les Hans.

En raison de la prédominance des minorités ethniques dans ces régions, elles ont un statut particulier. Ces régions sont toujours sous la pleine souveraineté de la Chine, mais bénéficient de droits spéciaux supplémentaires qui ne s'appliquent pas au reste des provinces.

province du Guangxi
Les régions autonomes ont leur propre gouvernement local, mais disposent de plus de droits législatifs permettent de protéger l'idendité culturelle spécifique de leurs habitants.

Les municipalités, c'est tout le contraire des régions autonomes, car elles détiennent à peu près la plus haute classification administrative gouvernementale du pays. Et même si elles sont des villes, elles ont le statut de province. En bref, ce sont les plus grandes villes de la Chine : la capitale Pékin, Tianjin, Shanghai et Chongqing.

Les 10 plus grandes villes de Chine, les plus peuplées, les plus riches
Les 10 plus grandes métropoles chinoises avec une population supérieure à 10 millions d'habitants, dont Chongqing, Shanghai, Pékin, Chengdu ou Canton.

Enfin, nous avons deux régions administratives spéciales qui s'autogouvernent, tout en relèvant de la souveraineté chinoise ; ce sont Hong Kong et Macao. Ces lieux étaient autrefois annexés par les Britanniques et les Portugais, jusqu'à ce qu'ils soient rétrocédés à la Chine en 1997 et 1999. Ils sont gouvernés suivant le principe de « un pays, deux systèmes ». Hong Kong et Macao ont leur propre monnaie, leurs propres passeports et même leur propre gouvernement.

Ensuite, vous avez les 6 zones économiques spéciales, qui, même si elles n'ont pas leur propre autonomie, bénéficient d'un régime juridique particulier qui les rend plus attrayantes pour les investisseurs étrangers. Ces zones, situées le long de la côte Est et Sud du pays, ont été créées à partir de 1979 dans le cadre des politiques de réforme de Deng Xiaoping. Elles ont été un important vecteur de croissance de l'économie chinoise.

province du Guangdong
Les zones économiques spéciales ont permis le développepent rapide de l'économie chinoise à partir de la fin des années 80

Enfin, le cas de Taiwan est encore plus particulier. La Chine continentale considère que l'île de Taiwan est partie intégrante de la Chine, ce qui est officiellement le cas, car l'île n'a aucune présente officielle sur la scène internationale.

Après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, la Chine a été divisée par une guerre civile sanglante qui opposa les nationalistes aux communistes. Les forces communistes de Mao Zedong ont pris progressivement le contrôle de la Chine continentale. Le 8 décembre 1949, le leader nationaliste Tchang Kaï-chek prend la fuite et se réfugie dans l'île de Taiwan où il établit le gouvernement. Les nationalistes installent leur gouvernement à Taipei, la capitale de la province de Taiwan, d'où ils continuent à clamer leur autorité légale sur toute la Chine. C'est le début de la controverse des « deux Chine ».

Relief de la Chine et son influence sur les climats

La Chine est un grand pays, donc naturellement vous allez avoir de grandes différences au niveau du relief. Mais en général, si vous regardez la Chine depuis l'espace, vous remarquerez que l'Est est nettement plus vert que le nord, et que l'Ouest est arides et rocailleux, et que certaines des plus hautes montagnes du monde se trouve au Sud-Ouest.

Carte du relief de la Chine

L'intérieur et la côte Est de la Chine sont en quelque sorte protégés par ces terres peu peuplées, montagneuses ou arides, situées dans le sud-ouest, l'ouest et le nord. Elles entourent les basses terres fertiles à l'intérieur.

C'est en partie pour cela que les Européens ont mis si longtemps à développer des liens et des interactions durables avec la Chine. Bien sûr, la Route de la Soie existait depuis des siècles, mais la traversée de toutes les montagnes, des déserts et des cols rocheux était beaucoup plus compliqué que d'arriver par la mer.

Les routes de la soie, l'ancienne voie commerciale vers la Chine
Cette ancienne route commerciale reliait l'occident à l'Asie. Elle était une voie de communication majeure pour le commerce avec la Chine.

La Chine possède ainsi une grande diversité de climat ; l'Ouest et le Nord sont radicalement différents de la côte Est et du Sud. À l'Est de la Chine et sur les côtes, s'étendent des plaines fertiles, plate et très peuplées, avec de nombreux endroits qui se prêtent à la navigation sur les fleuves.

Au nord, jusqu'aux provinces du Jilin, du Heilongjiang, et de la moitié de la Mongolie intérieure, vous touchez le point le plus froid de toute la Chine. En fait, chaque année, la ville de Harbin, appelée la « ville de glace », a un énorme festival de sculpture sur glace qui attire des millions de touristes pendant les mois d'hiver.

province du Jilin
La province du Jilin offre un incroyable paysage hivernal, et se transforme en un endroit magique d'octobre à avril.

Dirigez-vous un peu vers l'Ouest, et vous atteignez le reste de la région autonome de la Mongolie intérieure, dominée par le haut plateau mongol, composé de steppes sèches, de collines, ainsi que le désert de Gobi.

Steppes de Mongolie Intéieure
Piégée dans un environnement marqué par des étés fugaces et d'hivers interminables et rigoureux, la Mongolie-Intérieure c'est aussi de vastes étendues de prairies et de collines s'étendant à perte de vue.

Tout à l'Ouest, le trouve la plus grande subdivision de Chine : la région autonome ouïghoure du Xinjiang. Avec plus d'un million et demi de kilomètres carrés, seuls 5% de la zone sont habitables. Cette région est rocheuse, accidentée, montagneuse et chargée de pétrole, ce qui en fait la plus grande région productrice de gaz de Chine.

Xinjiang
Le Xinjiang peut se targuer de posséder certaines des montagnes et des déserts les plus impressionnants de Chine.

Puis vous vous dirigez un peu vers le sud, et vous atteignez l'étrange désert du Taklamakan. Cet immense bassin de dunes de sable mouvantes est presque entièrement entouré par les montagnes enneigées. Piégé dans des vents glacé, il ne reçoit donc que rarement des précipitations.

En se dirigeant vers le sud, nous atteignons la région autonome la plus remarquable : le plateau tibétain. C'est la région la plus haute du monde, avec une altitude moyenne de près de 5 000 mètres. Elle est située dans les montagnes de l'Himalaya, la plus haute chaîne de montagnes de la planète. La plus haute montagne du monde, le mont Everest, est à cheval sur la frontière avec le Népal.

Lac Qinghai sous la brume
Le lac Qinghai sous la brume

Le plateau tibétain et, dans une certaine mesure, la province de Qinghai, est si élevée que le ruissellement de la fonte des neiges crée le plus grand réseau de lacs d'eau douce de Chine, répartis sur toute la région, dont le plus grand lac de Chine : le lac Qinghai.

Nombreux sont ceux qui spéculent sur le fait que ces lacs sont en fait les sources de plusieurs des principaux fleuves de Chine, y compris le fleuve Jaune et le fleuve Yangtsé.

Yunnan, rizière, Luoping
Rizières de Luoping, dans le Yunnan, avant la récolte d'automne

Puis nous arrivons au Sud-Est, par les provinces du Yunnan, du Guangxi et du Guandong, qui sont les régions les plus chaudes du pays. Elles abritent certaines des forêts de roches les plus pittoresques et des rizières en terrasses qui recouvrent littéralement toute la surface des collines et des montagnes.

Fenghuang, Hunan
Le village de Fenghuang dans le Hunan, est considéré comme l'un des plus beaux de Chine

Lorsque vous vous dirigez vers l'intérieur des terres, vous atteignez les zones rurales, et vous pouvez rencontrer le vaste réseau de rivières et de ruisseaux qui irriguent des champs de culture sans fin.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?