Comment surmonter votre peur de l'avion ?

Comment surmonter votre peur de l'avion ?

Beaucoup de gens aiment voyager et voir de nouveaux endroits, mais il y a une partie du voyage qui n'est pas si amusante : l'avion. Pour certains, c'est tout simplement un casse-tête, en raison des tarifs élevés, des retards et des bagages perdus. Mais pour d'autres voyageurs, c'est une expérience terrifiante. La peur de l'avion peut être causée par un certain nombre de facteurs, notamment la claustrophobie ou la peur du vide. Certains voyageurs ressentent une anxiété irrationnelle à l'idée que leur avion va tomber en panne et s'écraser. D'autres s'inquiètent des attaques terroristes.

Quelle que soit la raison pour laquelle vous avez peur de prendre l'avion, il existe certaines choses que vous pouvez faire pour atténuer votre phobie. Prendre ou ne pas prendre l'avion est une décision personnelle, que personne d'autre ne peut prendre à votre place. Mais pour ceux d'entre vous qui sont déterminés à s'envoler, voici quelques conseils pour surmonter le peur de l'avion.

Y a-t-il une bonne raison d'avoir peur de l'avion ?

La peur de l'avion est une phobie à part entière, et elle est courante (même pour les voyageurs les plus aventuriers), en particulier à notre époque où les actes terroristes très médiatisés. Mais peu importe ce que vous pouvez entendre dans les médias, l'avion reste sans conteste l'un des moyens les plus sûrs de voyager.

Statistiquement, vos chances d'avoir un accident à chaque fois que vous prenez l'avion, sont de 1 sur 12 millions (un accident pour 12 millions de vols). De plus on parle là de tout type d'accidents et pas uniquement des crashs !

Nous avons des sueurs froides lorsque nous montons dans un avion, mais nous n'avons aucun problème à monter dans une voiture, qui est bien plus meurtrière. Cela est dû en partie à la visibilité. On ne parle pas dans les journaux des presque 3500 décès annuels liés aux accidents de la route en France. Mais un seul accident d'avion fait la une de la presse internationale.

femme mal à la tête à cause de la phobie de l'avion
Être dans les airs n’est pas quelque chose de naturel. La méconnaissance du monde aéronautique joue aussi un rôle dans la phobie de l'avion : nous ne savons pas comment un avion vole, cela reste un peu mystérieux.

Comprendre ce que sont les turbulences

Bien sûr, les faits n'ont pas d'importance lorsqu'il s'agit de phobies. Vous êtes dans un avion, avec un pilote que vous ne pouvez pas voir vous emmène vers votre destination. Vous ressentez le tremblement des roues sur le tarmac, vous avez ce ronflement sourd dans les oreilles, vous ressentez des turbulences. Ces bruits sont étrangers et donc effrayants.

Si les turbulences sont ce que les passagers craignent le plus, les avions sont aujourd'hui construits de telle manière que les turbulences ne peuvent pas provoquer le crash d'un avion

La plupart des blessures liées aux turbulences sont le résultat de ceintures de sécurité non attachées et de la chute de bagages. Il existe en fait deux types de turbulences :

  • celles liées à un orage, qui se caractérisent par un courant ascendant. Elles font vibrer l'avion vers le haut ; dans la plupart des cas, les pilotes naviguent pour les éviter ;
  • celles liées à des masses d'air qui se heurtent les unes aux autres. Si un avion est pris en sandwich entre ces masses d'air, il est « heurté ».

Le crash d'un avion dû aux seules turbulences (par opposition à une erreur humaine ou à un problème mécanique) remonte à 1966. Les turbulences peuvent donc vous rendre mal à l'aise, elles ne vous mettront pas en danger.

femme qui se détend dans un avion pour éliminer son stress
Comprendre comment vole un avion, ce que sont les turbulences, permet de mieux appréhender ce que vous ressentirez, les sons, les vibrations.

Surmonter sa phobie de l'avion : des solutions existent

Tout d'abord, respirez, respirez, respirez ! Quand la crise d'angoisse arrive, concentrez-vous sur une respiration lente et profonde, pour vous détendre naturellement. Mais il faut de la pratique pour méditer à la demande, en particulier dans un environnement potentiellement non relaxant, avec un bébé qui pleure d'un côté et un type qui continue à monopoliser l'accoudoir de l'autre.

Certains médecins recommandent un sédatif léger pour vous aider à dormir et à vous détendre pendant un vol. L'aromathérapie est également une bonne solution ; les huiles essentielles sont un relaxant naturel et efficace dans les situations de stress et d’anxiété.

Les phobies dans l’avion sont plus généralement liées au stress du quotidien. La peur d’être enfermé et de faire une crise d’angoisse en plein vol est beaucoup plus forte que celle de l’accident. Philippe Goeury, psychologue et coach en gestion de stress chez Air France

Les compagnies aériennes peuvent aussi vous aider !

Elles proposent des stages avec des psychologues pour rechercher l'origine et la nature de l'anxiété que vous ressentez, et des pilotes pour mieux connaitre et comprendre comment fonctionne un avion. Air France offre ce type de service depuis plus de vingt ans. Ce stage est ouvert à tous ceux qui veulent pouvoir prendre l'avion sans crainte. Plusieurs sessions sont organisées chaque mois, aux aéroports Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly.

L'intérêt de ce type de stage est qu'il vous permet de monter à bord d'un simulateur réplique exacte d'un cockpit d'Airbus 320, qui permet aux participants d'expérimenter les différents mouvements associés au vol. Il aide les passagers à comprendre que les sons et les mouvements du vol sont normaux. C'est l'inconnu qui nous fait peur. Dans une voiture, nous voyons des bosses sur la route. Dans un bateau, nous voyons des vagues dans la mer, mais dans un avion, nous ne pouvons pas physiquement voir les turbulences dans le ciel, car l'air est invisible.

Gardez votre calme et occupez votre esprit !

Comprendre comment vole un avion, ce que sont les turbulences, permet de mieux appréhender ce que vous ressentirez, les sons, les vibrations. Mais il existe également des moyens de se préparer psychologiquement à un vol en douceur. Il y a quelques principes de base pour garder son calme, tels que :

  • Faites les choses lentement et calmement : aller à l'aéroport, s'enregistrer, embarquer. L'astuce est de ne pas laisser la réaction de stress se déclencher ;
  • N'oubliez que prendre un vol n'est pas un but en soi. Est-ce pour les vacances ? Pour passer de bons moments avec des amis ou de la famille ? Ne perdez pas de vue ce but, car prendre un avion est souvent un moyen pour vous d'être heureux ;
  • Occupez votre esprit au lieu de vous préoccuper. Regardez des vidéos, écoutez de la musique, jouez à des jeux ou discutez avec des voisins (s'il veulent bien).

Se distraire et remplir sa tête pour ne pas s'inquiéter est toujours un bon conseil. Peut-être partez-vous pour faire un voyage en Chine pour découvrir le parc de Zhangjiajie et ses paysages de montagne, le quartiers populaires de Pékin ou encore Shanghai et ses petits quartiers typiques cachés au milieu des gratte-ciels. N'oubliez pas le principal : le vol n'est un moyen d'arriver à une fin et que cette fin est (généralement) heureuse. Concentrez-vous sur ce que le vol vous permet de faire.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?