9 choses à savoir sur la dynastie chinoise des Tang

9 choses à savoir sur la dynastie Tang

La dynastie Tang a régné sur la Chine pendant un peu moins de trois siècles au cours desquels le pays a connu une période de progrès et de croissance tant sur le plan militaire que culturel. De nombreux grands poètes appartiennent à l'ère Tang et plusieurs inventions importantes ont été faites dans le domaine de la médecine et de la technologie. Voici 9 choses à savoir sur l'une des plus grandes dynasties au service de la Chine.

Le second empereur, Taizong, était le plus grand empereur des Tang

Li Yuan, le premier empereur Tang, a régné jusqu'en 626 avant d'être déchu de force par son fils Li Shimin, qui est devenu l'empereur Taizong.

Taizong est considéré comme l'un des plus grands empereurs de l'histoire chinoise et pendant son règne, la Chine est devenue la plus grande et la plus forte nation du monde. Connu pour sa capacité à accepter les critiques de manière constructive, il a été considéré plus tard comme un modèle exemplaire auquel tous les futurs empereurs ont été mesurés.

Le règne de la dynastie Tang a été interrompu par une impératrice Zhou

Impératrice Wu Zetian, série télé, actrice
L'histoire de l'impératrice Wu Zetian a fait l'objet d'une adaptation en série télévisée en Chine. Les 82 épisodes racontent les événements de la dynastie Tang des 7e et 8e siècles, lorsque la jeune fille entre dans le palais en tant que compagne de l'empereur Taizong.

Wu Zetian était une concubine de l'empereur Taizong qui a ensuite épousé son successeur et neuvième fils, l'empereur Gaozong. Après la mort de Gaozong, Wu Zetian s'est déclarée impératrice et s'est impliquée activement dans les affaires de l'État. En 690, Zetian proclame l'ère de la deuxième dynastie Zhou et devient l'impératrice Wu.

Elle dirigea la Chine en tant que seule femme empereur jusqu'en 705, date à laquelle un coup d'État au palais la contraignit à céder sa place et la dynastie Tang fut restaurée.

Le commerce a prospéré et la Chine est devenue la plus grande nation du monde

Sous la dynastie Tang, la Chine a atteint des sommets sans précédent, devenant la nation la plus grande et la plus forte du monde. Elle couvrait la plus grande partie du territoire de la Chine actuelle, le Vietnam et une grande partie de l'Asie centrale jusqu'au Kazakhstan oriental. Sa capitale Chang'an (Xi'an actuelle) était la ville la plus peuplée du monde à l'époque. C'était un centre urbain cosmopolite avec des populations étrangères considérables venant d'autres parties de l'Asie et au-delà.

Les Tang dominaient le commerce très lucratif par la route de la soie, qui a été établie pendant la dynastie Han. Le commerce maritime a également atteint des sommets sans précédent durant leur règne. Tout cela a exposé la Chine à de nombreuses nouvelles technologies, pratiques culturelles, objets contemporains, etc.

Les chants, les danses et les instruments de musique comme les flûtes ou les hautbois sont devenus populaires en Chine. Cela a également conduit des milliers d'étrangers à venir en Chine et à résider dans de nombreuses villes chinoises.

carte empire Tang (618 à 907 après JC)

Le premier code pénal a été créé

Le premier code pénal complet en Chine a été créé en 624 sous la dynastie des Tang. Il était divisé en 500 articles spécifiant différents crimes et peines allant de dix coups de bâton léger à cent coups de bâton lourd, en passant par l'exil, la servitude pénale ou l'exécution.

Le code Tang est considéré comme l'une des plus grandes réalisations du droit traditionnel chinois et il est devenu la base des codes dynastiques ultérieurs, non seulement en Chine, mais aussi ailleurs en Asie de l'Est, tels que le Japon et la Corée.

Le Bouddhisme était devenu l'idéologie dominante durant l'âge d'or des Tang, et les autres philosophies ont suivi

Confucius, statue
Selon Confucius, chaque personne avait une place spécifique dans la société et certains devoirs à remplir. Confucius espérait que si les gens savaient ce qu'on attendait d'eux, ils se comporteraient correctement.

Le bouddhisme, qui avait commencé à s'épanouir en Chine durant les dynasties du Sud et du Nord, est devenu l'idéologie dominante pendant le règne des Tang. Devenus une partie intégrante de la culture chinoise, les monastères bouddhistes ont influencé la société en offrant un hébergement aux voyageurs, des écoles aux enfants et un lieu pour les événements culturels.

Le bouddhisme a décliné avec le déclin de la dynastie et le point bas a été atteint lorsque l'empereur Wuzong a fermé 4,600 monastères bouddhistes ainsi que 40,000 temples et sanctuaires pour « chasser les influences étrangères de la Chine ». Bien que l'interdiction ait été levée par la suite, le bouddhisme n'a jamais retrouvé un niveau comparable en Chine.

En-dehors du bouddhisme, les philosophies chinoises du confucianisme et du taoïsme étaient répandues à l'époque des Tang. La dynastie Tang a également reconnu officiellement diverses religions étrangères.

L'examen impérial est devenu la principale voie d'accès la fonction publique

L'examen impérial était un système d'examen de la fonction publique dans la Chine impériale pour sélectionner les candidats à la bureaucratie d'État. Bien qu'il ait commencé dès la dynastie Han, il n'est devenu une voie importante vers la fonction publique que pendant l'ère Tang et l'est resté jusqu'à son abolition en 1905.

C'est pendant les Tang que le processus est devenu un système complet, les étudiants étant testés sur les classiques confucéens, les connaissances en matière de gouvernance et de politique, la capacité à composer des poèmes originaux et, dans une moindre mesure, la calligraphie, les mathématiques et le droit.

La littérature et l'art étaient à leur apogée

peinture chinoise, dynastie tang, poème
La dynastie des Tang était un âge d’or de la civilisation chinoise dans, et la peinture chinoise s'est grandement développée ; les techniques et les styles de cette époque ont eu un impact durable sur l’art les autres pays en Asie de l’Est et en Asie centrale.

L'ère Tang est considérée comme l'âge d'or de la poésie chinoise. L'importance de la poésie était telle qu'il fallait savoir composer des poèmes pour réussir les examens impériaux. De nombreux poètes chinois importants ont appartenu à l'ère Tang, notamment Li Bai, souvent considéré comme le plus grand poète chinois de tous les temps, et Du Fu, un autre grand de tous les temps que l'on appelle le « poète-historien ».

Les nouvelles et les contes étaient également populaires.

La peinture chinoise s'est développée de façon spectaculaire, tant sur le plan du sujet que de la technique. Parmi les peintres les plus importants de cette période, on peut citer Han Gan, Zhang Xuan et Zhou Fang.

L'empereur Xuanzong a fondé le Jardin des poires, qui a été la première académie royale d'art dramatique et de musique connue en Chine. Les artistes ont formé la première troupe d'opéra connue en Chine, se produisant principalement pour l'empereur. Aujourd'hui encore, les professionnels de l'opéra en Chine sont appelés « Disciples du jardin des poires ».

Les premiers livres imprimés dans le monde ont été produits

sutra, xylographie, impression sur bois
Une copie du Sūtra du Diamant est le plus ancien ouvrage complet et imprimé en utilisant la xylographie à avoir survécu jusqu'à nos jours. Des illustrations sont incluses dans le texte.

L'impression sur bois, ou xylographie, a connu un grand développement pendant la période Tang. Le Sutra du diamant, le plus ancien livre imprimé daté au monde, a été daté précisément de 868, qui tombe pendant l'ère Tang.

Une population bien plus importante que sous les dynasties précédentes a ainsi pu avoir accès à des écrits, qui pouvaient être produits et distribués en quantités bien plus importantes qu'auparavant. Les Chinois ont été en mesure d'acheter des copies à prix abordable d'un grand nombre de textes, ce qui a favorisé une plus grande alphabétisation.

L'impression sur bois, qui s'est répandue pendant la période Tang, restera le type d'impression dominant en Chine jusqu'à ce que la presse à imprimer européenne prenne le relais plusieurs siècles plus tard.

La nouvelle ère de l'imprimerie durant la période Tang a également conduit à l'invention des cartes à jouer.

L'invention de l'imprimerie par les chinois et ses conséquences
L'impression par gravure sur planche de bois, puis par caractères mobiles, a été inventée des centaines d'années avant Gutenberg en Europe.

Des progrès dans la médecine

Sous le règne de la dynastie Tang, des pharmacopées ont été compilées avec des textes et des dessins illustrés pour 833 substances médicinales différentes. Parmi les auteurs de médicaments de l'époque Tang, citons Zhen Chuan, qui a été le premier à identifier par écrit que les patients diabétiques avaient un excès de sucre dans leurs urines ; et Sun Simiao, qui a été le premier à reconnaître que les patients diabétiques devaient éviter de consommer de l'alcool et des féculents.

Les glandes thyroïdiennes des moutons et des porcs ont également été utilisées avec succès pour traiter les goitres, une technique qui n'a été utilisée en Occident qu'en 1890.

x
Que voulez-vous savoir sur la Chine ?